Brave tacle Google Chrome concernant ses avancées sur la vie privée

10 février 2020 à 14h20
0
Brave vs Chrome 2

Un petit pas pour Chrome, une grande farce pour Brave.

Lancée en août 2019, l'initiative Privacy Sandbox de Chrome veut développer des standards pour le respect de la vie privée, ce que dénonce Brave.

Deux ans pour protéger la vie privée

Des cookies tiers bloqués d'ici 2022 : l'annonce de Chrome en janvier dernier a fait sourire son concurrent Brave. Et pour cause : le navigateur les bloque depuis plusieurs années, tout comme Safari.

Dans son communiqué, Chrome justifie ce délai en arguant la nécessité « d'engager l'écosystème sur ces propositions », avant de passer aux premiers tests d'ici la fin de l'année. Un argument démonté par Brave, qui ironise en félicitant l'équipe de Chrome « de bien vouloir considérer la possibilité de déployer une protection de la vie privée basique sur son navigateur d'ici deux ans ».

Pour finir, Brave présente les principales fonctionnalités qui le différencient de Chrome en termes de protection de la vie privée. Outre le blocage des cookies tiers, Brave bloque aussi les trackers ou les prises d'empreintes digitales par des sites tiers.

brave vs chrome


Chrome, la partie visible de l'iceberg

Avec près des deux tiers des utilisateurs, Chrome domine nettement le marché mondial des navigateurs web. Second, Safari agrège seulement 17 % des utilisateurs. Bon troisième, Firefox ne récolte que 4,7 % du marché. Un atout qui vient compléter le reste de l'empire Google : entre moteur de recherche, boîte mail, outil d'analyse et publicité web, l'emprise de Google sur les données des utilisateurs est gigantesque.

Source: StatCounter Global Stats - Browser Market Share



Une position ultra-dominante que dénonce Brave : « Supposons que Google respecte son engagement de ne plus tracker les utilisateurs via des cookies tiers d'ici 2022, cela ferait-il une grande différence pour le géant de la publicité ? Il est peu probable que ce soit le cas ».

Lancé en 2016, Brave se positionne comme un navigateur ultra-rapide et respectueux des utilisateurs. Outre le blocage des cookies tiers, il ne revend pas les données de navigation à des entreprises tierces. En octobre, Brave annonçait atteindre les 8 millions d'utilisateurs.

Source : Brave.
Modifié le 11/02/2020 à 11h15
35
19
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top