Google passera bientôt à la version 4 de sa plateforme Analytics, pour quels changements ?

21 mars 2022 à 10h40
1
Google Analytics 4 © Google
© Google

La plateforme éponyme Google Analytics cessera de collecter des statistiques en sa version actuelle à compter du 1er juillet 2023. Elle sera remplacée par un outil qui ne repose pas exclusivement sur les cookies.

Un pas est en train d'être franchi en matière de mesure de fréquentation des sites par les internautes. L'outil maison de la firme de Mountain View, Google Analytics, va baisser pavillon, du moins pour ses deux versions les plus récentes, « Universal Analytics », qui est un peu la version standard, et « Analytics 360 ». En somme, c'est une version plus conforme à ce que réclament des autorités comme la CNIL que Google est en train de progressivement déployer. Elle se nomme Google Analytics 4, et peut déjà être activée par les propriétaires de sites web ou applications mobiles.

Ce que vous devez savoir pour utiliser la bonne version de Google Analytics

Ce que vous devez savoir c'est qu'aujourd'hui, Google Analytics 4 est devenue la solution de mesure de nouvelle génération de l'entreprise américaine. Celle que Google veut imposer à tous les sites (médias, e-commerce et autres) qui souhaitent obtenir des mesures d'une certaine précision sur les visiteurs qui les fréquentent.

Dans un billet de blog publié il y a quelques jours, Google explique que les « propriétés » Universal Analytics (une propriété correspond à un site web, blog ou application mobile que l'on associe à un identifiant de suivi unique) cesseront de traiter les nouveaux appels (comprenez ici les interactions qui permettent l'envoi de données provenant de l'activité d'un site à Analytics) dès le 1er juillet 2023.

En d'autres termes, cela signifie que vous pouvez tranquillement continuer à utiliser la version Universal Analytics jusqu'à cette date, mais que passée celle-ci, vous devrez basculer vers Google Analytics 4. Il sera d'ailleurs possible d'accéder aux données précédemment traitées dans votre propriété Universal Analytics pendant six mois. Google conseille d'exporter l'historique des rapports, en cas de doute. Précisons également que tous les gestionnaires et créateurs de sites, applications ou autres blogs ayant créé une propriété avant le 14 octobre 2020 sont en grande majorité concernés. Ceux ayant créé une propriété après le 14 octobre 2020 ont soit déjà une propriété Google Analytics 4 (dans ce cas, vous n'avez rien à faire), soit une propriété Analytics 360, expérience introduite en octobre 2021 qui, elle, deviendra obsolète un peu plus tard, le 1er octobre 2023, notez-le bien ! Google entend donc aller vite.

« Google Analytics 4 », ça change quoi alors ?

Alors qu'Universal Analytics fonctionne grâce aux cookies, Google Analytics 4 souffre (beaucoup) moins de cette dépendance et utilise un modèle de données davantage basé sur les événements, pour ensuite fournir une mesure centrée sur l'utilisateur. Le géant américain place une plus grande part de confidentialité dans ses mesures, l'outil ne stockant par exemple plus les adresses IP des internautes et mobinautes.

En février dernier, la CNIL reprochait à Google de tracer les utilisateurs via Google Analytics, à l'aide d'un identifiant unique, considéré comme une donnée personnelle, identifiant transféré par Google aux États-Unis, à l'instar des données qui lui sont associées. Le gendarme français des données rappelle que le transfert de données vers les USA ne peut avoir lieu que si ce pays offre un niveau de protection des données suffisant au regard du RGPD, ce qui n'est pas le cas avec l'utilisation actuelle de Google Analytics.

La CNIL, qui fut saisie de plaintes multiples provenant de pays de l'UE, avait laissé un mois à plusieurs gestionnaires de sites pour s'équiper d'une solution qui puisse l'aider à se mettre en conformité. L'avenir nous dira si la nouvelle version d'Analytics de Google apaise les tensions en la matière.

Source : Blog Google

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Smax2k
Je me doute que s’est pas aussi simple mais pourquoi il faut changer le code js sur tous les sites ? J’ai compris que ça passe plus par les cookies. Mais quand même ça pourrait être transparent comme changement…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Piratage : le site de téléchargement Tirexo n'est pas mort et devient PapaFlix.com
Le spyware Predator a infecté des smartphones Android en exploitant une faille 0-day
3 bons plans VPN pour assurer votre sécurité en ligne
Ces deux failles critiques ont été exploitées par des hackers d'État
Pwn2Own : Windows 11 et Microsoft Teams hackés, plusieurs fois
Google dépose le bilan en Russie
Ce nouveau hack permet de récupérer vos informations bancaires
Surfshark VPN s'offre enfin une interface sous Linux
Ces 200 applications Android vous espionnent et volent vos données, supprimez-les d'urgence !
Haut de page