Google met au point une méthode d'analyse de données respectueuse de la vie privée des internautes

28 mai 2020 à 08h22
10

Baptisée « Federated analytics », cette méthode permet d'assurer la confidentialité des données analysées.

En quelques mots :

  • Federated Analytics : c'est le nom donné à la technique d'analyse de données que Google a détaillé dans un article de blog. Elle permet de traiter les données stockées localement, sur un appareil, et de rendre uniquement les résultats (et non les données brutes) accessibles à l’ingénieur en charge. Le dispositif permet ainsi de mieux assurer la confidentialité des données de l’utilisateur de l’appareil. Cette méthode s’inspire d’une branche de l’intelligence artificielle baptisée « federated learning », qui permet d’entraîner un algorithme sur les données de plusieurs appareils indépendamment, sans mêler ces groupes de données entre eux.

  • Enrichir les applications. Google affirme avoir notamment utilisé cette technique pour repérer les mots communément utilisés par les utilisateurs de smartphones dans leurs échanges de messages électroniques, et ce afin d’enrichir le dictionnaire de mots répertoriés et l’efficacité du correcteur orthographique. Un algorithme d’intelligence artificielle a ainsi été entraîné à repérer, sur différents téléphones, les mots régulièrement employés qui ne figuraient pas déjà dans le dictionnaire de Google. Aucune des données concernant ces mots n’a quitté les téléphones des utilisateurs, mais le correcteur orthographique a pu être directement enrichi grâce aux analyses effectuées par l’algorithme. Cette technique pourrait à l’avenir être employée pour améliorer d’autres produits Google sans menacer la vie privée des utilisateurs.

  • Rendre les sciences des données moins intrusives. Les méthodes d’analyse des masses de données exigent de déplacer d’importantes quantités d’informations pour les traiter et obtenir des résultats. Or, chaque fois que l’on déplace des données, on accroît le risque d’une fuite ou d’une faille de sécurité susceptible d’exposer des informations que les utilisateurs ne souhaitaient pas rendre publiques. En témoignent les innombrables scandales apparus au cours des dernières années, où des données utilisateurs se sont retrouvées exposées sur des serveurs non protégés. Ce genre de technique pourrait permettre de bénéficier du formidable potentiel de l’analyse de données tout en protégeant mieux la vie privée des internautes.
Modifié le 28/05/2020 à 08h22
10
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Samsung Galaxy S21 Ultra : 6,8
Un bug des puces HDMI 2.1 peut provoquer un écran noir sur Xbox Series X et les GPU NVIDIA
Notre sélection de PC portables à prix cassés chez Amazon avant le Black Friday
Cyberpunk 2077 : date de sortie, config, gameplay, éditions collectors... tout ce que vous devez savoir sur le jeu de CD Projekt RED
NVIDIA préparerait déjà ses RTX 3080 Ti en réponse au Big Navy d'AMD
Test Viewsonic X10-4K : plus qu’un vidéoprojecteur, un cinéma 4K portatif
Cyberpunk 2077 : un troisième report annoncé, rendez-vous le 10 décembre
Pour Halloween, CyberGhost VPN casse les prix avec une offre VPN à 2€ 🔥
LG Display est de nouveau rentable, grâce à l’OLED et à l’iPhone 12
AMD et Xilinx, le rachat amendé pour quelques 35 milliards
scroll top