Confidentialité et sécurité : comment Google veut mieux préserver votre vie privée à travers ses produits

11 mai 2022 à 23h15
3
Google I/O © Clubic
© Clubic.com

La conférence Google I/O a été l'occasion pour le géant du web de détailler dans le menu ses différentes initiatives pour sécuriser les données partagées par ses utilisateurs à travers ses différents services.

Google vit de nos données personnelles mais depuis plusieurs années, le géant de la recherche semble plus soucieux de protéger les précieuses informations collectées auprès de ses milliards d'utilisateurs.

Des pubs plus pertinentes et un outil pour retirer ses infos personnelles du moteur de recherche

Après avoir assuré que Google "ne vendait pas les informations personnelles stockées dans Gmail, Google Drive ou Google Maps", l'entreprise par la voix de l'une de ses vice-présidentes, a annoncé le lancement prochain de "My Ad Center".

Ce nouveau menu permettra à tout à chacun de vérifier les informations publicitaires possédées par Google et de régler plus finement les annonces affichées en fonction de leur affinité avec les marques ou les catégories de produits et de services.

Google I/O © Clubic
© Clubic.com

Google va également proposer à ses utilisateurs de contrôler les informations personnelles qui s'affichent lors d'une recherche sur leur nom. Ces derniers pourront demander au moteur de recherche de supprimer les liens renvoyant vers leur numéro de téléphone ou leur adresse personnelle.

Google I/O © Clubic
© Clubic.com

Ces fonctionnalités apparaîtront dans les prochains mois, sans plus de précision.

Une sécurité plus importante grâce à l'IA et de nouveaux outils

Google a également fait un point sur ses avancées en matière de sécurité. L'entreprise a rappelé que Gmail bloque automatiquement 15 milliards de spams par jour et Google Play Protect analyse 125 millions d'applications quotidiennement pour détecter la trace d'éventuels malwares.

Google Docs va prochainement intégrer ces mêmes outils avec une détection automatique des liens suspicieux dans les documents partagés en ligne.

Google I/O © Clubic
© Clubic.com

Google vise également un "monde sans mot de passe" et mise sur la double authentification via une connexion sur son smartphone à une autre application développée par ses soins. Google fait d'ailleurs partie d'une alliance avec Microsoft et Apple pour pousser plus avant ces dispositifs et mettre un terme au bon vieux code.

Le navigateur Chrome et Android vont enfin proposer des cartes bancaires virtuelles. Associées à un identifiant unique et temporaire, elles devraient ainsi éviter les piratages de cartes lors d'achats en ligne. Cette fonctionnalité sera lancée durant l'été 2022 aux Etats-Unis avant, on l'espère, un déploiement progressif sur les autres continents.

Google I/O © Clubic
© Clubic.com

Google a pour finir évoqué sa nouvelle approche de traitement des données, qui dissocie l'identité réelle d'une personne de ses informations personnelles puis les chiffre intégralement de sorte que même le moteur de recherche ne puisse plus y avoir accès. L'entreprise explique n'avoir tout simplement plus besoin d'autant de données pour accomplir ses tâches et alimenter ses modèles de machine learning pour ses futurs projets.

Source : Google

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
gothax
Deux choses me viennent en tête :<br /> Google nous a charmé au début et nous nous sommes laissés berner. Nous n’avions pas vu que leur puissance augmentait grâce à des recettes mirobolantes car fait sur notre dos, maintenant ils n’ont plus besoin de nous et vont dicter ce que sera le web de demain.<br /> Mais Chrome restera intrusif, leur IA va être entrainer a cela, gmail scannera encore les messages et lira les PJ…<br /> en gros Google a menti depuis le début et ils continueront.<br /> Dégooglelisez vous avant qu’il soit trop tard.<br /> Pensez à Framasoft !
lovelain
Quid des applications google sur android qui réactivent sans arrêt les accès pourtant refusés a la camera et au microphone ?<br /> (jinsiste sur ces deux la mais cest toutes les autorisations qui se réactivent, constaté sur différents modèles peu importe la marque ou la version d`android…)<br /> Donc officiellement G se rachète une conduite, officieusement que font ils ? on s`en doute bien…
Khonar_LeBarban
Alors, On peut croire Google sur la sécurité, parce que c’est une nécessité pour eux d’abord (ils ne veulent pas de virus qui circulent sur leur serveur et SURTOUT, la sécurité est l’argument définitif pour justifier l’interception de toute donnée personnelle pour leur seul profit).<br /> Mais faire croire que nos infos personnelles vont disparaitre des pages, c’est une fonctionnalité DEJA exigée par l’Europe et que Google n’a jamais appliquée correctement (ça les faisait clairement chier), l’algorithme cachant l’info en Europe mais pas si le client web demande la page depuis une autre zone géographique.<br /> Mensonges, mensonges, mensonges. GOOGLE IS DEVIL.<br /> Regardez du côté d’Infomaniak, vous aurez l’équivalent européen gratuit des services bureautiques de Google.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Connaissez-vous l'histoire du logo Apple ?
La vidéo sur Clubic : donnez-nous votre avis !
Les meilleurs series animes
Après l'app qui compare vos selfies à des tableaux célèbres, voici celle qui compare vos animaux à des œuvres d'art
Le jeu du roi ? Garry Kasparov lance sa plateforme communautaire autour des échecs
Avec Arc, Intel peut-il concurrencer NVIDIA et AMD ?
Le télétravail améliore le bien-être au travail des salariés, d'après un rapport
Les smartphones pliables se retrouveront-ils bientôt dans toutes les poches ?
Hors-série : Créer une série, un livre indispensable pour les passionnés du petit écran
La revue Métal Hurlant est de retour : rencontre avec Vincent Bernière, son nouveau rédacteur en chef
Haut de page