🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Google I/O 2021 : tout ce qu'il faut retenir de la conférence

18 mai 2021 à 22h47
11
Google I/O 2021 © Google
© Google

Le géant californien a présenté une pléthore de nouveautés logicielles, toutes illustrant les efforts de la société dans le domaine de l'intelligence artificielle. Bien entendu, c'est également l'occasion d'en apprendre une peu plus sur Android 12 mais aussi sur les nouveautés à venir sur Wear OS.

C'est un retour en force pour Google, qui avait dû annuler sa conférence développeurs l'année dernière à cause de la pandémie de Covid-19 et de l'impossibilité de faire venir en Californie les milliers de développeurs habituellement prévus.

L'entreprise a opté, au contraire de la quasi totalité des poids lourds de la tech, pour un évènement en direct et en public restreint depuis son campus de Mountain View.

Google I/O 2021 © Google
© Google

Cette conférence inaugurale a été menée tambour battant après une introduction du CEO d'Alphabet Sundar Pichai. L'entreprise a balayé l'ensemble de ses activités et présenté un très grand nombre de nouveautés logicielles à venir dans les prochains mois.

Android 12 : nouveau design et focus sur la confidentialité

Pour cette nouvelle version d'Android, Google présente une nouvelle interface. Adieu le Material Design, bonjour le Material You. L'idée derrière cette nouvelle interface est de s'adapter au fond d'écran et aux goûts de l'utilisateur pour une expérience visuelle personnalisée à l'envie grâce à des options intégrées à l'OS. Cette adaptation colorimétrique automatique basé sur un cliché n'est d'ailleurs pas dans rappeler les débuts de Sailfish OS, il y a près de 10 ans.

Google I/O 2021 Android 12 © Google
© Google

L'écran de veille ainsi que les widgets ou les notifications ont été également entièrement revus avec des boutons plus gros. Les possesseurs de Google Pixel auront la primeur de cette nouvelle interface dès cet automne. La zone de notification ne se présente plus sous la forme d'un overlay transparent mais véritablement comme un centre à part entière du système

Google I/O 2021 Android 12 © Google
© Google

La confidentialité est l'un des grands axes de développement d'Android 12. Le système d'exploitation intègre un journal présentant l'ensemble des permissions accordées aux applications, avec la possibilité de les révoquer d'un clic. Un indicateur visuel sera également présent dans le coin supérieur droit de l'écran lorsque la caméra est utilisée par une application.

Google I/O 2021 Android 12 © Google
© Google

Google a présenté dans le même temps Private Computer Core, un projet open-source qui garantit que les informations utilisées pour les systèmes de recommandation d'Android restent stockées sur le smartphone, sans communication vers les serveurs de Google.

Google ne s'est en revanche pas avancé sur des mesures similaires à l'App Tracking Transparency d'iOS 14.5.

Plus anecdotique, Android 12 permettra d'enregistrer sa clé de voiture dans le smartphone pour déverrouiller son véhicule. la firme d eMountain View a notamment signé un accord avec BMW. Une première bêta est disponible dès à présent pour les plus impatients.

Wear OS : un second souffle grâce à Samsung

Le système d'exploitation pour smartwatches fait sa révolution. Google annonce un partenariat avec Samsung pour unifier les technologies des deux entreprises. Le moteur de recherche annonce d'ailleurs un lancement des applications 30% plus rapide et une meilleure gestion de l'autonomie. Ce partenariat se matérialisera par la fusion de Tizen et WearOS, ce qui devrait donner un bon coup fouet à l'initiative de Google sur le secteur des montres connectées.

Google I/O 2021 Wear OS © Google
© Google

L'interface de Wear OS a été grandement améliorée. Google a ajouté de nouvelles tuiles, ces cadrans qui permettent d'obtenir une information d'un coup d'oeil. Google Maps et Android Pay vont être intégrées plus profondément au système pour une utilisation de ses services plus fluide sur smartwatch.

Enfin Fitbit, acquise récemment par Google, va apporter son expertise du suivi d'activité en produisant, sans grandes surprises, des montres connectées premium sous Wear OS. Rappelons que plusieurs rumeurs spéculent également sur l'arrivée prochaine d'une "Pixel Watch"

MUM : un nouveau modèle de recherche

MUM pour Multitask Unified Model devrait apporter des réponses aux questions les plus complexes posées sur le moteur de recherche. Ce nouveau système d'intelligence artificielle peut comprendre et lier différents types d'informations, que ce soit du texte, des images ou des vidéos sous forme de concepts, le tout dans 75 langues.

Google I/O 2021 Search © Google
© Google

On peut, dans l'exemple donné sur scène par Google, demander quels sont les différents équipements à emporter pour une escapade sur le Mont Fuji pour que le moteur de recherche affiche les chaussures requises, le tout via une question complexe.

Google Maps : des cartes plus détaillées et intelligentes

Le service de navigation de Google va recevoir quelques mises à jour d'ici les prochaines semaines. Les cartes de 50 villes autour du monde seront enrichies d'ici la fin de l'année et présenteront de nouvelles indications comme les passages piétons disponibles.

Google I/O 2021 Google Maps © Google
© Google

Les Area Busyness (appréciez le jeu de mots) permettront quant à elles de savoir d'un coup d'oeil sur la carte la fréquentation d'un commerce pour éviter les files d'attente et optimiser sa journée.

Google Photos : toujours plus d'IA pour se replonger dans ses souvenirs

Google va proposer un nouveau système de souvenirs baptisé "Little Patterns" qui utilisera les systèmes de reconnaissance d'image pour classer les photos selon certains éléments. Le moteur de recherche a par exemple présenté un album incluant toutes les photos d'un sac de voyage orange, permettant de se replonger dans l'ensemble de ses road-trips.

Autre nouveauté pour Cinematic Photos qui créé automatiquement des animations à partir de photos prises dans un intervalle de temps très court. L'intelligence artificielle de Google pourra créer des images intercalées entre vos photos pour créer un mouvement naturel.

Google Workspace : une plateforme collaborative pensée pour le télétravail

La pandémie a donné un nouvel essor au télétravail et qui devrait perdurer, même après la fin de la crise sanitaire. Google en a conscience et a présenté Smart Canvas, une nouvelle plateforme intégrée à Google Workspace, la suite réunissant Google Docs, Sheets et Slides.

Smart Canvas permet aux équipes de collaborer plus efficacement en intégrant l'ensemble des documents d'une équipe mais également en donnant la possibilité d'ajouter des notes ou de lancer un brainstorming dans une seule interface unifiée.

Google I/O 2021 Smart Canvas © Google
© Google

Google Meet sera quant à lui intégré cet automne à l'ensemble des services bureautiques de l'éditeur. Google a laissé entrevoir un nouvel affichage des différents participants qui permet de présenter plus intelligemment l'ensemble des membres et leurs réactions.

Confidentialité : de nouvelles options pour protéger sa vie privée

Les utilisateurs sont désormais bien plus sensibles au respect de leur vie privée. Message reçu cinq sur cinq par Google qui a présenté de nouveaux outils pour leur permettre de contrôler plus finement les informations récoltées par le moteur de recherche.

Google I/O 2021 © Google
© Google

L'historique récent de recherche pourra être supprimé immédiatement. Une nouvelle option, accessible en tapant sur la photo associée à son compte Google permet de supprimer le dernier terme recherché sur le moteur. L'historique de localisation pourra également être désactivé dans Google Maps.

Google I/O 2021 © Google
© Google

Concernant Google Photos, l'éditeur ajoute un nouveau dossier permettant de masquer des photos. Ce répertoire sera protégé par une identification biométrique pour que vous soyez la seule et unique personne à pouvoir y accéder.

Google I/O 2021 © Google
© Google

Les mots de passe sont également une priorité pour Google qui améliore son gestionnaire. Il sera désormais possible d'importer sa liste de mots de passe depuis une application dédiée. Le moteur de recherche pourra dans le même temps vous avertir si l'un de vos identifiants est corrompu et vous donnera le lien pour accéder aux sites web concernés et modifier votre mot de passe le plus rapidement possible.

Santé connectée : une application web pour détecter des problèmes dermatologiques

Google est enfin revenu sur ses projets en matière de santé connectée. Le groupe a présenté une application web alimentée par de l'intelligence artificielle qui pourra détecter les problèmes de peau et donner des indications.

Google I/O 2021 Santé © Google
© Google

Pour ce faire il suffira de prendre trois fois en photo un grain de beauté suspect et d'envoyer les clichés pour obtenir une information pertinente et au besoin une indication invitant à consulter un professionnel de santé.

LaMDA : un moteur conversationnel surprenant

LaMDA, l'acronyme de Language Model for Dialogue Applications est enfin un projet de recherche dévoilé par Google. L'entreprise a développé un moteur permettant de dialoguer avec un sujet d'une manière incroyablement naturelle et ce quel que soit le sujet évoqué. Le système peut être adapté à n'importe quel objet et s'adapter en temps réel aux réponses de l'interlocuteur.

Le but est notamment pédagogique avec par exemple une dialogue initié sur scène avec…. la planète Pluton afin d'en savoir un peu plus sur ses caractéristiques et son histoire

Pour l'heure LaMDA reste à un stade expérimental et Sundar Pichai a admis que le système est encore sujet à de nombreuses approximations. Le moteur de recherche va continuer ses développements avec pour objectif dans plusieurs années une intégration aux différents services comme Google Assistant.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
9
benben99
Google innove encore et particulièrement sur Android… Très intéressant. Les compétiteurs vont devoir sortir leur calepins pour prendre des notes.
twenty94470
Rien sur fushia ?
Felaz
Et pas grand chose non plus côté app tracking
norwy
Je ne vois pas vraiment de valeur ajoutée dans leur nouvel OS depuis au moins 5 ans.<br /> Google devrait s’intéresser au fait que l’on nous fasse changer de smartphone trop souvent. L’attente des utilisateurs me semble plutôt là que tous ces gadgets…
Jerome_tFb
Je pense que la valeur ajoutée est plus discrète. Pas tant en visuel, mais plus au niveau des automatismes. Plus ça va et plus tu peux demander à ton téléphone (vocalement) de faire des choses pour toi. sans besoin de tapper ou autre.<br /> Quant au fait qu’on nous fait changer de téléphone trop souvent, Google n’est pas (trop) responsable… C’est pas Google qui impose 5 nouveau Samsung tous les ans…<br /> Quant aux demandes hardware de Android, je ne pense pas que cela soit le problème. J’ai un Samsung Galaxy S9+ qui a 3 ans, et il n’est maintenant plus mis à jour par Samsung. C’est juste la faute de Samsung qui a sorti 73 téléphones depuis…<br /> Je suis sur que Android 12 tournerait très bien dessus.<br /> Donc c’est plus l’industrie du téléphone et la société de consommation qui te vend un nouveau tel avec 10 Megapixel de plus dans leur appareil photo et 1GB de plus (dont probablement seul 0.5% des utilisateurs ont vraiment besoin)…
norwy
Jerome_tFb:<br /> Quant aux demandes hardware de Android, je ne pense pas que cela soit le problème. J’ai un Samsung Galaxy S9+ qui a 3 ans, et il n’est maintenant plus mis à jour par Samsung. C’est juste la faute de Samsung qui a sorti 73 téléphones depuis…<br /> Merci pour ta réponse sur la valeur ajoutée, moi, ça ne m’emballe pas des masses car on parle de release majeure, pas de mise à jour subtile qui justifie de changer son hardware.<br /> Pour le reste, je ne suis tout simplement pas d’accord : Google participe activement dans cette course folle au renouvellement, puisque c’est Google qui fait les règles du jeu et le reste du marché doit suivre ou partir (sans avoir le choix).<br /> En comparaison, on ne change pas de PC à chaque fois qu’un constructeur sort un nouveau modèle (tous les ans aussi), parce que Microsoft fourni ce qu’il faut pour laisser la décision au client (jusqu’à un certain point mais 8-10 ans c’est pas mal). De même qu’Apple, dont on voit bien qu’ils décident de l’obsolescence de leur modèle, c’est donc un choix et une politique que Google a en premier lieu.<br /> Du coup, je constate que Google continue d’ignorer le problème et laisse délibérément la main aux constructeurs de smartphones d’organiser l’obsolecence programmée qui leur convient, contrairement aux annonces d’updates over-the-air qu’ils n’ont pas imposé pour ne pas froisser Pierre, Paul ou Jacques.<br /> Désolé, on ne peut pas dire que ce serait trop difficile pour Google de reprendre la main sur la gestion des mises à jour d’Android, comme Microsoft ou Apple le font…<br /> Beaucoup d’entre nous ont des téléphones haut de gamme à plus de 600 euros (voir bien plus). Niveau CPU, GPU et RAM, il y a largement de quoi tenir pour utiliser tes applications en général, comme sur PC…
Arcetnathon
Changer de telephone est un choix, personne ne te met un couteau sous la gorge.<br /> Perso je change tous les 4-5 ans sans soucis particuliers. Si tu cedes aux sirenes du marketing ca ne regarde que toi.<br /> Google ou Samsung ne font que s’adapter aux consommateurs.
norwy
Perso, je garde mon téléphone très longtemps.<br /> Par contre, nier le fait que l’obsolescence programmée en bande organisée est un problème qui engage plus que tes choix individuels.<br /> Samsung peut proposer des téléphones tous les ans mais empêcher de faire tourner la dernière version d’Android sur des flagships de 4 ans n’a rien à voir avec le choix d’un client, l’exemple de Windows est assez juste là-dessus : on ne change pas forcément de PC à chaque mise à jour majeure de Windows, le reste c’est du blabla pour te faire dépenser plus d’argent.
HAL1
Le fait que les fabricants de téléphones portables ne proposent les mises à jour majeures d’Android que pendant 3 ou 4 ans ou d’iOS que pendant 5-6 ans pour Apple ne force en rien les utilisateurs à changer d’appareil.<br /> À moins qu’une faille de sécurité très critique ne soit découverte sur un modèle et que le constructeur renonce à la combler, il est tout à fait possible de conserver son téléphone pendant longtemps. Mais la grande majorité des gens ont simplement envie de changer fréquemment, sans se poser plus de questions.
Jerome_tFb
Oui j’entends bien ce que tu veux dire.<br /> Je suis d’accord, mais je persiste à penser que les constructeurs sortent de nouveaux modèles tous les ans et que ce n’est pas nécessaire (style la différence entre le galaxy S20 et S21, n’a rien à voir avec Google).<br /> Aussi, pour comparer à Windows, les OS mobiles sont beaucoup plus «&nbsp;jeunes&nbsp;» que Windows. Duc coup il y a beaucoup de développements plus «&nbsp;majeurs&nbsp;» que sur les PC. D’ailleurs, pour rappeler, l’upgrade à Windows 10 n’étais pas possible sur toutes les machines.<br /> Mais je suis tout de même un peu d’accord avec toi.<br />
chasis_fan
Bah si justement c’est difficile de reprendre la main sur les mises à jour d’android, l’architecture de base à pas trop été pensé pour ca.<br /> Et bien que ce ne soit pas forcément mis en avant aux différentes google I/O, ils bossent sur le sujet depuis un moment :<br /> Application poussées via le playstore : contrairement à Apple, pas besoin de mettre à jour le système pour avoir une nouvelle version de Chrome, calculatrice, appareil photo, contact, agenda, … =&gt; depuis longtemps meme les constructeurs (Samsung, …) ont mis le gros de leurs applications sur le store plutot que d’attendre une maj système pour mettres les applis à jour<br /> Google Play Services : couche de service Google mise à jour via le playstore, permettant de pousser de nouvelles fonctionnalités sans passer par une maj du systeme, exemple : activation du contact tracing utilisé par les applis Covid mi 2020 =&gt; depuis quasi les débuts d’Android<br /> Couche d’abstraction matérielle (HAL) / Projet Treble avec image générique facilitant la mise à jour aux constructeurs, moins de dépendances au mise à jour des drivers par les constructeurs de puce (Qualcomm, …) =&gt; Android 8<br /> Projet Mainline : modularisation de certaines parties du systèmes pour pouvoir les mettre à jour via le playstore sans passer par une mise à jour complète du système =&gt; Android 10 (et chaque nouvelles versions, ils découpent de nouveaux modules)<br /> Mise à jour de sécurité séparées des maj système : plus légère que les maj système, les constructeurs jouent d’avantage le jeu, suivent les maj de sécurité plus longtemps que les maj système =&gt; Android 8 il me semble<br /> Mis à jour de certains pilotes via la playstore (optimisation, correction bug) =&gt; Android 10, ca se bouscule pas car c’est au bon vouloir des constructeurs, Qualcomm le propose depuis peu, uniquement sur ces SOC haut de gamme comme le Snapdragon 865 (voir 855 / 765)<br /> Bref ils améliorent comme ils peuvent une architecture pas prévue à la base et sont encore assez dépendant des constructeurs de smartphone / de composant. Sur ca d’ailleurs Windows peu aussi etre emmerdé si un constructeur de composant décide de plus mettre à jour des pilotes dont la nouvelle version de Windows a besoin pour fonctionner (coucou Synaptic / Connexant bloquant la mah 20H1 depuis une bonne année : Windows 10, version 20H2 and Windows Server, version 20H2 | Microsoft Docs)
norwy
Je ne dis pas que c’est facile, je dis que c’est attendu.<br /> Je constate que Google ne fait qu’annoncer des fonctionnalités gadgets sur des releases majeurs depuis un certain temps.<br /> Google a les moyens de pousser (plus sérieusement, vu leurs moyens) dans une direction qui correspond à l’attente des sociétés sur la surconsommation d’un bien commun majeur : le smartphone.<br /> Répondre que si on est pas content et bien on n’achète pas, c’est bien mais ce n’est pas le débat…<br /> C’est tout.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Opel Manta GSe ElektroMOD : une véritable métamorphose technologique
Des internautes se mobilisent pour sauver la plateforme scientifique pirate Sci-Hub
Bon plan VPN : pourquoi cette offre CyberGhost à 2€ est dingue?
Bon plan : 200€ de remise sur le PC portable MSI GF65 Thin embarquant une Nvidia RTX 3060
Couvre-feu à 21h : la nouvelle attestation de sortie est disponible en téléchargement
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Tribes of Europa (S01)
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique For All Mankind (S02E01)
Mini critique Snowpiercer (S02E01)
Haut de page