La dernière version de Google Earth permet d'avoir une vision du monde de près de 40 ans !

Google a décidé d'insérer une dimension temporelle dans la nouvelle version de son logiciel de visualisation de la Terre. Il s'agit de la mise à jour la plus importante de l'outil depuis quatre ans.

La dernière mise à jour de Google Earth promet d'être aussi fascinante qu'inquiétante. Jeudi, Google a déployé la nouvelle version de son logiciel, avec un mode inédit, Timelapse, qui devrait révolutionner l'outil aussi bien que l'avait fait la 3D. Avec cette nouvelle version, la firme de Mountain View donne, outre une dimension spatiale bien connue, une dimension temporelle à l'outil, avec une vision de près de 40 ans, sur l'ensemble de la planète.

Google Earth vous permet de remonter dans le temps !

Avec cette nouvelle mise à jour, la plus importante propulsée depuis 2017, il est désormais possible d'observer notre planète et son évolution, par le prisme du temps. On peut ainsi admirer certaines parties ou régions du monde, tel qu'elles ont pu évoluer depuis le début des années 80, jusqu'à aujourd'hui, sur près de quatre décennies donc.

Et parfois, le constat est saisissant, pour ne pas dire alarmant, si vous posez quelques instants votre attention sur certaines parties du globe, neigeuses par exemple, et ainsi constater une fonte chaque année un peu plus importante.

À l'inverse, vous serez édifié de voir comment le désert naturel et la mer de Dubaï ont été, ces 40 dernières années, grignotés par l'Homme et les gigantesques constructions, sur et en dehors de l'eau ; ou comment la métropole chinoise de Qingdao (plus de 9 millions d'habitants) a dû évoluer là aussi sur et en dehors de l'eau pour contrôler son explosion démographique.

L'équivalent de 530 000 vidéos 4K mises en ligne !

Pour essayer Timelapse de Google Earth, il vous suffit de suivre l'adresse g.co/Timelapse , et d'utiliser la barre de recherche pour choisir l'endroit de la planète que vous souhaitez observer dans le temps. Il est aussi possible d'y accéder depuis l'application Google Earth, en cliquant sur l'icône en forme de roue de bateau.

Si vous êtes en manque d'inspiration, Google a mis en ligne plus de 800 vidéos en 2D et en 3D, ou alors directement visionnables sur YouTube , classées par ordre alphabétique.

Pour mettre sur pied cette colossale fonctionnalité Timelapse, Google a rassemblé 24 millions d'images satellite prises depuis 1984, images qui ont ensuite nécessité 2 millions d'heures de traitement menées sur des milliers de machines dans Google Cloud. Il fallait en effet pouvoir digérer les modestes 20 pétaoctets d'images satellite, pour ensuite les convertir en une mosaïque vidéo de 4,4 térapixels, ce qui équivaut, accrochez-vous bien, à 530 000 vidéos en 4K.

Le géant américain a aussi pu dévoiler cette mise à jour grâce aux données, clichés et expertise de la NASA, des programmes américains et européens Landsat et Copernicus, de l'ESA et de la Commission européenne. Les différentes parties et Google ont affirmé que Google Earth sera mis à jour chaque année, en incluant de nouvelles images satellite, de plus en plus nombreuses et précises avec le temps.

Timelapse dans Google Earth montre le changement rapide sur notre planète à travers cinq histoires thématiques, par exemple le retrait du glacier Columbia en Alaska (© Google)
Modifié le 15/04/2021 à 16h33
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
11
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Electronic Arts annonce son événement estival et snobe l'E3 2021
WD Blue 1 To : boostez votre PC avec ce SSD M.2 à moins de 100€ sur Amazon
Cette double clé USB SanDisk Ultra 256 Go est vraiment pas chère sur Amazon
Android : Oppo envisagerait de proposer 4 années de mise à jour
Test de Subnautica Below Zero : la profondeur des grands jeux
Kodi 19.1 est dispo : des correctifs à gogo, de la vidéo au réseau
Un Porsche Macan tout électrique à venir, à côté d'un nouveau modèle thermique
Sony WF-1000XM3 : le top des écouteurs sans fil au meilleur prix sur Amazon
Faux avis Amazon : la firme bannit les produits Aukey de son catalogue
Smartphone pas cher : le Xiaomi Redmi 9A passe à moins de 100€ sur Amazon
Haut de page