Apple se dote d’un robot destiné à mieux recycler ses iPhone

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
13 janvier 2020 à 09h17
7
iPhone recyclage
© Recycle International

Pour favoriser la production « en circuit fermé » de ses iPhone, Apple inaugure une machine capable de désassembler proprement ses smartphones afin d'en récupérer 14 composants pouvant être recyclés.

Daisy, c'est son nom, est un automate qui a trouvé sa place dans une usine texane d'Apple. Un bras articulé ultra performant, capable de dessouder près de 200 iPhone par heure ; permettant aux ouvriers de récupérer pas moins de 14 nouveaux composants pouvant être recyclés et, à terme, réutilisés dans de nouveaux smartphones.

Apple reste dépendante des mines de terres rares

Si l'on peut se réjouir qu'Apple prenne les devants pour s'attaquer au problème du recyclage de smartphones (dont moins de 20 % sont recyclés chaque année), personne n'est dupe : Apple restera bien dépendante des mines de cobalt ou d'autres matériaux nécessaires à la fabrication de ses produits. Des mines qui, comme chacun sait, ne sont bonnes ni pour la planète, ni pour les enfants qui y travaillent.

Outre cette dépendance à laquelle Apple aura bien du mal à se soustraire, Kyle Wiens, PDG de iFixit, estime que la firme se trompe de combat avec son robot Daisy. Pour lui, Apple ferait mieux d'œuvrer à rendre ses produits davantage réparables plutôt que de les recycler.


En effet, de par leur nature hermétique, les produits à la pomme sont parmi les moins durables du marché. L'iPhone 11, pour prendre l'exemple du dernier-né de la firme de Cupertino, n'obtient ainsi qu'un score de réparabilité de 6/10, contre 10/10 pour le Fairphone 3, pour ne citer que lui.

Une part de recyclage plus importante dans les produits Apple

Ceci étant dit, on ne peut refuser à Apple le crédit de faire des efforts sur le sujet brûlant de l'environnement. Les MacBook Air et Mac mini de dernière génération, par exemple, n'utilisent que de l'aluminium recyclé. Et les efforts de son nouveau robot Daisy devraient permettre à la firme de pousser davantage les curseurs du réemploi dans les prochaines années.


D'ailleurs, Apple s'envisage plutôt cigale que fourmi pour la suite. Lisa Jackson, responsable environnementale chez Apple, explique à Reuters que si la firme a choisi d'expérimenter Daisy sur ses iPhone, elle aimerait partager son nouvel automate avec d'autres industriels, et notamment ceux de l'automobile électrique.

Source : Reuters
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
6
wannted
Ça fait depuis 2018 que Daisy est en service.<br /> MacGeneration<br /> Daisy, le nouveau robot d'Apple qui recycle l'iPhone<br /> À l'occasion du Jour de la Terre ce 22 avril, Apple dévoile une « nouvelle version » de Liam, le robot spécialiste du recyclage présenté au printemps 2016 (lire : Portrait de Liam, le robot qui démonte 1,2 million d'iPhone par...<br />
GRITI
Il me semblait bien que j’avais entendu parler d’un robot de ce type il y a un bon moment…
Popoulo
C’est intelligent comme procédé. Bravo.
Sybes
Grosse erreur, vous parlez de l’iPhone comme n’étant pas un produit durable, avec un note de 6/10, alors que d’après le classement iFixit c’est justement une des meilleurs notes concernant les smartphones de ces dernières années. Aucun concurrent direct (Samsung, Huawei, Xiaomi, Sony, OnePlus …) ne fait mieux mise à part quelques très rares exceptions comme Fairphone.
notolik
Les notes de réparabilité des smartphones sont globalement mauvaises :<br /> Galaxy S10 = 3/10<br /> Galaxy Fold = 2/10<br /> Mate 20 X = 4/10<br /> Pixel 3a = 6/10<br /> https://fr.ifixit.com/smartphone-repairability<br /> Apple est donc dans la moyenne haute, même si c’est pas vraiment satisfaisant…<br /> « En effet, de par leur nature hermétique, les produits à la pomme sont parmi les moins durables du marché. »<br /> Il y a une confusion entre la réparabilité et la durabilité.<br /> La durabilité c’est la période durant laquelle ont peut utiliser l’appareil sans trop de trucs qui lâchent. La réparabilité c’est la facilité à remplacer les trucs qui lâchent.<br /> Les iPhone sont pas super facilement réparables, mais sont durables. Ils durent longtemps. Trop longtemps même, au point qu’il est parfois nécessaire d’être subitement très maladroit (ou généreux) à l’approche de Noel…
GRITI
notolik:<br /> Trop longtemps même, au point qu’il est parfois nécessaire d’être subitement très maladroit (ou généreux) à l’approche de Noel…<br /> Troll on…<br /> Ou d’installer la dernière mise à jour…<br /> Troll off
wannted
Lol, j’adore ce rédacteur.<br /> En effet, de par leur nature hermétique vraiment ? lol<br /> les produits à la pomme sont parmi les moins durables du marché. vraiment ? lol<br /> L’iPhone 11, pour prendre l’exemple du dernier-né de la firme de Cupertino, n’obtient ainsi qu’un score de réparabilité de 6/10, contre 10/10 pour le Fairphone 3, pour ne citer que lui.<br /> Pour ne citer que la ultra haute exception…<br /> et pour remettre les choses en perspective…<br /> Greenpeace USA<br /> Guide to Greener Electronics 2017 | Greenpeace USA<br /> The Guide to Greener Electronics is an analysis of what 17 of the world’s leading consumer electronics companies are doing to address their environmental impacts, and where Greenpeace thinks work still needs to be done.<br />
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Airbnb : près de 60 millions d'euros reversés aux communes en 2019, il y a du mieux
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
Haut de page