🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

macOS Ventura, iOS 16 : comment Apple renforce la sécurité des Mac et des iPhone

08 juin 2022 à 10h36
0
apple securité logo banner #disc
© Alberto Garcia Guillen / Shutterstock.com

Les deux prochains systèmes d'exploitation du constructeur vont intégrer plusieurs fonctionnalités qui permettront aux utilisateurs de rester protégés face aux tentatives de vol de données.

Si Apple a longuement présenté iOS 16 et macOS Ventura lors de la WWDC 2022, la marque n'a pas pu évoquer toutes les améliorations apportées à ces deux systèmes lors de sa prise de parole.

Des mises à jour critiques de sécurité réalisées en arrière-plan

Le constructeur a préféré évoquer les fonctionnalités les plus spectaculaires de ses futurs OS et a laissé de côté les petites améliorations apportées dans le domaine de la sécurité. Et pourtant, elles sont nombreuses.

Apple va en premier lieu ajouter un nouveau système baptisé Rapid Security Response. Ce dernier permettra au constructeur de proposer des mises à jour de sécurité urgentes sur les iPhone, iPad et autres MacBook, sans avoir besoin de passer par une mise à jour complète du système.

Ces correctifs seront installés silencieusement sur votre appareil et ne nécessiteront pas de redémarrage de l'appareil, sauf cas exceptionnel. L'utilisateur ne remarquera pas la mise en place des correctifs, et ce nouveau dispositif, inspiré de ce que Google propose avec ses Play Services, permettra à Apple de boucher rapidement des failles critiques de son système.

Apple renforce sa gestion des mots de passe tout en travaillant à les supprimer dans les prochaines années

Le constructeur va également renforcer la sécurité des mots de passe avec une nouvelle option pour lier les applications d'authentification forte à la section Mots de passe des deux systèmes d'exploitation.

iOS 16 et macOS Ventura vont également permettre la modification d'un mot de passe fort suggéré par le navigateur web Safari pour l'adapter aux exigences d'un site web. Il s'agira par exemple de retirer des caractères spéciaux ou d'ajouter un chiffre ou une majuscule.

Apple a aussi évoqué lors de sa présentation Passkeys, un système d'identification fondé sur la biométrie qui pourrait remplacer le mot de passe dans les prochaines années. Le constructeur travaille avec l'alliance FIDO, Microsoft et Google pour proposer une solution multiplateforme, utilisable sur tous les systèmes. Safari proposera la création et l'utilisation de Passkeys, mais Apple a prévenu que son adoption par l'ensemble de l'industrie prendrait du temps.

Enfin, comme nous l'expliquions récemment, macOS Ventura va offrir une couche de sécurité supplémentaire en demandant la permission de l'utilisateur avant de connecter un accessoire USB-C ou Thunderbolt au Mac.

Source : The Hacker News

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Windows : les téléchargements du fichier ISO bloqués en Russie
Quand Google fait la pluie et le beau temps sur le Web avec ses Core Updates
Le moteur Brave Search sort de bêta et vous laisse personnaliser les résultats
Le chiffrement du Cloud MEGA mis à mal par des chercheurs
Google Chrome 103 est disponible, découvrez les nouveautés
Attention, vos extensions Google Chrome permettent de vous traquer en ligne
Vie privée : bientôt des gestionnaires dédiés dans Windows et ChromeOS
Erreur serveur chez Cloudflare : Feedly, Discord et d'autres ne répondent plus
Pourquoi les entreprises ne migreront pas tout de suite vers Windows 11
Microsoft Defender débarque sur Windows, macOS, Android et iOS
Haut de page