Apple, bientôt la première société valorisée à 3000 milliards de dollars ?

14 décembre 2021 à 12h40
39
Apple logo © © Unsplash / Laurenz Heymann
© Unsplash / Laurenz Heymann

Plus rien ne semble pouvoir arrêter Apple. La marque à la pomme est sur le point d'atteindre un nouveau palier symbolique.

Apple devrait prochainement dépasser les 3 000 milliards de dollars de capitalisation boursière. Un cap encore jamais atteint par une entreprise.

Apple bientôt valorisée à 3 000 milliards de dollars ?

Apple poursuit son ascension fulgurante. Ce lundi 13 décembre, la firme à la pomme flirtait de très près avec les 3 000 milliards de dollars de capitalisation boursière juste avant l’ouverture du Nasdaq. Son titre a augmenté de 1 % et s’échangeait à 181,75 dollars alors que son action doit atteindre les 182,85 dollars pour passer ce seuil historique encore jamais atteint par une entreprise. 

La firme pilotée par Tim Cook était déjà devenue la première société à passer le cap des 2000 milliards de capitalisation boursière aux États-Unis en août 2020. Cela ne semble plus qu’une question de temps avant qu’elle ne franchisse cet autre palier. Stimulée par le lancement et la demande en iPhone 13 , ainsi que les ventes de MacBook et de services comme Apple Music, l’App Store ou encore l’Apple TV+ , l'entreprise de Cupertino a vu son action grimper de 35 % rien que cette année. Un chiffre qui grimpe à 150 % depuis le début de la pandémie, soit à la mi-mars 2020. 

Cela fait déjà une décennie que l'ancien directeur opérationnel a succédé à Steve Jobs. C'est l'occasion pour nous de revenir sur les changements discrets mais importants qu'a apporté Tim Cook au sein d'Apple.
Lire la suite

Source : CNN

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
39
28
SPH
Tant mieux pour eux.
jeroboam64
C’est pas grâce a moi😉
Proutie66
Une donnée intéressante :<br /> Apple pèse plus que le CAC40.<br /> Est-ce donc très pertinent ?<br /> Même si Apple est une société intéressante, je ne pense pas qu’on puisse dire, sans vouloir être «&nbsp;chauvin&nbsp;» ou autre, qu’elle soit plus intéressante que les «&nbsp;40 plus grandes sociétés&nbsp;» française (le terme est volontairement faux).<br /> On parle quand meme de LVMH, Loreal, Dior, Airbus, Sanofi, Total…
Zimt
Ca rapporte bien la «&nbsp;télémétrie&nbsp;»…
briceio
Quand nos chers politiciens comprendront que des sociétés aussi grosses deviennent des dangers pour nos économies, peut être réagiront ils…
clockover
C’est ça sauf que cette entreprise dispose de l’emplacement actuel et passé, données biométriques (visages, doigt), de données médicales, des photos, des mails, sms et autres données de presque 1 milliard de personne.<br /> Airbus ne sert qu’à produire des avions, Total n’est qu’un fournisseur d’énergie, etc…
gnouman
Quand la bulle tech explosera comme celle de l’immobilier en 2008 sa va faire mal…
Zimt
@clockover<br /> Mais c’est tellement ça …
baazul
Du coup ils en font quoi de tout ça ?<br /> Car là j’ai toujours l’impression que le monde va droit dans le mur.
vbond007
Tout à fait!<br /> Pire, Apple pèse plus que bon nombre de pays (qui d’ailleurs sont tous endettés). Est-ce normal?<br /> Rien ne va plus…
ayaredone
et les GAFAM pèsent plus 10 000 milliards de dollars…
dimebag
Ca reste qu’une capitalisation boursière
JeXxx
Chuuutt faut pas leurs dires !
toast
Comparer une valorisation boursière à un PIB (parce que j’imagine que c’est de ça dont tu parles), c’est quoi l’intérêt ? Ce sont des nombres de nature complètement différente.
clockover
En l’occurrence la comparaison de Proutie est bien correcte…
FrosT74
Oui et non<br /> Je suis assez d’accord sur le fond, mais en termes de chiffres purs Apple devrait faire en 2021 l’équivalent de plus de 90 milliards de bénéfices (donc l’équivalent du CAC 40 cumulés…)<br /> Donc c’est pas déconnant sur certains points ^^
g-m1n1
CAC40<br /> "Nouveau record en aout 2021 pour le CAC40: «&nbsp;Parmi les 37 sociétés du CAC 40 ayant déjà fait état de leurs résultats semestriels, 32 ont vu leurs bénéfices progresser, le cumul atteignant un nouveau record à plus de 58 milliards d’euros.&nbsp;»<br /> Apple:<br /> «&nbsp;Le chiffre d’Apple sur les trois derniers mois a été de 81,43 milliards de dollars, contre 59,7 milliards de dollars il y a un an, soit une hausse de 36,4%. Le bénéfice net a été de 21,74 milliards de dollars, contre 11,25 milliards de dollars, en hausse de 93,2% à base comparable&nbsp;»<br /> CAC40 58 milliards € de benef dans 1 semestre.<br /> Apple 21 milliards $ de benef sur 1 trimestre, avec une croissance sûrement bien plus importante.<br /> La valorisation est pas totalement déconnante en se basant sur le bénef. En tout cas on est loin de la valorisation d’une société comme Tesla qui fait bcp moins de bénefs.
eykxas
Mais ça nous fait une belle jambe tout ça. Ils pourraient avoir une capitalisation de 1 milliard de milliard que ça changerai quoi ?<br /> Si vous voulez vraiment taper sur Apple, inquiétez vous de leur trésor de guerre. Dont une partie pourrait très bien être reversé aux employés. (au dernière nouvelles il s’élevait à environ 300 milliards).
ayaredone
à une époque j’avais lu un article qui disait qu’une très grande partie de cet argent n’était finalement pas «&nbsp;accessible&nbsp;» car gardé à l’étranger. En effet, pour ne pas payer d’impôts Apple (et d’autres) laissent l’argent là où il est.<br /> C’est d’ailleurs pour rapatrier ces capitaux et récupérer de l’argent que l’Etat américain avait voté une loi pour baisser le taux d’imposition des capitaux revenant au pays.
shibany69
Les informations biométriques recueillies par les produits Apple ne quittent jamais le terminal, pas même lorsque l’utilisateur transfère directement ses données d’un appareil à l’autre.<br /> Pour ce qui est du reste des données, tout dépend de l’utilisation (ou non) des services iCloud.
Yannick2k
ben rien, c’est une capitalisation boursière, c’est pas du ‹&nbsp;vrai&nbsp;› argent, sauf à la revente d’actions…<br /> j’avoue que ça me dépasse, j’ai jamais vraiment compris comment ça marche tout ça!
Blackalf
eykxas:<br /> Si vous voulez vraiment taper sur Apple, inquiétez vous de leur trésor de guerre. Dont une partie pourrait très bien être reversé aux employés. (au dernière nouvelles il s’élevait à environ 300 milliards).<br /> Ca, ça n’arrivera jamais. Apple emprunte, et les intérêts rapportés par le «&nbsp;trésor de guerre&nbsp;» remboursent les emprunts, comme ça ils n’entament jamais leur capital. De nombreuses sociétés font ça. ^^
clockover
Oui bien sûr…<br /> Si ca vous fait plaisir d’y croire
Waldel_Martell
Ca a doublé en quelques années.<br /> Les temps changent
alsaco67
Cela ne veut pas dire qu’elle vaut 3000 milliards , c’est juste une valeur boursière qui rendent heureux les riches spéculateurs . Un petit crack comme ces dernières années et la «&nbsp;valeur&nbsp;» plonge .<br /> Ce qui est plus intéressant, c’est le montant de la trésorerie de l’entreprise, son cash, son «&nbsp;trésor de guerre&nbsp;» qui lui est beaucoup beaucoup plus faible (mais important) mais réel…<br /> Ils sont contents les pauvres de savoir qu’il y a quelques riches de plus en plus riches sans parfois même travailler .
sofolic
Une meilleur estimation d’une capitalisation boursière serait d’additionné le dernier prix d’achat de chaque action.<br /> Parce que si une action se vend 1€ de plus et qu’il y a 1 million d’actions, alors la valorisation de l’entreprise prend 1 million d’euro, alors qu’il y a qu’une seul personne qui crois que cette entreprise vaut 1 million de plus, pas les autres propriétaires …
tfpsly
Additionner sans arrêt ferait tendre le prix vers l’infini Tu veux probablement dire moyenner.<br /> Il n’y a jamais une seule personne achetant 1 action, pas dans les grands indices boursiers. Le système actuel regarde les offres d’achat et de vent, et leur prix proposé, et adapte le prix de l’action pour avoir autant d’offres d’achat que de vente. C’est bien un prix accepté par la majorité des acheteurs et vendeurs à un instant T.
sofolic
Non absolument pas, le prix de la dernière vente de l’action (d’ou le «&nbsp;le dernier prix d’achat&nbsp;»)<br /> La phrase " C’est bien un prix accepté par la majorité des acheteurs et vendeurs à un instant T. " est vrai mais que par les acheteurs et vendeurs actuel. Absolument pas pour tout les propriétaires et elle est la grande différence.<br /> Il n’y a généralement que peu de volume comparé à la masse des actions qui s’échange réellement (si c’est pas le cas c’est signe que les propriétaires n’ont pas confiance en l’entreprise).<br /> Par exemple apple à une moyenne d’échange de 96,18 million journalière sur 1 mois, pour 16 milliards d’action (dans le 96,18 il y a sûrement des doublons c’est à dire une action ré-échangé plusieurs fois).<br /> Donc si l’action prend 10%, alors c’est, à la louche, 0,6% au mieux des actions qui valorisent l’ensemble c’est un peu se marcher sur la tête.<br /> Surtout quand on sait qu’en général les gros actionnaires n’échange pas leurs actions (ou très peu).<br /> Donc je pense que le calcule que je propose pour évaluer la capitalisation d’une entreprise est bien plus pertinent.<br /> La spéculation (qui est pour une entreprise stable faible) ne fera fluctuer que relativement peu la capitalisation, et cette capitalisation ne sera qu’un meilleur reflet de la valeur que les propriétaires se font de l’entreprise.<br /> Et pour les entreprises peu sûr, la valeur fluctuera beaucoup plus, ce qui est plus logique.<br /> Ma méthode est en faite plus dépendante des volumes échangé, alors que celle actuellement prise (plus simple à calculer) n’est pas très impacté par les volumes.
Gweegoo
Qq1 sait-il ce qu’Apple fait exactement de tout l’argent amassé? D’après ce que j’ai lu, il est apparemment sur des comptes offshore. On ne sait pas s’il est investi ou en cash. Une estimation parle de mille milliards de dollars.<br /> Je me souviens qu’à une époque avant l’euro, Soros avait été critiqué pour ses prises de position contre le franc. Que se passerait-il si Apple décidait (sans même avoir à le rendre officiel) de contrer la politique monétaire des USA contre l’inflation, pour son bénéfice personnel? C’est sans doute qqch accessible à Apple maintenant quand on sait que le budget des USA est de 2-3000 milliards.
Blackalf
Gweegoo:<br /> Qq1 sait-il ce qu’Apple fait exactement de tout l’argent amassé? D’après ce que j’ai lu, il est apparemment sur des comptes offshore. On ne sait pas s’il est investi ou en cash.<br /> Répondu plus haut…<br /> Blackalf:<br /> eykxas:<br /> Si vous voulez vraiment taper sur Apple, inquiétez vous de leur trésor de guerre. Dont une partie pourrait très bien être reversé aux employés. (au dernière nouvelles il s’élevait à environ 300 milliards).<br /> Ca, ça n’arrivera jamais. Apple emprunte, et les intérêts rapportés par le «&nbsp;trésor de guerre&nbsp;» remboursent les emprunts, comme ça ils n’entament jamais leur capital. De nombreuses sociétés font ça. ^^<br />
Gweegoo
C’était pas ma question mais c’est pas grave, on a vu ton commentaire.
FrosT74
C’est pas compliqué :<br /> Valeur de l’action x nombre d’actions = valeur de la compagnie sur le marché public (bourse)<br /> Exemple concret avec Apple :<br /> 16 400 000 milliers de titres<br /> Multiplié par la valeur d’un titre (180$)<br /> = 2.900 milliards de dollars<br /> = La valeur d’Apple si tu veux racheter 100% de l’entreprise
sebstein
Pourquoi pas 3 billions ? Vous dites 3 000 millions pour dire 3 milliards ? Ou 3 milles milles pour dire 3 millions ? Ou 3 000 milles 000 pour dire 3 milliards ? (Je peux continuer comme ça longtemps. Mille milliards de mille sabords !)
kast_or
Ça n engage que moi mais je pense que des gens peuvent se tromper d échelle en parlant en billion. Pour les valorisations des grandes entreprises en peut presque voir le «&nbsp;milliard&nbsp;» comme une unité plus que comme" le nombre qu’il représente. D’où un "3000 milliard qui est plus impactant qu un «&nbsp;trois mille millard&nbsp;», dans le premier cas on sent bien que c’est le 3000 qui à de l’importance.<br /> Fin de mon explication sans aucun sens
sebstein
Milliard ne peut pas être vu comme une unité, tout comme on ne peut pas dire 10 kilos… ça ne veut rien dire.<br /> Non on exprime pas la valorisation d’une entreprise en milliards… milliards de quoi ? De dollars, de yens ? Ca fait une petite différence.<br /> Bah, justement, là ce ne sont plus de grandes sociétés, mais d’énormes sociétés, parler en billions prend donc tout son sens.<br /> des gens peuvent se tromper d échelle en parlant en billion<br /> Il est bien dommage de devoir se mettre au niveau des incultes… au pire, s’ils ont un doute, ils vérifient et ils le sauront à l’avenir, ça ne peut que les élever.
tfpsly
[HS] Le problème avec le mot billion est qu’en Anglais américain (et qui s’est imposé en GB en 1974, depuis deux générations), 1 billion = 1000 million, et non 1M².<br /> Du coup le mot billion est ambigu internationalement, et donc moins utilisé.<br /> Numberphile - How big is a billion?<br />
sebstein
Si on suit cette logique, alors on ne peut pas non plus utiliser milliard.<br /> Ce n’est pas le seul faux ami français-anglais.<br /> Il suffit juste de prendre conscience de la langue dans laquelle le mot est utilisé…<br /> À ce prix là, n’utilisons plus les séparateurs numérique (156 200,58 = 156,200.58)…<br /> Ni les dates au format court (19/03/1978 = 03/19/1978).<br /> Le tout est toujours de connaître le contexte…
tfpsly
sebstein:<br /> Si on suit cette logique, alors on ne peut pas non plus utiliser milliard.<br /> Milliard n’a aucune ambiguïté; donc si on suit cette logique, SI on peut utiliser milliard. Y compris en Anglais.
pagnelli
La bourse ne reflète pas l’intérêt ou l’utilité d’une entreprise mais sa capacité à générer des profits. Si Apple génére plus de profits que le cac 40 alors elle doit valoir plus que le cac 40.
Proutie66
Tu dis n’importe quoi.<br /> La bourse ne reflète pas la capacité d’une entreprise à générer des profits.
sebstein
Non, en anglais on utilise pas milliard… on utilise billion…<br /> Milliard est un terme désuet en anglais.
tfpsly
sebstein:<br /> Non, en anglais on utilise pas milliard… on utilise billion…<br /> Faux, «&nbsp;milliard&nbsp;» existe bien en Anglais ! Et a justement donné le «&nbsp;yard&nbsp;» utilisé en finance pour dénombrer 1000M$ de façon non ambiguë.<br /> 1,000,000,000 (one billion, short scale; one thousand million or milliard, yard,[1] long scale) is the natural number following 999,999,999<br />
sebstein
Si tu avais lu quelques lignes plus loin dans ton article : " The term milliard can also be used to refer to 1,000,000,000; whereas «&nbsp;milliard&nbsp;» is rarely used in English"
tfpsly
Cool, et donc ? Ça existe en Anglais, c’est rare, mais non ambigu.
sebstein
Tu le fais exprès ou quoi ? Ce n’est pas usité… les anglosaxons utilisent «&nbsp;billion&nbsp;» pour «&nbsp;milliard&nbsp;», c’est donc de toute façon ambigu… C’est quand même pas chinois…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Qui est Christel Heydemann, nouvelle P.-D.G. d'Orange ?
Samsung réalise un trimestre et une année exceptionnels
Antitrust : Intel gagne contre les régulateurs européens sur une affaire vieille de 12 ans
Amazon met fin à son système de rémunération en échange de commentaires positifs sur l'entreprise
Cookies : après le flop du FLoC, Google tente une nouvelle approche avec Topics
Microsoft : Office et le Cloud tirent les résultats vers le haut
WordPress : 93 thèmes et plugins corrompus mettent en danger plus de 360 000 sites
2021, l'année des semi-conducteurs : le secteur a progressé de plus de 25 % malgré les pénuries
Dans son procès contre Apple, Epic ressort la carte du droit antitrust
Amazon va ouvrir une boutique dans laquelle vous serez habillé... par des algorithmes
Haut de page