Iliad (Free) dégaine Stancer, une solution de paiement sans engagement ni abonnement : on vous dit tout

27 septembre 2022 à 14h00
34
Xavier Niel © Frederic Legrand - COMEO  Shutterstock.com
Xavier Niel, créateur de Stancer © Frederic Legrand / COMEO Shutterstock

Inconnue du grand public, mais sollicitée en interne depuis plusieurs années, la fintech d'Iliad créée par Xavier Niel, Stancer, décolle et part à la conquête des commerçants et indépendants avec sa solution de paiement, non sans une petite dose de révolution, comme toujours.

Stancer débarque en France, du moins aux yeux du grand public. Cette filiale du groupe Iliad, indépendante, est à présenter comme un établissement de paiement, décidé à casser les codes d'un marché en constante évolution. La fintech, qui gère déjà des millions de paiements (nous allons en reparler), veut désormais séduire les commerçants, petites entreprises et indépendants. Elle s'articule autour de trois mots-clés : « Accessible », « Transparente » et « Innovante », en ce qu'elle s'appuie sur une offre, baptisée StancerPay, relativement simple, compétitive et entièrement gérable depuis un unique tableau de bord. Entrons dans les détails.

Stancer, nouvel acteur des solutions de paiement, jouit déjà d'un vrai savoir-faire

Un lancement alors que tout a commencé en 2018 : est-ce logique ? Oui, car cela fait désormais quatre ans que Stancer gère des millions de paiements, en l'occurrence ceux du groupe de télécommunications Iliad, propriété de Xavier Niel. On parle ici de 200 000 transactions quotidiennes, de 6 millions de paiements par abonnements mensuels et d'un milliard d'euros traités pour ses clients en un an. De quoi développer un certain savoir-faire au moment de lancer une offre à destination d'un plus grand public.

« Rendre le paiement physique et en ligne plus simple et plus accessible. »

« C'est la raison pour laquelle on est là aujourd'hui. Pour faire éclore la marque Stancer, qui est un établissement de paiement qui va proposer des solutions de paiement pour les marchands, les commerçants, les indépendants », nous résume George Owen, P.-D.G. d'une fintech ambitieuse. L'infrastructure de la solution a été développée par un certain Aurélien Beaujean, ingénieur spécialiste du paiement qui a officié pendant plus de 20 ans chez Iliad.

Stancer © Stancer
© Stancer

À l'heure où les étapes et autres frais pour la gestion et le traitement des paiements peuvent s'avérer pénibles pour un petit commerçant, Stancer nous dévoile donc, ce 27 septembre, sa toute première offre : StancerPay. Sa mission est simple : « Rendre le paiement physique et en ligne plus simple et plus accessible. » Une sorte de Square à la française.

StancerPay, c'est quoi concrètement ?

StancerPay est une solution de paiement disponible pour les commerçants et indépendants qui veulent encaisser leurs clients, en magasin et/ou en ligne. Le service, sur lequel on peut très simplement s'inscrire, se révèle particulièrement compétitif, avec des tarifs étudiés pour correspondre à toutes les activités et pour tous les types de paiements.

Paiement Stancer
Terminal Verifone compatible avec StancerPay © Stancer

« On peut procéder à des paiements via carte bancaire, des prélèvements SEAP, des virements, des virements instantanés. Tout ça est disponible dans l'API et depuis le tableau de bord », nous expliquent George Owen et Aurélien Beaujean. Ce tableau de bord regroupe tous les flux de paiement, qui sont alors visibles en temps réel. Le service est donc omnicanal et propose le paiement physique avec un terminal de paiement mobile Verifone et/ou en ligne, nous le disions, via une API.

« Pour les opérations en dessous de 7 euros, on cède notre commission fixe. »

Comme nous l'avons précisé, cette solution de paiement se fait à des tarifs très compétitifs. « Pour les opérations en dessous de 7 euros, on cède notre commission fixe, ce qui permet ainsi de payer avec un moyen bancaire. Avec StancerPay, l'impossibilité de payer avec sa carte bancaire dans une boulangerie qui n'accepte pas les paiements en dessous de 10 euros, c'est fini », nous explique le patron de Stancer. En d'autres termes, si le service StancerPay conserve sa commission variable (0,7 %), il cède carrément sa commission fixe lorsque le commerçant utilisera un terminal de paiement, même en dehors de l'Espace économique européen. En ligne, elle reste de 0,15 euro, et de 0,07 euro en physique pour les opérations supérieures à 7 euros.

Frais Stancer © Stancer
Les frais appliqués par Stancer © Stancer

Aujourd'hui, un commerçant qui encaisse un montant de 30 euros via la solution StancerPay pourrait réaliser une économie de ses frais d'environ 50 %, et jusqu'à 80 % pour un paiement physique d'un petit montant de 2 euros. À titre d'exemple, Square facture au commerçant 0,10 euro par paiement effectué via une carte bancaire (avec ou sans contact). Chez PayPal, la commission fixe atteint 0,25 euro.

Une conception et un stockage made in France

Stancer possède deux autres avantages, dans l'esprit Free et Iliad : l'utilisation de ses services reste sans engagement, sans abonnement, et sans frais cachés. Pour bénéficier des avantages de l'offre Stancer, les commerçants doivent néanmoins justifier d'un minimum de 150 transactions par mois. Qu'en est-il alors des petits indépendants qui ne font pas autant de flux ?

« Ils pourront utiliser un lien de paiement envoyé par e-mail ou par SMS pour pouvoir se faire régler sans avoir besoin de terminal. Un QR code s'affiche : le payeur le scanne et se voit redirigé vers une page de paiement classique », ajoute Aurélien Beaujean. Stancer semble avoir pensé à tout pour ne défavoriser aucun de ses clients potentiels.

George Owen © Stancer
George Owen est aux commandes de Stancer. Il est diplômé du barreau de New York et d’un MBA à l’INSEAD, et a exercé en tant qu’avocat d’affaires, puis a dirigé le lancement d’une start-up en France © Stancer

Là où StancerPay peut convaincre davantage de clients, c'est par la provenance de sa technologie, « de conception 100 % française, développée en interne » et dont « les données sont à 100 % hebergées dans nos data centers en France », ajoute le responsable technique.

Comment démarrer avec StancerPay ?

L'inscription peut se faire en quelques minutes via le site Stancer.com. Une fois enregistré, le client a accès aux solutions de paiement et à la documentation nécessaire. À ce propos, « nous avons développé une documentation simple », ajoute George Owen, qui nous confirme que la solution sera compatible avec les CMS les plus connus, WordPress & co. « On a voulu passer par ce biais de simplicité, pour que le petit développeur puisse mettre en place et déployer cette solution sur un CMS. »

« Notre solution est robuste, fiable. »

Une fois inscrit, le marchand choisit son ou ses modes de paiement, qui peuvent être un terminal pour l'encaissement physique, une API pour l'encaissement en ligne ou un lien de paiement pour un encaissement à distance (via SMS, réseaux sociaux, e-mail ou QR code). Il peut ensuite gérer le tout via un tableau de bord. Un support a été mis en place par Stancer et est, selon l'entreprise, accessible par e-mail.

Terminons avec un mot sur la sécurité, un sujet qui nous tient à cœur chez Clubic. « On sert l'une des plus grandes entreprises françaises, Iliad, donc notre solution est robuste, fiable », nous apprend George Owen. Aurélien Beaujean ajoute que « tous les ans, nous sommes audités, et nous avons toutes les certifications nécessaires ».

Quant à l'avenir, Stancer ne s'interdit évidemment pas de développer de nouveaux services et de nouer des partenariats stratégiques. Le secret est bien gardé, mais on peut imaginer que Free Pro et d'autres entreprises de la sphère Iliad ou partenaires de l'entreprise pourraient servir de relais pour l'offre Stancer.

Source : Clubic

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
34
23
malak
Euh perso, ça fait un moment que je paie de petites sommes en CB dans les commerces… Stancer aurait sans doute était bien en 2018… aujourd’hui, euuuh lol.
Than
Avec quelles solutions du coup ?
wedgantilles
Il faut voir chez quel commerçant, je vais acheter une baguette à la boulangerie, la carte c’est pas possible par exemple, il faut un minimum de 10€.<br /> Il y a énormément de choses comme ça, évidemment dans les commerces même de proximité qui appartiennent à des chaines ou autre la situation n’est pas la même, une grosse marque peut négocier les frais avec la banque qui fourni le matos, une boulangerie indépendante non.
toast
Oui, certainement dans des grosses chaines. Chez des petits indépendants, tu peux toujours te brosser, en majorité.
xryl
En magasin, Square, c’est 1.65% de frais de transaction et c’est tout (pas de fixe). Tu peux payer ainsi dès 1cts. Ici, ça semble plus intéressant pour les petites sommes, mais pas pour les montants compris entre 7€ et 8€ environ, car dans ce cas, les frais passent à 1.7% (0.07€ c’est 1% pour 7€ plus les 0.7% de frais variable). Sinon, c’est pas mal.<br /> Après, il y a paylib qui est sans frais si supporté, mais tu peux pas l’exiger de tes clients.
norwy
Iliad a raison de remonter la chaîne jusqu’aux transactions bancaires. La plupart des grands groupes le font pour éviter de laisser une rente à un opérateur financier et se grever d’importantes marges de manœuvres pour innover.<br /> Moins d’intermédiaires = plus de valeurs pour Iliad et ses clients
JRC
Ton boulanger est toujours au XXème siècle ? Aujourd’hui, mon boulanger de campagne accepte la carte même pour une baguette !
xryl
Non, c’est juste que le gérant n’a pas renégocié son contrat avec sa banque pour plus avoir de frais fixes. À tous les coups, la banque lui a filé un contrat VAD avec un fixe de 0.25€ ou plus (plus un variable) ce qui lui grève sa marge pour la vente d’un baguette à 0.85€ (ce qui se comprend).<br /> Bref, le mieux, c’est d’informer le gérant que passer un coup de fils à sa banque pour renégocier un plan sans fixe pourrait lui rapporter beaucoup plus (en plus de partir en disant que tu n’as pas d’autres moyens de paiement). Car 98% de quelque chose, c’est toujours mieux que 100% de rien du tout.
malak
J’habite en campagne… toutes les boulangeries environnantes acceptent le sans contact depuis plusieurs années pour la simple et bonne raison que c’est un % et non des commissions fixes, même sur les petites sommes.<br /> Alors certes, Stancer annonce des prix attractifs, mais attention, c’est du Free… niveau disponibilité et SAV, y’a beaucoup de commerçants qui risquent de regretter leur choix.
mrassol
malak:<br /> mais attention, c’est du Free<br /> Ah non, c’est pas du Free … c’est du Iliad dont Free est une filiale au meme niveau que Stancer ou Scaleway
malak
Je sais bien, mais Free a tellement une mauvaise image aujourd’hui qu’on peut lier tout le lowcost à son nom
gnouman
Tu peux payer la somme que tu veux avec une CB. C’est juste que sur les petites sommes les commerçants ne veulent pas à cause des frais.
mrassol
Quand on connait bien scaleway, on sait que iliad c’est sérieux …
Proutie66
Et quelle est la comission pour le commerçant en dessous de 7 euros ?
fg03
Le juteux marché des banques…<br /> Tout le monde veut y être…<br /> Tu m’étonnes y a tellement de pognon à se faire sans bouger le cil de sa chaise… juste en prenant un pourcentage à chaque commission bancaire.<br /> Ca devrait être nationalisé toutes ces banques qui ne crée aucune valeur ajoutée et s’engraisse à rien branler sur le dos des gens. Qui sont incapable de jouer leur rôle de banque à savoir prêter à ceux qui en ont besoin pour réaliser des projets, des rêves… non au lieu de ça ca fait des courbettes aux riches pour qu’ils veulent bien placer leur pognon chez telle ou telle banque… quant à ceux qui ont des problèmes de fin de mois… ben au lieu de les aider, on va leur mettre la tête sous l’eau un peu plus en leur ajoutant des frais d’incident bancaires, en leur comptant des agios à 20% d’intérêt…<br /> Banques et Assurances dans le même panier… nationalisé… ça fait partie comme les retraites du financement de tous pour répartir plus justement.<br /> et non favoriser toujours les mêmes qui en plus en ont pas besoin.<br /> C’est comme tous ces jobs de merde, nouveau job (vu hier dabns Capital) : une boite qui paie des panels d’utilisateurs pour rééquilibreer les notes obtenus par des etablissement via sur internet car les haters ont plombé seur réputation… non c’est sur le monde a besoin d’entreprise comme ça pour payer des usagers à faire des tests et donner leur avis pour qu’un restaurateur voit sa côte passé de 4,2 à 4,5 sur 5. Je ne nie pas le problème des restaurateurs… mais<br /> Pendant ce temps, pour trouver un médecin en campagne, un spécialiste ou augmenter le salaire des enseignants… franchement ils ont qu’à aller dans le libéral ces gauchos à toujours se mettre en arrêt maladie comme tous les fonctionnaires ou quand ils ne sont pas soit-disant malade ils sont en grève (second degré biensûr)
xryl
Pour info, Stancer bloque l’argent des transactions pendant 7 jours. Ça peut être problématique pour certaines activités.
darkkanga
Bonjour,<br /> Je ne connais pas beaucoup les règles dans ce secteur, quel est le temps de blocage (s’il y en a) dans les banques traditionnelles?<br /> Merci<br /> Je me réponds à moi même chez LCL avec Monem c’est transféré sur le compte du commerçant dès le lendemain (Monem, Solution Monétique, Encaissement des paiements -…). Après c’est une banque pas une société tiers comme Stancer.<br /> Chez Sum Up cela dépend si vous avez un compte pro chez eux ou non.<br /> A priori, cela semble plus long chez Stancer. Ne font-ils pas travailler l’argent pdt 7 jours?
malak
ça, c’est dépendant du contrat de chacun, et des possibles négociations. Plus tu fais de chiffres, plus tu peux les diminuer.<br /> Mais les frais fixes sur les petites sommes, y’a un sacré moment que ce n’est plus la norme (l’essore du paiement sans contact y a mis fin). Que des commerçants ne s’en soient pas préoccupés et soient restés sur leur vieux contrat, ça dénote surtout qu’ils s’occupent très peu de leurs finances et de leur commerce, bref, à fuir…
malak
darkkanga:<br /> A priori, cela semble plus long chez Stancer. Ne font-ils pas travailler l’argent pdt 7 jours?<br /> Si, c’est le cas, la question ne se pose même pas… faut bien que l’argent entre d’une façon ou d’une autre.
yann214
Dans les conditions tarifaires, il y a des frais d’impayé lié à une opération de paiement par Carte, qui peuvent être conséquents (25€ chez Visa et Mastercard).<br /> Je pensais qu’on ne pouvait pas avoir d’impayé sur une CB vu qu’il y a une vérification en temps réel chez la banque de l’acheteur…<br /> Dans quel cas est-ce que ça peut se produire ?
xryl
Pour un commerce physique, il n’y aura quasiment jamais d’impayé. Pour un commerce virtuel, le « client fraudeur », qu’on appelle maintenant un brouteur, si j’ai bien compris la novlangue, va recevoir le produit puis lancer un « chargeback » c’est à dire, retourner le paiement via sa banque. C’est très peu utilisé en France car les banques, ça les gonfle de lancer la procédure donc elles pipotent n’importe quoi « un transfert CB est définitif », « vous avez entré votre code », etc…<br /> Mais c’est très courant ailleurs, c’est une des conditions de protection VISA et Mastercard, les banques ont l’obligation de le faire.<br /> C’est pour ça qu’il existe des systèmes qui donnent une score de réputation à chaque carte source afin d’éviter les paiement « frauduleux ». C’est un service payant qui peut faire sens lorsque, justement, les frais d’impayés sont trop fréquents et chers. Et donc, comme d’habitude, ces frais seront répercutés sur l’ensemble des clients à cause des quelques brebis galeuses.
Werehog
Ok donc Stancer n’a rien inventé, Niel n’a rien réellement créé, là ils essaient d’être agressifs sur les frais mais ils sont déjà en retard. Aucun intérêt.
yann214
De mon côté, j’ai l’impression que c’est pas mal quand même, avec des APIs complètes.<br /> Quelles sont les solutions que tu trouves meilleures ?
malak
Manquerait plus que les API ne soient pas complètes… lol.<br /> « hé, venez chez nous, on a finit de développer le système et ça devrait donc fonctionner »<br /> c’est très aguicheur ^^<br /> Quant à leur soi-disant savoir-faire : « On parle ici de 200 000 transactions quotidiennes, de 6 millions de paiements par abonnements mensuels et d’un milliard d’euros traités pour ses clients en un an » (ou comment répéter la même chose de 3 façons différentes…)<br /> Gérer en interne leur système de paiement est une chose, mais cela n’a strictement rien à voir avec le service proposé.<br /> Bref, je sens un gros flop venir. C’est basé sur un dév interne qui n’avait pas ce but premier, et ils se sont dit, tiens donc, on a développé ce truc, ça fonctionne, on devrait donc pouvoir l’étendre sans dépenser trop de sous et faire du beurre dessus même si on n’y connait pas grand chose à ce secteur.
THIERRY_TRETOLA
paiement cb 0.10e a +10e, mon buroz de tabac doit changer et vite, ce calamar banques qui abusent adios, niet frais voleuse, les banquières valent rien, vdm et ça ennuie le client, vont disparaitre , impec,
Altdorf
Je ne comprend pas bien l’avantage par rapport au paiement sans contact. Avec mon mobile, j’utilise Google Pay et je peux payer ma baguette ou des sommes plus élevés que 50€ (la limite dépend de la banque). J’ai l’impression que Free a réinventé Moneo en 2022.
a-snowboard
Non, tu continue d’utiliser ton paiement sans contact.<br /> C’est juste l’intermédiaire entre ta carte et le compte bancaire du commerçant qui change.
a-snowboard
Bon je lis l’article et ça me fait réfléchir.<br /> Il y a quand même un point qui n’est pas énoncé, c’est le coût du terminal.<br /> Ceci étant dit, si je fais 150 transaction par mois, ça sera pas vraiment un problème. (Et vu mon activité, ça arrivera pas ^^ )<br /> Ils n’ont rien inventé c’est sur.<br /> Le seul avantage, c’est les frais fixes, et les divers services.<br /> J’ai pris un terminal de paiement au crédit agricole. Je peux donc faire payer, et j’ai qu’une commission variable (pas de fixe). Il faudrait que je compare.<br /> Par contre je n’ai pas la possibilité d’envoyer de lien de paiement, sms ou autre pour tout autre paiement au crédit agricole. C’est une option payante.<br /> Par contre c’est directement relié à mon compte bancaire. Donc ça me fait un intermédiaire de moins.<br /> Ps : de toute façon, j’évite les paiement par CB. Il y a un distributeur juste en face de ma boutique. Ça me fait chier de verser des sous à ma banque pour un paiement de 15€.
mrassol
Il me semble que le délai est de 7 jours partout, mais que les autres banques « avancent » les sommes alors que les autres attendent que l’opération soit validée définitivement.<br /> Comme avec les chèques en gros.
Nmut
On peut trouver que les banques sont trop gourmandes, mais dire « pognon à se faire sans bouger le cil », c’est TRES exagéré!<br /> Pour avoir travaillé sur des terminaux de vente de billets de train, je peux te dire que la partie paiement est très complexe à gérer, et il y a derrière avec une grosse infrastructure complexe à gérer (quantité d’information, sécurité, temps de traitement, disponibilité, …).
promeneur001
Les différents coûts lors d’un paiement par carte :<br /> COMMISSION :<br /> CB : 0,2 % pour carte de débit, 0,3 % pour carte de crédit<br /> VISA : 0,2 % pour carte de débit, 0,3 % pour carte de crédit<br /> Mastercard : 0,2 % pour carte de débit, 0,3 % pour carte de crédit<br /> Stancer :<br /> paiement en présence : pour une somme &lt;= 7 € alors 0,7 %, pour une somme &gt; 7 € alors 0,7 % + 0,07 €<br /> paiement en ligne : 0,7 % + 0,15 €<br /> FRAIS DE RESEAU :<br /> CB : 0,00117 €<br /> VISA : 0,010 % pour carte de débit, 0,0140% pour carte de crédit<br /> Mastercard : 0,0164 % pour carte de débit, 0,0164 % pour carte de crédit<br /> Stancer : ?<br /> MARGE BANCAIRE (de la banque du commerçant)<br /> libre, de 0,3 % à 1,75 %<br /> Stancer ?<br /> Est-ce qu’avec Stancer, on évite les frais de réseau et la marge bancaire ?<br /> comparaison pour un café à 2 €<br /> 2.1. Visa<br /> commission 0,004 € ou 0,006 €<br /> frais de réseau VISA : 0,00028 €<br /> frais bancaire : 0,006 € à 0,035 €<br /> total : 0,01028 € à 0,04128 €<br /> 2.2. Stancer<br /> commission 0,014 €<br /> frais de réseau : ?<br /> frais bancaire : ?<br /> 2.3. conclusion<br /> La commission Stancer est supérieure au total des frais avec la Visa dans le cas d’une carte de débit.<br /> La commission Stancer est inférieure au total des frais avec la Visa dans le cas d’une carte de crédit.<br /> En tous les cas, on ne comprend pas le refus de la CB par les commerçants. 1 à 4 centimes sur 2 € c’est 0,5 % à 2 %. C’est marginal. Non ?
cbubu67
Pourquoi utiliser sa carte bleu pour des petites sommes ? On devrait tous utiliser de l’argent liquide pour préserver des emplois … mais beaucoup y voient de la facilité sans penser aux conséquences.
Thierry85
Faire confiance à free qui est en train de s’associer à l’extrême droite italienne pour racheter m6, non merci.
Lilotof
Je savais pas qu’il existait encore des endroits où on pouvait payer par carte qu’au dessus de 10€. Que ce soit dans le 91 ou je suis, ou dans le fin fond de la campagne grenobloise ou je suis allé plusieurs fois, ben même une baguette tu peux la payer par carte (et elle coûte pas 10€ pour l’instant )
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Un antivirus hyper efficace et gratuit ? Voici la bonne solution
Apple iPhone 14 Plus : une jolie baisse de prix chez Amazon avant Noël
Chrome : Google annonce un mode économie d'énergie et de mémoire !
Elon Musk a transformé des bureaux de Twitter en chambre... parce que le travail n'attend pas
Juste avant Noël, l'écran gamer Samsung Odyssey G3 chute à 145€
Le micro Trust Gaming GXT 258W Fyru est complètement bradé sur Amazon
Huawei Band 7 : le bracelet connecté chute à moins de 50€ juste avant Noël
Chez Twitter, Musk aurait fait renvoyer les femmes en priorité
Idée cadeau : la liseuse Kobo Clara est 20€ moins chère pour Noël !
Idée cadeau | EcoSphere : un écosystème complet dans une sphère
Haut de page