Xavier Niel met des billes dans Yavin, les terminaux de paiement sous Android

23 septembre 2021 à 11h05
1
Yavin © Yavin
© Yavin

Le fondateur de Free continue d’investir dans l’innovation française. Il jette cette fois son dévolu sur Yavin, jeune pousse créée en 2020 pour repenser les terminaux de paiement sous Android et offrir une alternative aux produits traditionnels de banque. 

Xavier Niel a donc participé à la levée de fonds de Yavin, qui a récolté 1,2 million d’euros à l'issue de son dernier tour de table.

Yavin lève 1,2 million d’euros

À l’heure où les solutions de paiement sans contact se sont démocratisées, des poids lourds règnent sur le secteur à l’instar de SumUp, IZettle (racheté par Paypal) ou encore Square, start-up du fondateur de Twitter. La jeune pousse française Yavin entend malgré tout se faire une place parmi eux.

Pour ce faire, l’entreprise peut compter sur le soutien financier du fonds anglais SeedCamp et de business angels comme Xavier Niel, Arthur Waller ou encore Pierre-Antoine Dusoulier, qui lui ont permis de lever 1,2 million d'euros.

Fondée en 2020 par Samuel Manassé (Smile&Pay) et Alfred Bourély, la start-up parisienne s’est fixé pour objectif d’équiper les commerçants de terminaux de paiements Android et de leur proposer une marketplace de services. Son outil s’intègre aux logiciels classiques de caisse et aux néobanques , et permet d’accepter différents moyens de paiement tels que les tickets-restaurants (Swile, Resto Flash) et les QR Code (Lydia, AliPay). Son architecture ouverte permet donc aux éditeurs de logiciels de développer directement des applications sur ces terminaux.

Yavin revendique à l'heure actuelle 500 marchands clients et la gestion de millions d’euros de transactions par an.

Source : FrenchWeb

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
ares-team
Android ?<br /> Encore un truc pour se faire pirater les paiements.
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page