Voici les principales mesures pour le numérique des programmes de Macron et Le Pen

18 avril 2022 à 11h07
20
Le Pen - Macron © © Frédéric Dugit / © Jacques Witt
© Frédéric Dugit / © Jacques Witt

Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont tous les deux qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle qui se tient dimanche. Si le programme du candidat sortant va dans la continuité de son quinquennat passé, celui de la candidate d'extrême droite se veut ambitieux dans sa lutte contre l'hégémonie des Gafam.

Souveraineté numérique, cybersécurité, Cloud et réseaux sociaux, voici les principales mesures que veulent mettre en place les deux candidats s'ils sont élus.

Les Gafam au cœur des préoccupations

Que ce soit Emmanuel Macron ou Marine Le Pen, un seul mot d'ordre revient sur la table : la souveraineté numérique face aux géants mondiaux que sont Amazon, Google, Microsoft ou les géants chinois. Emmanuel Macron veut continuer la construction d'un grand Cloud de l’État et ses politiques mises en place. Les structures publiques peuvent faire héberger des données sur des logiciels américains mais via des structures répondant aux lois européennes (Orange, Thalès etc). Un système de régulation via l'Europe donc, pour les données hébergées dans le Cloud.

Côté Le Pen, être dépendant d'entreprises des États-Unis ou de Chine, c'est être « à la merci de ces États ». Elle propose donc dans son programme que les commandes publiques pour les domaines militaires et de sécurité nationale soient effectuées exclusivement auprès de fournisseurs français. Pour les autres domaines, elle souhaite accorder une priorité aux fournisseurs européens.

Face aux Gafam, Marine Le Pen compte se montrer très offensive et souhaite renforcer le contrôle des rachats d'entreprises françaises ou imposer, si nécessaire, une ouverture contrainte de capital à des sociétés européennes. L'idée de démantèlement d'un géant du numérique si la situation l'exige est partagée par Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Une possibilité prévue en dernier recours dans le futur règlement européen Digital Markets Act (DMA).

Cybersécurité et réseaux sociaux

La cybersécurité est LE segment à ne pas oublier pour un État et est qualifiée de « grande menace de notre temps » par Macron qui veut en faire une priorité au niveau du numérique. Marine Le Pen veut renforcer « dans toutes ses dimensions » la cybersécurité nationale en donnant plus de moyens et d'infrastructures notamment à l'Agence nationale de sécurité des systèmes d'information (Anssi), à la Direction Générale des Renseignements Extérieurs (DGSE) et à l'armée.

Emmanuel Macron souhaite recruter quelque 1500 « cyberpatrouilleurs » et créer un filtre « antiarnaques » qui avertirait les utilisateurs (sans les empêcher d'y accéder) lorsqu'ils entrent sur un site présent sur une liste noire des sites peu fiables et potentiellement piégés.

Les réseaux sociaux ont encore montré leur puissance depuis le début de la crise du COVID-19 et de la montée des idées d'extrême droite avec l'élection de Donald Trump en 2016. Macron souhaite réguler ces réseaux de manière plus intense (sans dire comment) et mettre fin à l'anonymat sur internet « qui ne devrait pas exister dans une société démocratique » selon lui.

Marine Le Pen, entre autres mesures, souhaite interdire aux plates-formes sociales de modérer les contenus autrement qu'en appliquant simplement la loi française. « Seule l'application de la loi nationale, par exemple en matière d'incitation à la haine, de protection des mineurs, peut être le fondement de retrait de contenus ou de fermetures de compte ». Elle ajoute que si les entreprises ne coopèrent pas, elle n'hésitera pas à faire établir et gérer un réseau social public, libre et gratuit.

Vous êtes encore indécis(e) à l'approche du second tour des élections ? Pour préparer votre vote ce dimanche, nous vous proposons un petit guide des applications et autres sites qui pourraient vous aider à choisir votre candidat pour le premier tour de l'élection présidentielle dimanche.
Lire la suite

Source : Le Monde

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
17
Cynian90
J’aime bien le coup des cyberpatrouilleurs qui cartographiraient le web, s’ils ne sont pas politisés et si leur comptes rendus sont publiques.<br /> Mettre fin à l’anonymat des Français quand le reste du monde est anonyme, ça risque d’être un tantinet difficile.<br /> Le coup anti censure de Marine ça ouvre la voie à pas mal de dérives, celle des fermes à trolls par exemple qui ne pourraient plus être vraiment combattus.
LeToi
Que l’anonymat puisse être levé à la demande de la justice pourquoi pas, mais qu’il soit interdit c’est peut-être un peu trop liberticide…<br /> Par contre les mesures sont un peu vagues, ne concernent pas forcément tout le monde (quid de l’accès à la fibre et au réseau téléphonique dans les territoires ruraux ??) et manquent parfois de réalisme…
HunterAlex
C’est bien beau la création de postes, encore faut-il les pourvoir. L’ANSSI n’arrive pas à recruter. La France a loupé le virage du Numérique et se retrouve dans l’incapacité de réagir.
gothax
Macron c’est nous surveiller un max avec l’aide des americains car on ne sait pas faire (Thalès et l’informatique c’est du Microsoft à fond ) et ils nous torpillent (sic) jamais ( si vous pensez que je suis parano allez faire un tour sur laquadraturedunet et leur article sur la politique de macron depuis 2017 … Ça fait peur on se croit dans un autre pays…)<br /> Marine c’est souveraineté … Bien … mais bon c’est pareil que Macron mais avec des chats.<br /> Dimanche prochain j’ai poney aquatique … Malheureusement, pauvre de moi, nous<br /> Lien QdN : Emmanuel Macron, cinq années de surveillance et de censure – La Quadrature du Net
kroman
« grand cloud de l’état » entre les mains de Macron, c’est le dernier endroit où je mettrais mes données😅<br /> « qui avertirait les utilisateurs (sans les empêcher d’y accéder) lorsqu’ils entrent sur un site présent sur une liste noire des sites peu fiables et potentiellement piégés » C’est à dire avec un serveur DNS du gouvernement qui piste tout notre usage d’internet. La STASI en aurait rêvé !
_Troll
Que des promesses, des paroles en l’air. Autant promettre la fibre gratuite pour etre elu.
Nymoi
Si ça ne leur profite pas (aux candidat-e) rien en sera fait de toute façon, ils promettent tellement de choses…
zomurn
Heureusement que c’est les gafam qui détiennent nos vies privées. Manquerait plus que ce soit sous le chapeau de la France (via société privé ou organisme public). Selon moi un 1er pas vient d’être fait : Leboncoin. Perso, je ne connais aucun autre site de vente d’occasion entre particuliers : eBay, rakuten et market place sont hors de prix car ils ont des frais de vente hors de prix. Les vendeurs se font logiquement éjecter, et donc pas d’acheteurs non plus. Je suis sur qu’ils se font taper sur les doigts avec amendes européenne ou autre…voilà comment on ejecte les acteurs numériques, c’est comme éviter de se faire envahir par les importations chinoises : on taxe, on fou des amendes en se cacheant au nom de l’Europe, on leur met des bâtons dans les roues avec des lois rien que pour eux. Après dans une moindre mesure, Amazon on cherche a l’éjecter : vous avez vu les prix d’amazon ? Certainement pas plus intéressant que les autres. Je n’y achete quasi pas … Avec les codes promos on trouve souvent moins cher ailleurs.
gothax
@JeanM64 tu es bien vulgaire et ton message devrait être effacé !<br /> Quand tu dis « N’ayant rien à me reprocher » c’est la phrase que même Snowden a repris pour montrer que c’est le début des abus.<br /> Je t invite aussi a lire l’excellent article de clubic en 3 épisodes sur la sécurité informatique et reprendre ses données en main.<br /> Pierre Crochart : lien Données personnelles : les ressources pour s'informer, les outils pour reprendre le contrôle<br /> Allez, respire un peu et va chercher de beaux oeufs de pâques !
jvachez
Aucun ne propose de ne rien censurer du tout. Pourtant laisser tout passer même ce qui est illégal est la solution contre la criminalité. Pourquoi la police a autant de mal à déjouer les attentats par exemple ? Et bien justement parce que des modérateurs censurent ce qui fait que les auteurs sont moins visibles. Sans censure de nombreux attentats pourraient être déjoués rien qu’en lisant Twitter ou Facebook.
max_971
J’ai une proposition : faire que les noms et prénoms français sont la propriété de l’état Français et taxer ceux qu’ils l’utilisent pour faire de l’argent.<br /> Hop, des sous en plus pour l’état.
Bruno02
Les lois existe déjà. S’attaquer à l’anonymat c’est anticonstitutionnel.
max6
pourriez-vous me citer l’article de la constitution qui protège l’anonymat parce que je l’ai en ce moment sous les yeux la constitution française et, j’ai beau chercher, je ne trouve rien à ce sujet ?
gothax
De façon indirecte l article 11 de la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.<br /> Si tu n es pas hors la lois ta parole est libre et protégée. Il y a aucune notion de s’identifier pour prendre la parole. Tu es un citoyen parmi d’autre et pas un individu identifié<br /> Mais tu as raison l’anonymat n’est pas explicité nulle part.<br /> Par contre un exemple simple un fonctionnaire qui veut dénoncer une dérive de son administration ne sera plus protégé car exposé<br /> L’anonymat doit être protégé et levé que par décision de justice dans des cas particulier de manquement à la lois.<br /> Mais en France le politique baffoue et piétine régulièrement la justice donc cela est compliqué
juju251
Visiblement certains ne sont toujours pas au fait de ce qu’il faut respecter en période de scrutin électoral :<br /> Article L49<br /> Version en vigueur depuis le 30 juin 2020<br /> Modifié par LOI n°2019-1269 du 2 décembre 2019 - art. 7<br /> A partir de la veille du scrutin à zéro heure, il est interdit de :<br /> 1° Distribuer ou faire distribuer des bulletins, circulaires et autres documents ;<br /> 2° Diffuser ou faire diffuser par tout moyen de communication au public par voie électronique tout message ayant le caractère de propagande électorale ;<br /> 3° Procéder, par un système automatisé ou non, à l’appel téléphonique en série des électeurs afin de les inciter à voter pour un candidat ;<br /> Et également :<br /> https://www.cnccep.fr/pdf-cp8.html<br /> Et ce jusqu’au résultat de l’élection, c’est à dire demain 20h.<br /> Si je dois me répèter encore une fois, l’addition sera salée, c’est à dire deux semaines de « congés » gratos minimum (et c’est dingue de devoir encore une fois en arriver là).<br /> A bon entendeur.<br /> Notez également que tout commentaire ou pinaillage sur ce message sera supprimé.<br /> Edit : Et pour que ce soit bien clair, zéro heure, la veille du scrutin, c’est dans la nuit de vendredi à samedi, 0h, donc on y est.
cid1
Désolé pour ma connerie et pour les modos(merci d"avoir effacé mon post)
max6
libre et protégé suppose quand même qu’il ne devrait pas y avoir besoin d’anonymat pour cela.<br /> Je ferais quand même remarquer que la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 n’est en aucun cas la constitution française qui n’est pas une loi mais une déclaration.<br /> C’est la Constitution du 4 octobre 1958 qui est en vigueur et je n’y ai pas trouvé de référence à l’anonymat (que ce soit un bien ou un mal là n’est pas la question).
gothax
Je suis d’accord avec toi @max6 et je te l’ai dit<br /> La constitution de 1958 est fondée pour ses premiers articles sur la déclaration de LHomme et du citoyen. Elle est aussi « que » pour acter la cinquième république et le rôle du president, quant au citoyen et l individu il est « peu » developpé.<br /> Avec ce qui se passe ces dernières années je pense que c’est une notion qui devrait rentrer dans la lois voire la constitution pour être protégée ! … Tout comme la neutralité du net… Mais c’est un autre débat …
Martin_Penwald
Côté Le Pen, être dépendant d’entreprises des États-Unis ou de Chine, c’est être « à la merci de ces États ».<br /> Et devoir de l’argent à une banque russe proche du Kremlin, c’est comment ?
norwy
Je suis étonné de ne pas voir d’annonce officielle du résultat de l’élection présidentielle de la part de Clubic, suite à cet article et d’autres très orientés politiques.<br /> Plus décevant, je ne vois rien sur l’annonce du Digital Services Act (DSA), voté au parlement européen dans la nuit du 22 au 23 avril…
Palou
norwy:<br /> Je suis étonné de ne pas voir d’annonce officielle du résultat de l’élection présidentielle de la part de Clubic, suite à cette article et d’autres très orientés politiques.<br /> Clubic parle politique quand il y a un sujet technique intéressant pour tous. Pour de simples résultats il y a les médias traditionnels
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Pwn2Own : Windows 11 et Microsoft Teams hackés, plusieurs fois
Google dépose le bilan en Russie
Ce nouveau hack permet de récupérer vos informations bancaires
Surfshark VPN s'offre enfin une interface sous Linux
Ces 200 applications Android vous espionnent et volent vos données, supprimez-les d'urgence !
Une nouvelle arnaque bancaire par téléphone signalée par la DGCCRF
Ransomware : ce groupe de hackers russes est considéré comme le plus dangereux
Ce VPN à prix délirant vous fera gagner en cyberconfidentialité
Attention aux malwares cachés dans des fichiers PDF disponibles via Google
Voici les meilleurs antivirus pour un usage professionnel
Haut de page