Levée de fonds record pour la startup française Sorare spécialisée dans les NFT

21 septembre 2021 à 17h50
7
Sorare FFF

La startup française Sorare fait couler de l'encre aujourd'hui : avec sa levée de fonds record de 680 millions de dollars, la société spécialisée dans l'édition de NFT collectionnables autour du football est désormais valorisée 4,3 milliards de dollars.

Cest la plus grosse levée de fonds réalisée en France. Le précédent record était détenu par ContentSquare .

De grandes ambitions pour Sorare

Cette levée de fonds permettra à Sorare de varier ses activités en proposant de nouveaux sports sur la plateforme, de signer de nouveaux contrats avec des ligues mondiales et des fédérations nationales, mais aussi de recruter et même d'installer un bureau aux États-Unis. L'entreprise rencontre en effet un grand succès outre-Atlantique, les « States » étant à ce jour le pays qui regroupe le plus grand nombre d’utilisateurs.

L’entreprise avait déjà levé 3 millions d’euros en juillet 2020 et 40 millions d’euros en février dernier. Le co-fondateur et P.-D. G. de Sorare, Nicolas Julia, annonce la couleur : faire de Sorare le « prochain géant de l’entertainment sportif ».

Une croissance exponentielle

Lancé en 2018 en pleine effervescence du phénomène NFT (jetons non fongibles) , Sorare est un jeu de fantasy football en ligne qui permet de collectionner, acheter et vendre des cartes de joueurs de football. La plateforme est basée sur la blockchain Ethereum.

Sorare a obtenu des partenariats avec 180 clubs de football, parmi lesquels les prestigieux Real Madrid, Liverpool ou encore la Juventus. Parmi les investisseurs figurent des célébrités comme Antoine Griezmann et Gérard Piqué, ainsi que les sociétés Benchmark ou Accel.

Depuis le lancement de l'entreprise, 600 000 utilisateurs se sont inscrits sur la plateforme, dont 150 000 sont actifs chaque mois. Entre le second trimestre de 2020 et le second trimestre de 2021, les ventes ont été multipliées par plus de cinquante et le nombre de joueurs mensuel par plus de 30. Depuis janvier 2021, plus de 150 millions de dollars ont été échangés entre les joueurs.

Source :

Modifié le 21/09/2021 à 20h20
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
7
norwy
Le coup de la carte gérée par NFT, c’est très bien pensé !
sandalfo
tout ça va bientôt s’écrouler gentiment
norwy
norwy:<br /> p de la carte gérée par NFT, c’est très bien p<br /> Si tu veux dire que 4,3 milliars c’est beaucoup pour ce type de marché, ça s’entend mais je ne pense pas que leur modèle se limite à faire des cartes.<br /> Apparemment, c’est tout l’écosystème de collection, gestion et simulation sportive dont il s’agit : le potentiel est énorme si ils s’accaparent ce marché à peine entamé numériquement.
carinae
Ha moins que les Américains nous fasse encore un coup dans le dos … et rachètent la boîte où la font couler (puisque le marché est là bas) …<br /> Je sais… elle était facile
Jean66
Acheter vendre des cartes imaginaire , n’importe quoi , espérons que cette s’écroule rapidement
Oli1
A vomir… tout cet argent pour tant de choses totalement inutiles. Combien de start-ups sont réellement utiles au final ?
Abstract_stract
C’est tout le système monetaire qui est la bulle qui va explosée.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le réseau social de Trump aurait pompé beaucoup du code de Mastodon
Des produits dérivés d'artistes bientôt en vente sur Spotify
Cybersécurité : les entreprises délaissent le mot de passe et se tournent vers l'authentification biométrique
Le shopping bientôt sur Pinterest ? PayPal en discussion pour le rachat de la plateforme
Rachat de Giphy par Facebook : ce sera 70 millions pour avoir caché des informations stratégiques
AliExpress détaille sa logistique monstre, mise en place pour son célèbre
Pourquoi le marché des jeux d'argents en ligne est-il en pleine ébulition ?
Leak Twitch :
Wix permet désormais de créer un site web qui accepte les paiements en crypto
Plus de la moitié des produits étudiés par la DGCCRF après des achats sur des marketplaces présentent des anomalies
Haut de page