Le co-fondateur de Netscape investit 5,6 millions de dollars dans l'application de notes Mem

09 avril 2021 à 10h30
3
Mem © Mem

Mem est une nouvelle application de prise de note, pensée pour simplifier la vie de ses utilisateurs, qui après cette première levée de fonds, devra certainement encore grandir pour faire face à la concurrence.

Certaines applications de prise de notes ont bénéficié de levées de fond parfois spectaculaires ces dernières années. On se souvient par exemple de Notion, qui avait pu bénéficier de 2 milliards de dollars. Cette fois, c’est au tour d’Andreessen Horowitz d’entrer dans la danse : le co-fondateur de Nestcape a investi 5,6 millions de dollars dans l'application de note Mem.


Une application pour faciliter la prise de note et la collaboration

Gratuite, Mem permet évidemment aux utilisateurs de noter rapidement ce qui leur passe par la tête mais aussi de de collaborer et de rechercher facilement des documents.

L’application présente une page d’accueil simplifiée, à partir de laquelle on peut créer, modifier ou afficher dans l’ordre chronologique des « mems », soient des informations placées dans un dossier. Les mems s’affichent aussi depuis l’inbox, espace collaboratif de l'application.

Sur Mem, le texte se tape facilement, à n'importe quel emplacement, c'est d'ailleurs là toute la philosophie de l'application, et l’enregistrement est automatique. Vous pouvez également capturer des pages Web en une seule touche via Mem It.

L’espace collaboratif permet quant à lui de partager des mems. Il suffit de taper le nom d’autres utilisateurs de l'application pour collaborer avec eux. Mem permet également tchatter avec ces utilisateurs ou encore d'inviter des personnes à utiliser l'application, en leur envoyant une invitation par mail.

Une organisation simplifiée pour faire face à la concurrence

Pour exister sur le marché des applications de prise de notes, Mem met l'accent sur une « organisation légère » - entendez « facilitée » - des mems. La recherche des notes peut ainsi se faire depuis n'importe quel zone de l'application, par date, par utilisateur ou par mot clé. Il suffit de taper le mot dans une barre de recherche pour trouver les mems correspondant.

Vous pouvez également classer vos informations par étiquettes, avec les topic tags. Un hashtag suivi du nom du thème, permet ainsi de retrouver les mems associés à différents tags.

Toutefois, malgré toutes ces fonctionnalités, Mem aura certainement fort à faire face à la multiplicité des applications de prise de notes sur le marché. Après le lancement et suite à cette levée de fonds, les fondateurs de la start-up comptent d'ailleurs développer la réalité augmentée et le machine learning pour prendre de l’avance sur la concurrence.

Source : Techcrunch

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Element_n90
Qui connait encore ce qu’était Netscape aujourd’hui ?
marc6310
Un mémo à 5,6 millions, tout va bien dans ce monde c’est sûr.
pascalreedsmith
peut etre interessant s’il est possible d’importer les notes d’Apple par exemple, et si dispo sous toutes les plateformes avec synchro cloud de n’importe quel fournisseur
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

iOS ou Android, WhatsApp laisse tomber le support des smartphones trop anciens ; on vous dit lesquels
Samsung Galaxy Watch 4 : 50€ de réduction sur toutes les montres connectées avec ce code promo
Honor 50 : le moins cher des haut de gamme se lance à 549 euros... et avec les services Google
Huawei lance sa Watch Fit Mini en Europe, une petite montre AMOLED à prix réduit
Forfait 90Go à moins de 10€, cest la nouvelle offre choc disponible chez Free
Moto Watch 100 : la nouvelle montre connectée de Motorola est confirmée et sera sûrement sous Wear OS
Une encoche sur la Samsung Galaxy Tab S8 Ultra ? C'est ce que semblent indiquer de nouveaux rendus
Amazon veut rentrer dans les hôpitaux et les maisons de retraite, un juteux filon?
La prochaine Apple Watch mesurerait la glycémie ! Les fournisseurs d'Apple s'y affairent
Confiant, Sony lance le Xperia PRO-I : un nouveau smartphone à 1 800 euros
Haut de page