Maserati dévoile Ghibli Hybrid, son premier modèle mild-hybrid

16 juillet 2020 à 17h03
0
© Maserati

C'est au tour de Maserati de se lancer dans le monde de la voiture hybride. Pour être précis, il se lance sur le segment de l'hybridation légère avec une Ghibli Hybrid développant 330 ch.

Le constructeur italien, filiale de Fiat-Chrysler, dit avoir fait le choix de la micro-hybridation dans le but de réduire le poids de sa berline.

Perte de poids pour la Ghibli

Cette version a effectivement troqué son V6 diesel pour un bloc essence quatre cylindres 2,0 litres lié à un système mild-hybrid de 48V. L'ensemble affiche 330 ch et 450 Nm de couple. Il est en mesure d'effectuer un 0-100 km/h en 5,7 secondes et d'afficher une vitesse de pointe de 255 km/h.

© Maserati

Selon Maserati, cette version hybride reproduit ainsi les performances du bloc diesel, mais avec des émissions de CO2 réduites de 25%.

Par rapport à son équivalent thermique, la Ghibli Hybrid pèse 80 kilos de moins. Pour le constructeur, cela est directement dû au choix de l'hybridation légère. Il n'a pas souhaité s'orienter vers un modèle hybride rechargeable afin d'éviter une augmentation du poids ou une mauvaise répartition.

© Maserati

Le directeur de l'électrification de la flotte de Maserati, Corrado Nizzola, déclare ainsi : « Nous l'avons étudié, mais pour ajouter de la valeur, il vous faut une autonomie de 50 km. Mais cela signifie une grosse batterie dans le coffre et un problème de répartition du poids. […] Pour Maserati, le système 48V est la meilleure solution ».

L'arrivée du Maserati Connect

Cette nouvelle version affiche aussi de menues différences à l'extérieur. Pour reconnaître le versant hybride de la Ghibli, on pourra donc s'appuyer sur une nouvelle calandre, les quelques éléments peints en bleu (les étriers de frein, notamment) ainsi qu'un coloris gris exclusif.

© Maserati

À l'intérieur, la berline marque également le lancement d'un nouveau programme d'infotainment. Baptisé Maserati Connect, il doit assurer les mises à jour du logiciel du véhicule et parcourir ce dernier régulièrement à la recherche d'éventuels défauts. Il pourra aussi avoir une incidence sur l'assistant multimédia, qui repose sur Android Automotive et un écran central plus généreux (10,1 pouces désormais contre 8,4 jusque-là).

La production de cette nouvelle Maserati doit démarrer en septembre, le site Autocar avançant un prix de 58 220 livres (environ 64 000 euros) au Royaume-Uni. Elle constitue la première étape du programme de la marque italienne, qui prévoit d'électrifier l'ensemble de sa gamme. Ses premières voitures 100% électriques seront les nouvelles GranTurismo et GranCabrio, prévues pour 2021.

Sources : Net Car Show, AutoCar

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top