Avec Elexent, Renault veut accélérer le déploiement des bornes de recharge dans les PME

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
16 juillet 2020 à 14h35
0
© A. SERRA - Renault Elexent

Le gouvernement français a fixé un objectif de 100 000 bornes de recharge d’ici à 2021 pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables. En réponse, Renault lance Elexent, une entreprise dédiée au développement des projets d’installation de bornes de recharge au sein des entreprises.

Elexent a pour objectif de simplifier la mise en place de bornes pour les entreprises et collectivités françaises, en optimisant les infrastructures pour qu'elles ne soient pas limitées aux seules voitures électriques, mais s'étendent à tous les véhicules nécessitant des points de recharge.

Vers une acceptation du véhicule électrique en entreprise

Renault veut simplifier l’adoption du véhicule électrique en entreprise, et pour ce faire, sa nouvelle entité, Elexent, va apporter aux petites, moyennes et grandes entreprises des solutions de recharge adaptées à leurs différents véhicules.

Deux roues, voitures, utilitaires légers ou poids lourds, Elexent étudiera les besoins de chaque entreprise pour proposer les options les plus adaptées et faciliter l’adoption de véhicules à motorisation électrique dans le cadre professionnel.

Pour simplifier les démarches, un interlocuteur unique sera attribué à chaque client. Elexent se chargera en interne de la mise en œuvre du projet et de l’étude au génie civil afin de simplifier les démarches de l’entreprise, qui ne devrait donc pas perdre de temps à gérer les intervenants. Un bon point pour l’adoption de l’énergie électrique au sein des entreprises.

© A. SERRA - Renault Elexent

Partenariat européen pour un développement rapide

Si le premier objectif de cette nouvelle entreprise est le déploiement rapide de solutions de charge pour l’adoption de l'électrique dans les flottes d’entreprises françaises, Renault envisage d’élargir son champ d’action à d’autres pays en Europe tels que l’Allemagne, l’Autriche, les Pays-Bas ou encore le Royaume-Uni et la Suisse.

Renault s’est ainsi associé à Solstyce dans cette nouvelle entreprise. Cette dernière est spécialiste de la mise en œuvre de projet énergétique depuis 10 ans, que ce soit au niveau de la recharge de véhicule électrique, d’installation de panneaux solaires ou encore du stockage de l’énergie à grande échelle.

Source : Groupe Renault

Modifié le 16/07/2020 à 14h35
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top