Environnement : 15 États américains veulent électrifier leurs bus et leurs camions

15 juillet 2020 à 12h45
0
© Unsplash / Mario Sessions

15 États américains ainsi que Washington D.C. viennent d'annoncer que 100 % de leurs nouveaux véhicules moyens et lourds seront électriques dès 2050. Un message fort contre la Maison-Blanche, qui multiplie les mesures néfastes pour l’environnement. 

Les États concernés sont la Californie, le Connecticut, le Colorado, Hawaii, le Maine, le Maryland, le Massachusetts, le New Jersey, New York, la Caroline du Nord, l’Oregon, la Pennsylvanie, Rhode Island, le Vermont et le Washington. 

Protéger les communautés plus vulnérables à la pollution de l’air

Alors qu’une route dédiée aux véhicules électriques traversant les États-Unis d’ouest en est vient d’être achevée, l’électrisation des transports américains semble sur le point de s’intensifier. Les 15 États cités ci-dessus et le District de Columbia, aussi bien gouvernés par des démocrates que par des républicains, ont ainsi signé un Mémorandum d’entente dans le but d’électrifier tous leurs bus, camions, fourgonnettes et vans dès 2050. Ils prévoient par ailleurs un objectif intermédiaire de 30 % de ventes de véhicules (lourds et moyens) à zéro émission d’ici 2030. Cette décision intervient alors que le domaine du transport est aujourd’hui la principale source d’émissions de gaz à effet de serre aux États-Unis. 

Mené par la Californie, le consensus vise notamment à améliorer la qualité de l’air pour les communautés pauvres, noires et hispaniques du pays. En effet, les autoroutes et périphériques sont majoritairement construits à proximité de quartiers habités par ces populations, y entraînant une hausse des pathologies liées au trafic automobile à l’image de maladies cardiovasculaires et de problèmes respiratoires. 

À l’encontre de la politique fédérale

Par ailleurs, ces États vont directement à l’encontre de la politique de Trump qui, en plus d’avoir retiré les États-Unis de l’Accord de Paris sur le climat, a récemment affaibli une mesure entreprise sous l’ère Obama garantissant que les nouvelles voitures soient plus économes en carburant et plus respectueuses de l’environnement. Dans un communiqué, le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, s’en est directement pris à la Maison-Blanche : 

« En raison d'un manque de leadership fédéral et d'un échec total à suivre les recommandations scientifiques, il incombe aux États de s'attaquer à la crise climatique en travaillant ensemble pour éliminer les émissions de gaz à effet de serre provenant toutes les sources ». 

Il espère par ailleurs que d’autres États leur emboîteront le pas, tandis que de nombreuses entreprises et start-up sont d’ores et déjà en train de développer des véhicules moins polluants pour réduire l’impact du trafic routier sur l’environnement et la santé.  

Source : The Verge, NCBI

4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top