Une photo de 3 200 mégapixels obtenue par des chercheurs en quête d'espace

10 septembre 2020 à 18h30
12
Capteur photo 3 200 mégapixels © Jacqueline Orrell/SLAC National Accelerator Laboratory
© Jacqueline Orrell/SLAC National Accelerator Laboratory

« That's a new world record ! » Des chercheurs américains ont battu le record du monde du plus gros capteur photo numérique. Au compteur : 3 200 mégapixels, pour des clichés d'une précision jusqu'alors inégalée. Le but n'est évidemment pas de pouvoir prendre des selfies avec une perche de 20 km, mais d'explorer l'espace via l'œil d'un télescope.

Depuis des années, les constructeurs de smartphones se livrent une véritable course aux mégapixels. L'idée est généralement d'afficher la plus grande valeur possible afin de promouvoir la capacité du module photo de l'appareil. On parle ainsi souvent de quelques dizaines de mégapixels, jusqu'à 108 MP, pour un capteur co-développé par Samsung et Xiaomi . Petits joueurs.

Distinguer une balle de golf à 24 km de distance

En effet, il est question ici de pas moins de 3 200 mégapixels ! Des chercheurs de l'université de Stanford (États-Unis) sont parvenus à ce résultat en assemblant 189 capteurs de 16 mégapixels chacun, le tout coûtant des dizaines de millions de dollars.

Lors d'un test réalisé par les scientifiques, l'appareil a donc réussi à prendre une photo d'une définition de 3 200 mégapixels, record battu. Un cliché si grand que pour pouvoir l'afficher en taille réelle, cela nécessiterait la bagatelle de 378 téléviseurs 4K UHD, placés les uns à côté des autres.

Le capteur serait si précis qu'il pourrait « voir » une balle de golf à plus de 24 kilomètres de distance ! Dit comme cela, on pourrait douter de l'utilité d'un tel dispositif, mais en réalité, son application est toute autre.

L'œil d'un futur télescope américain

Car l'appareil n'est bien sûr pas destiné au grand public. Il serait de toute façon difficile de l'intégrer dans un smartphone, puisqu'il mesure plus de 60 cm de largeur… Le capteur a ainsi une autre ambition : scruter l'espace, notamment pour étudier la matière et l'énergie noires. À cet effet, il mettra à profit sa grande sensibilité à la lumière : il est capable de repérer des objets 100 millions de fois plus sombres que ceux détectables à l'œil nu.

C'est l'Observatoire Vera-C.-Rubin qui profitera des qualités inédites du capteur. Le télescope américain, situé au nord du Chili, s'en servira pour alimenter son « Legacy Survey of Space and Time », un catalogue recensant un nombre gigantesque de galaxies et de divers objets célestes, mais ce ne sera pas avant le milieu de l'année 2021, date à laquelle commenceront les derniers tests avant sa mise en service.

Source : Engadget

Modifié le 11/09/2020 à 09h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
10
bob_clo_cli_mar
C’est une sacrée prouesse technique… Malheureusement son utilité risque d’être foutue en l’air à cause de Starlink
dapoussin
Excellent! Il faudrait aussi monter ça sur le futur ELT européen (Extremely Large Telescope)
MisterGTO
Va falloir s’y faire.<br /> Si c’est pas Starlink ce sera d’autres constellations et on a strictement aucun droit moral de s’y opposer.
Niverolle
C’était tout à fait possible de répondre en relativisant les problèmes de pollution lumineuse qu’entraînera Starlink. Mais dire que l’on n’a aucun droit moral de s’opposer à ce genre de pollution je trouve ça énorme ! Au fond, Musk peut polluer autant qu’il veut (par exemple, le Falcon n’est pas un modèle de sobriété), que cela n’a aucune importance…
PaowZ
je me demande comment ils sont capables d’aligner avec perfection la mozaïque de capteurs… y a de la prouesse de ce côté-là…
philouze
j’ai surtout remarqué que la baudruche s’est pas mal dégonflée, en fait ce sont les montées en orbite qui semblent boucher la vue, pas la constellation une fois en place, entre autre du fait de la dispersion et de la distance énorme qui sépare les sat à la fin
Niverolle
Ben oui. Il y aussi le fait que les lois de l’optique font que plus un télescope est gros/sensible (détecter un satellite Starlink même à poste est très facile pour ce genre de télescope) et plus il grossit. Par conséquent sont champ est plus étroit (vraiment étroit), ce qui limite d’autant le risque d’observer un trafic (satellite, avion). En plus, avec les techniques d’empilement, d’analyse et de traitement d’image peut facilement s’en sortir (c’est évidemment mieux de pouvoir s’en passer mais jamais on ne confondra un satellite avec autre chose). Bon évidemment, il reste le problème de l’astronomie grand champ et de l’astronomie visuelle (avec un instrument suffisamment puissant): un trafic de temps en temps c’est amusant, mais là ça va devenir pénible.
edou
Ce capteur pourrait aussi servir sur un drone d’observation, capable de couvrir de larges zones…
mephistophelles
bin oui fibrons l’afrique , fibrons l’amazonie …etc
mephistophelles
non c’est celui qui pense a trouver une solution a ceux qui sont en zone blanche<br /> je suis passionné pas les étoiles , mais il y a plus de monde qui galère que de bobos ou de scientifiques derrière un objectif …
Niverolle
Clairement non et non ! Pas parce que la pollution lumineuse est trop importante (je l’ai dit, re-dit et le re-re-dit, ce n’est pas le cas) mais parce que c’est ce genre de raisonnement fallacieux dont les pollueurs usent pour pouvoir s’approprier le patrimoine commun. Par exemple, au nom de quoi on pourrait empêcher des traine-misère de brûler les derniers arpents de forêt équatoriale pour pouvoir y planter du palmier à huile destiné au biocarburants ? Au fond, ce n’est pas grave si on détruit le poumon de la planète, puisque les biocarburants c’est pour la bonne cause…<br /> Edit: et l’excuse du «&nbsp;de toute façon les autres font pareil&nbsp;» ne tiens pas non plus la route.
mephistophelles
C’est nous les pays riches qui avons brulé la planète depuis des décennies , et maintenant les bobs se réveillent en disant a ceux qui veulent aussi leur part , non , ne faites pas ce que nous avons fait ,débrouillez vous autrement , restez dans votre misère crase , laissez moi regarder les étoiles …<br /> Hey , mais c’est de la «&nbsp;pollution lumineuse&nbsp;» il y a rien de mortel , réveille-toi ,il y a des gens en France qui ne peuvent même pas contacter un hôpital quand leur môme est malade parce qu’ils sont en zone blanche , tu vas allé leur tirer une fibre ,non!!!<br /> c’est quoi la soluce , qu’ils aillent en ville
Niverolle
mephistophelles:<br /> Hey , mais c’est de la « pollution lumineuse » il y a rien de mortel , réveille-toi<br /> Hey, c’est précisément ce que je dis, arguments à l’appui, donc bon…
Niverolle
mephistophelles:<br /> il y a des gens en France qui ne peuvent même pas contacter un hôpital quand leur môme est malade parce qu’ils sont en zone blanche , tu vas allé leur tirer une fibre ,non!!!<br /> c’est quoi la soluce , qu’ils aillent en ville<br /> Et bien, justement j’habite dans un parc naturel régional avec de grosses zones blanche qui ont été particulièrement tenaces: il y a des progrès depuis cette année, puisqu’il n’y a plus aucunes zones blanches, mais comme ce ne sont pas les mêmes opérateurs d’une vallée à l’autre, ça reste casse-bonbons. Là où je te suis c’est effectivement pour le 112 (c’est le deal avec l’état, les opérateurs doivent couvrir les zones habitées sur tout le territoire). Pour le reste, jamais ça ne m’est venu à l’idée d’exiger d’avoir les mêmes services qu’en ville. Par exemple, le premier hôpital est à 70 km par les routes de montagne, c’est souvent problématique (je suis pompier volontaire), mais on ne va pas en construire un plus près juste pour 2000 habitants permanents !
Palou
Euh … et si on revenait au sujet de base, la photo de 3200 MP ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Ubisoft Forward : Prince of Persia, Immortals, Riders Republic et toutes les annonces à retenir
Prince of Persia : Les Sables du Temps Remake sortira en janvier
Amazon : un ancien directeur de la NSA prend place au conseil d'administration
Microsoft détecte des cyberattaques de Chine et de Russie qui ont indirectement ciblé Trump et Biden
Le transport des futurs vaccins contre la COVID-19 :
Huawei : c'est officiel, HarmonyOS arrivera en 2021
L'agence spatiale européenne teste l'intelligence artificielle sur les satellites
Bon plan : le SSD interne Samsung 860 EVO 500 Go à 69€
Apple : un nouveau brevet pour mettre Touch ID sous l'écran
Samsung demande une dérogation pour continuer de vendre des écrans à Huawei
Haut de page