Les applications universelles iOS et macOS arriveraient finalement en 2021

le 22 février 2019
 0
Mac App Store

Le constructeur va progressivement proposer des outils de développement permettant de réaliser des applications compatibles sur les deux systèmes d'exploitation. Apple préparerait le terrain pour de possibles Mac sous processeur ARM.

Apple assure qu'il n'y aura pas de fusion entre macOS et iOS, mais le constructeur travaille à lier intimement les deux plateformes.

Le projet Mazripan veut simplifier le portage d'une app mobile sur macOS


En 2018, lors de sa conférence réservée aux développeurs (WWDC), le constructeur a présenté des outils permettant d'utiliser le framework UiKit, l'infrastructure logicielle réservée à iOS, pour porter des applications mobiles sur Mac. Apple a utilisé UiKit pour concevoir plusieurs logiciels comme Dictaphone ou Bourse, mais n'a pas fourni les outils de développements aux éditeurs tiers.

Bloomberg révèle aujourd'hui la feuille de route du projet Marzipan, le nom de code donné en interne au développement des applications universelles. Apple devrait proposer à l'occasion de la WWDC 2019 (qui se tiendra probablement du 3 au 7 juin) des outils pour porter leurs logiciels iPad sur macOS.

En 2020, les développeurs pourront ensuite convertir leurs applications iPhone vers le système d'exploitation de bureau. L'objectif est fixé à 2021 avec la publication d'applications universelles compatibles à la fois sur iOS et macOS. À cette occasion le Mac App Store et l'App Store fusionneront en une seule boutique disponibles sur tous les appareils de la marque.

En parallèle, Apple souhaiterait passer le Mac à l'architecture ARM


Le travail des développeurs serait facilité. Ils n'auraient plus qu'à écrire une seule application qui s'adaptera ensuite à toutes les tailles d'écran. Pour Apple, des applications universelles lui permettraient de remplir son store dédié au Mac, très peu fourni comparé à sa boutique mobile.

Ce processus sur deux ans serait fait en parallèle du développement d'un ou plusieurs ordinateurs sous architecture ARM, la même que celle de ses appareils mobiles. La rumeur prête depuis plusieurs mois à Apple l'intention de se passer d'Intel dans ses machines, pour obtenir un saut de performances significatif tout en améliorant l'autonomie de ses Mac.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Technologies numériques : l'IUE adopte un plan d'investissement à 9,2 milliards
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur chargeur sans fil ?
Des pirates publient les données personnelles de milliers de policiers et d'agents du FBI
XIII, le shooter d'Ubisoft lancé en 2003, se paye un remake !
Oui.sncf marche fort et reste le premier site de e-commerce français
Des chercheurs ont réussi pour la première fois à
Une entreprise récupère les trottinettes de Lime et Bird... pour les leur
Un astronaute devenu différent de son jumeau après un voyage d’un an dans l’espace
Game of Thrones : HBO annonce l'ouverture d'un studio à visiter en 2020 en Irlande du Nord
Microsoft assure que ses data centers utiliseront 60% d'énergie renouvelable d'ici 2020
Auchan, Carrefour, Casino... les tests de magasins 100% automatiques se multiplient
Notre sélection des meilleurs films et séries à voir en avril sur Netflix et Amazon
Sophia, le robot humanoïde, parlera IA lors d'un Sommet Digital à Kigali
Samsung : une mise à jour du Galaxy S10 apporte un mode photo de nuit
La PS5 proposera
scroll top