Trottinettes électriques : Jump (Uber) dévoile son nouveau modèle

12 mars 2020 à 10h12
2
nouvelles-trottinettes-JUMP-2.jpg
© Uber

La filiale d'Uber a dévoilé mercredi son tout dernier modèle de trottinette qui devrait être disponible cet été pour les Parisiens.

Jump a révélé, mercredi 11 mars, avoir mis au point une trottinette électrique qui soit « la plus fiable, sûre, durable et adaptée à l'usage en libre-service », avec une durée de vie qui dépasserait les deux ans. L'engin est prévu pour être disponible cet été à Paris. Ce lancement reste toutefois conditionné aux résultats de l'appel d'offres lancé il y a quelques mois par la mairie de Paris, qui vient d'arriver à son terme et dont l'identité des opérateurs retenus sera connue au printemps.


Freinage, sécurité, batterie optimisée... Jump a revu sa copie

L'exploitant Jump l'indique et cela se voit au premier coup d'œil sur la forme : la nouvelle trottinette est très inspirée de ses vélos, eux aussi en circulation dans Paris. Mais il n'y a pas que ça. Le nouveau modèle est prévu pour être équipé de pneus résistants à la crevaison, et qui seraient dotés d'un dispositif amélioré de suspension, bien utile dans une ville où les pavés sont légion. La roue avant, bien plus grande que celle arrière, renforcerait la stabilité.

L'aspect sécuritaire optimisé prend aussi de l'épaisseur avec la mise en place, non pas d'un, mais de deux freins mécaniques, pouvant bloquer les roues avant et arrière en même temps, en cas de freinage. Ce système pourrait réduire le risque de chute.

nouvelles-trottinettes-JUMP.jpg
© Uber

Jump annonce que sa nouvelle trottinette sera équipée de connecteurs propriétaires, en tant qu'équipements antivol, et d'un micrologiciel, destiné à lutter contre le piratage. Notons que l'autonomie de la batterie, elle, devrait croître de plus de 30 % par rapport au précédent modèle. Elle sera d'ailleurs interchangeable, comme c'est déjà le cas sur les vélos Jump. Cela signifie qu'il est possible de recharger les batteries sur site, sans nécessairement les faire transiter par les entrepôts de l'opérateur.


Outre ses vélos, Jump espère séduire la mairie avec son partenariat avec Cityscoot

Jump a également annoncé, mercredi, avoir renforcé son partenariat avec le service de scooters électriques en libre-service Cityscoot, directement intégré dans l'application Uber. Les deux exploitants ont conclu un accord via lequel les trottinettes Jump apparaîtront, à l'inverse, sur l'application Cityscoot, dans le cas où la filiale d'Uber ferait partie des trois opérateurs de trottinettes électriques en free-floating retenus par la municipalité.

Les deux services ont en tout cas l'intention de créer des synergies opérationnelles. Par exemple, Jump pourra recharger les batteries de ses trottinettes depuis l'un des locaux de Cityscoot. Ils ont aussi annoncé la création d'une équipe dédiée qui veillera au bon stationnement des scooters et des trottinettes à Paris, un point sensible chez les autorités et les usagers. L'opération séduction est lancée !

Application-Cityscoot-avec-trottinettes-JUMP.webp
© Uber

Source : Communiqué de presse
Modifié le 12/03/2020 à 10h40
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
BetaGamma
PErsonnellement je me passe de tout ce qui est tagué « UBER »
DrCarter95
Uber alles.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le Realme 6i et un certain RMX2063 se montrent sur Geekbench
Finalement, DOOM Eternal ne sera pas en vraie 4K sur Google Stadia...
La Commission européenne veut introduire un
Logitech annonce de nouveaux chargeurs sans fil orientés Apple
Six ans plus tard, BMW cesse la production de son i8 hybride
Samsung travaille sur de nouvelles cellules de batteries allant jusqu'à 800 km d'autonomie
Le Pixel 4a sera proposé au même tarif que le 3a
Les USA s'apprêtent à interdire l'achat et l'utilisation des drones de fabrication étrangère
Suspicion : Apple TV+ commande une série thriller avec Uma Thurman
Huawei lance le P40 Lite en France à partir de 279 €
Haut de page