Trottinettes électriques : Lime, premier opérateur à proposer un abonnement en France

14 janvier 2020 à 08h00
0
Lime-trottinette-Paris-2.jpg
Une trottinette Lime, sur les Champs-Élysées, à Paris (© Alexandre Boero pour Clubic)

L'exploitant américain lance le LimePass dans l'Hexagone, un abonnement hebdomadaire censé alléger les coûts de voyageurs que la firme veut fidéliser.

Après avoir été écarté de l'appel d'offres de Marseille, Lime est toujours en course à Paris, avec l'ambition de faire partie des gagnants de la passation de marché qui court jusqu'au 11 mars. À Lyon, l'opérateur sera aussi dans le coup, alors que la ville lumière ne conservera que deux exploitants, contre trois pour les premières villes citées. Alors forcément, tous les moyens sont bons pour convaincre à la fois les utilisateurs et la municipalité. D'où le lancement cette semaine d'un abonnement chez Lime. Une première en France (chez les exploitants les plus connus du moins).

L'abonnement permet de faire l'économie du coût de déblocage de la trottinette

Après les États-Unis et l'Australie, la France accueille désormais l'abonnement LimePass. Qui dit abonnement dit avantages, en toute logique. Le premier concerne le prix. Lime annonce un abonnement de 5,99 euros par semaine. Le second consiste en la suppression des frais de déblocage, soit un euro par trajet économisé. Pour cinq trajets par semaine, vous économiserez 5 euros. Pour 10 trajets, 10 euros, et ainsi de suite. Les habitués du service de trottinettes électriques en libre-service apprécieront.


Le LimePass fonctionne durant sept jours consécutifs dans la ville où ce dernier a été activé, et n'est pas reconduit automatiquement. La démarche devant donc se faire manuellement, ce qui constitue l'équivalent d'un abonnement sans engagement, bienvenu donc.

Un gain mathématique pour l'utilisateur mais...

À ceux qui l'espéraient, l'abonnement ne supprime pas les frais de location de la trottinette. Autrement dit : cet abonnement ne signifie pas une utilisation illimitée des machines Lime pour 5,99 euros. Ce serait évidemment trop beau.

Le prix à la minute est facturé 0,22 euro. Dix minutes d'utilisation vous coûteront donc, avec l'abonnement, 2,20 euros. Hors abonnement, il faudra ajouter le coût du déblocage à la somme, ce qui fait un total de 3,20 euros.


Alors, le LimePass est-il finalement intéressant ? D'un point de vue mathématique, oui, c'est indéniable. Seulement, derrière, il y a une logique commerciale destinée à pousser l'utilisateur à solliciter toujours plus la trottinette électrique, pour lui donner le sentiment qu'il rentabilise très rapidement son abonnement. Au bout du compte et dans le temps, utiliser fréquemment une trottinette en free floating peut se révéler bien coûteux, comparé au prix fixe d'un engin acheté dans le commerce.

Source : Lyon Capitale
Modifié le 14/01/2020 à 09h53
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top