Oktoberfest : des retraits de permis pour avoir utilisé des trottinettes électriques en étant soûls

09 octobre 2019 à 14h22
3
Trottinette électrique

À Munich, lors de l'Oktoberfest - la fête de la bière - des centaines d'Allemands ont perdu leur permis de conduire. Ils ont été pris en flagrant délit de conduite en état d'ivresse... À bord de leurs trottinettes électriques ! Cette opération, de grande envergure, représente plus de 6 % des 4 000 permis révoqués chaque année à Munich pour abus d'alcool et autres drogues.

Les trottinettes électriques ont le vent en poupe, d'autant plus qu'un rapport de la compagnie Bird et du cabinet de conseil Carbone 4 soutient qu'elles peuvent contribuer à l'objectif de neutralité carbone, sous certaines conditions. Mais évidemment, il faut les utiliser en toute sécurité...

Oktoberfest et trottinettes électriques : mauvais plan pour les usagers

L'Oktoberfest est la plus grande fête de la bière au monde. Du 21 septembre au 6 octobre 2019, Munich fut, comme chaque année, le paradis des amateurs de cette boisson alcoolisée. Cependant, en marge d'une des fêtes organisées dans la capitale de la Bavière, tout ne s'est pas passé comme prévu pour certains participants.

Boire ou conduire, il faut choisir : 414 personnes en état d'ébriété ont préféré rentrer en trottinette électrique... Un bien mauvais calcul, puisque l'Allemagne a classé ces véhicules comme engins motorisés. Ainsi, depuis le mois de juin, leurs conducteurs sont soumis aux même obligations - ou interdictions - en matière de conduite en état d'ivresse que ceux de véhicules motorisés « classiques ».

254 Allemands privés de leur permis de conduire

Selon CNN, sur les 414 personnes arrêtées pour conduite de trottinette électrique en état d'ébriété, 254 Allemands se sont vu destitués de leur permis de conduire. Un chiffre impressionnant, puisqu'il représente plus de 6 % des 4 000 révocations de permis de conduire dénombrées chaque année à Munich, pour cause d'alcool, d'usage de médicaments ou de toxicomanie.

Chez nos voisins, les peines varient selon le degré d'alcoolémie du conducteur. La limite est fixée à 0,5 gramme d'alcool par litre de sang, et ceux qui l'atteignent encourent une interdiction de conduire pendant trois mois et une amende de 1 500 euros. Quant à ceux qui dépassent les 1,1 grammes d'alcool par litre de sang, ils risquent un retrait de permis de six mois à cinq ans, en plus d'une amende salée et d'un éventuel examen obligatoire auprès des professionnels de santé.

Source : Carscoops
Modifié le 09/10/2019 à 17h34
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le prix Nobel de chimie attribué à des chercheurs pour leurs travaux sur les batteries au lithium
Andy Rubin dévoile un smartphone Essential tout en longueur
Final Cut Pro X augmente ses performances jusqu'à 20%... seulement sur certains Mac
Près de 580 km d'autonomie pour le futur modèle électrique BMW iNext ?
🔥 Apple iPhone 11 à seulement 749€ chez Amazon
Suite à un décret américain, Adobe a désactivé tous ses comptes utilisateurs vénézueliens
Freebox Server Delta 4.1.0 : les machines virtuelles débarquent
Selon Médiamétrie, 9 Français sur 10 partagent leur abonnement Netflix, notamment hors cercle familial
🔥 Samsung Galaxy Note10+ 256 Go à 842,19€ au lieu de 1109€
Les tentatives de phishing ont augmenté de 400% entre janvier et juillet 2019
Haut de page