Oktoberfest : des retraits de permis pour avoir utilisé des trottinettes électriques en étant soûls

Christelle Perret Contributrice
09 octobre 2019 à 14h22
0
Trottinette électrique

À Munich, lors de l'Oktoberfest - la fête de la bière - des centaines d'Allemands ont perdu leur permis de conduire. Ils ont été pris en flagrant délit de conduite en état d'ivresse... À bord de leurs trottinettes électriques ! Cette opération, de grande envergure, représente plus de 6 % des 4 000 permis révoqués chaque année à Munich pour abus d'alcool et autres drogues.

Les trottinettes électriques ont le vent en poupe, d'autant plus qu'un rapport de la compagnie Bird et du cabinet de conseil Carbone 4 soutient qu'elles peuvent contribuer à l'objectif de neutralité carbone, sous certaines conditions. Mais évidemment, il faut les utiliser en toute sécurité...

Oktoberfest et trottinettes électriques : mauvais plan pour les usagers

L'Oktoberfest est la plus grande fête de la bière au monde. Du 21 septembre au 6 octobre 2019, Munich fut, comme chaque année, le paradis des amateurs de cette boisson alcoolisée. Cependant, en marge d'une des fêtes organisées dans la capitale de la Bavière, tout ne s'est pas passé comme prévu pour certains participants.

Boire ou conduire, il faut choisir : 414 personnes en état d'ébriété ont préféré rentrer en trottinette électrique... Un bien mauvais calcul, puisque l'Allemagne a classé ces véhicules comme engins motorisés. Ainsi, depuis le mois de juin, leurs conducteurs sont soumis aux même obligations - ou interdictions - en matière de conduite en état d'ivresse que ceux de véhicules motorisés « classiques ».

254 Allemands privés de leur permis de conduire

Selon CNN, sur les 414 personnes arrêtées pour conduite de trottinette électrique en état d'ébriété, 254 Allemands se sont vu destitués de leur permis de conduire. Un chiffre impressionnant, puisqu'il représente plus de 6 % des 4 000 révocations de permis de conduire dénombrées chaque année à Munich, pour cause d'alcool, d'usage de médicaments ou de toxicomanie.

Chez nos voisins, les peines varient selon le degré d'alcoolémie du conducteur. La limite est fixée à 0,5 gramme d'alcool par litre de sang, et ceux qui l'atteignent encourent une interdiction de conduire pendant trois mois et une amende de 1 500 euros. Quant à ceux qui dépassent les 1,1 grammes d'alcool par litre de sang, ils risquent un retrait de permis de six mois à cinq ans, en plus d'une amende salée et d'un éventuel examen obligatoire auprès des professionnels de santé.

Source : Carscoops
Modifié le 09/10/2019 à 17h34
3 réponses
4 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top