Hyperloop : la prochaine compétition sera un tronçon incurvé de 10 km

23 juillet 2019 à 15h11
0
hyperloop tt.jpg

Le P.-D.G. de SpaceX souhaite complexifier le concours de vitesse en Hyperloop ayant lieu chaque année, mais l'objectif qu'il a fixé à ses équipes semble difficilement réalisable.

Hyperloop est l'un des tous derniers projets d'Elon Musk. Le turbulent P.-D.G. de Tesla, ou encore de SpaceX a pour ambition, avec cette nouvelle société, de construire des tunnels permettant de se déplacer rapidement dans les mégalopoles, tout en réduisant la circulation et les embouteillages aux heures de pointe.

Un concours de vitesse qui atteint ses limites

Chaque année, Elon Musk éprouve son système en organisant un concours de vitesse, la Hyperloop Pod Competition, dans laquelle s'affrontent plusieurs équipes d'étudiants en provenance de nombreux pays. Or, ces trois dernières années, c'est l'université technologique de Munich qui a remporté la compétition avec une pointe de vitesse à 463 km/h, soit 4 km/h de moins que l'année précédente.

Pour ajouter plus de difficulté à son concours, et donner plus de chances aux autres équipes participantes, le P.-D.G. a déclaré sur Twitter que dès l'année prochaine, le challenge sera porté sur un parcours de 10 km avec un virage pour complexifier davantage l'épreuve.


Un objectif ambitieux, voire irréaliste

Les équipes de SpaceX qui ont construit le tunnel de test servant également à la Hyperloop Pod Competition, sont quant à eux moins affirmatifs que leur exubérant patron.

Selon Steve Davis, président de la société Boring Company en charge de l'Hyperloop, il sera bien difficile d'allonger le tunnel de plus de 200 mètres, au maximum. Il mesure aujourd'hui environ 1,6 km de long, soit cinq fois plus court que l'objectif d'Elon Musk.

Plus tard, le patron de SpaceX a calmé ses ardeurs, admettant que son souhait était irréalisable à très court terme. Il reste néanmoins confiant : « Je ne pense pas que nous pourrons construire un long tunnel sous-terrain d'ici un an, mais d'ici trois ans c'est plus envisageable ».

Reste aux ingénieurs de SpaceX de se creuser suffisamment la tête pour donner raison à leur dirigeant...

Source : TechCrunch
Modifié le 23/07/2019 à 15h58
10
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Tesla continue de faire dans la pseudo-disruption et commercialise désormais des shorts...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Microsoft va faire évoluer le « alt-tab » de Windows, notamment au privilège des utilisateurs de Edge
scroll top