La Chine dévoile un prototype de son train à sustentation magnétique

15 janvier 2021 à 15h04
32
Maglev chine © AFP
© Université de Chengdu

Dépasser les 630 kilomètres à l'heure : c'est l'objectif d'un nouveau prototype de train à sustentation magnétique – dit « maglev » – présenté, ce mercredi 13 janvier par une équipe de scientifiques chinois de l'université de Chengdu.

Alors que la Chine possède déjà le train « maglev » le plus rapide au monde, le Shanghai Transrapid, cette nouvelle itération serait plus économique. Au Japon, une nouvelle ligne du fameux Shinkansen devrait ouvrir en 2027, entre Tokyo et Nagoya, avec une vitesse de 500 km à l'heure.

Utiliser l'azote liquide pour réduire les coûts

Le train, qui fait une longueur de 150 mètres, a été conçu pour rouler à une vitesse de 620 kilomètres à l'heure, ont affirmé les scientifiques de l'université de Chengdu lors de la cérémonie de présentation. Néanmoins, ils se targuent de viser les 800 km à l'heure à terme, ce qui s'approche de la vitesse de croisière d'un avion de ligne. Tout en conservant un coût inférieur au Shinkansen japonais, qui apparaît ici comme son grand concurrent technologique.

Comment ça marche ? La sustentation magnétique repose sur l'état de supraconductivité. Ce phénomène physique permet l'annulation de la résistance électrique. Il nécessite pour cela une très basse température. Ce sont les matériaux utilisés qui vont faire baisser cette température et qui créent la différence de coûts. Alors que les Shinkansen japonais utilisent l'hélium liquide, les scientifiques chinois, explique le South China Morning Post, veulent se servir l'azote liquide, moins cher, pour leur train à sustentation magnétique.

« L'hélium liquide est très cher. Ici, nous atteignons la superconductivité
avec une température légèrement supérieure en utilisant de l'azote liquide – et cela a permis de réduire les coûts à un cinquantième
 » explique Deng Zigang, chercheur au State Key Laboratory of Traction Power à l'université de Jiaotong, au SCMP.

Un prix compris entre 32 et 38 millions d'euros pour une nouvelle ligne

Lors de la cérémonie de présentation, les chercheurs chinois ont aussi
expliqué que leur prototype de train utilise de la fibre de carbone. Ce qui lui permettrait de peser moitié moins que les autres trains à grande vitesse. Ce poids ferait baisser les coûts des infrastructures supportant le passage du train.

Selon un ingénieur chinois interrogé par le SCMP, le coût estimé d'une
nouvelle ligne de ces trains « maglev » serait compris entre 31,8 et 38 millions d'euros. Pour le moment, aucun essai en conditions réelles n'a été montré au grand public.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
32
35
stibbons
Franchement, pour avoir pris le Shanghai Transrapid, on est sur le même niveau de confort et de vibration que nos TGV récents. Mais nous on a tout le pays déservi (enfin, toujours pas toulouse), pas uniquement quelques kilomètres.
Oncle_Picsou
Si on parle de train à grande vitesse, il n’y a même pas 3000 km de voies en France contre… pratiquement 40 000 en Chine et leur réseau grandit super rapidement.<br /> Pour avoir emprunté certaines lignes qui passent pas des centaines de tunnels et ponts, c’est juste ultra impressionant la vitesse à laquelle ils ont construits tout ca.<br /> Le Shanghai transrapid, la différence, c’est que c’est du Maglev (comme le train qui va à l’aéroport de Changsha il me semble).<br /> Pour ce qui est des trains à grande vitesse standard, la Chine met la paté à tout le monde :p, que ce soit niveau confort, organisation à la gare ou ponctualité.<br /> Il faut imaginer qu’entre Changsha et Wuhan, il y a pendant les heures de pointes des TGVs toutes les 5 minutes, soit la fréquence d’un métro!
Droz
32 millions ce n’est pas pour une ligne mais par km si je comprend bien l’article source, mais ça me semble ultra cher du coup.
Helios
Pour avoir fait Pékin-Wuhan et Wuhan-Shanghai en train, je confirme. Le service à bord est aussi au dessus de nos TGV et se rapprochent de ce qui se fait dans les avions.
Solunne
Oui sauf que les chinois ont la capacité d’équiper rapidement tous leurs axes si les tests sont concluants et cela très rapidement, c’est le miracle chinois.<br /> Ces progrès dans la recherche de meilleurs moyens de transport prouvent surtout qu’il est impossible de le faire sans l’appui d’un état avec ses fonds, la France serait incapable actuellement de faire de même.<br /> Pourquoi la France a réussi dans les années 70 et qu’elle ne pourrait pas maintenant; car la SNCF était un service public avec l’état derrière qui poussait au cul, impossible actuellement avec le démantèlement rampant commandé par la Commission Européenne.<br /> Habituons-nous à lire ce type d’article en se demandant comme des cons ce qui nous est arrivé.
fossoyer
J’ai pris le tgv à Taiwan, aux heures creuse c’était un toutes les 20 min, pour traverser le pays du nord au sud.<br /> Les rames sont vieilles, mais pas un tag, c’est propre à manger parterre, et la 2ième classe a autant de place qu’une première place en France. Pas besoin d’espace clos style «&nbsp;zen&nbsp;», les gens sont super polis et calmes.
stibbons
Faut avouer aussi que les conditions de travail et de revendication salariales ne sont pas les mêmes… on peut être «&nbsp;admiratifs&nbsp;» devant des accomplissements chinois ces dernières années qui sont effectivement très impressionnants mais il ne faut pas se leurer, il y a des raisons très facilement explicables économiquement: main d’oeuvre disponible en quantité et pas cher pour les travaux manuels (travailleurs peu formés venant des campagnes), et main d’oeuvre très bien formés pour tous les travaux intellectuels (architecture, conception,…). Rien à voir avec nos services publiques ou pas, en France, on n’a pas une main d’oeuvre qui coute 300E par mois pour casser des cailloux…
Yannick2k
le Maglev chinois actuel ne roule plus (ou sur une tres courte distance) à 500km/h… à cause de plusieurs accidents, cachés par le gouv chinois (faudrait que je retrouve les sources).<br /> Et la Chine est bcp plus grand que la France. Ca sert à rien d’avoir 40000km de voie de chemin de fer en France, sinon ya plus de place pour le reste <br /> et en effet, la Chine finance tout et on surtout les moyens de le faire, comme nos pays européens jusque dans les années 90 ou la privatisations des entreprises ont commencé.<br /> Mais tant pour fera fabriquer nos produits labas, la Chine continuera à évoluer plus vite que nous, hé ouais!
Proutie66
Je rappelle,<br /> Si vous êtes doué, la chine recrute.<br /> N’hésitez pas. Certains y sont déjà.<br /> Mais après, ne venez plus ici svp…<br /> Je partage certains points de vues,<br /> A mon sens séparer l’Etat est une mauvaise idée. Exemples :<br /> Lenteur de la 4G.<br /> Lenteur de la fibre.<br /> Lenteur des rails…<br /> Coût de l’électricité.
Bratak67
Après un nombre incalculable de séjours (a minima une cinquantaine) un peu partout en Asie , comme je l’ai lu plus haut , en Asie (et pas qu’en Chine), cela construit vite et bien.<br /> Il y a là bas des ouvrages impressionnants que je n’ai jamais vu ailleurs à part peut-être à Dubai, et encore; c’est pas à la même échelle.<br /> Que la Chine soit en avance ne peut pas être une surprise quand on s’intéresse à la qualité de leurs universités, des pôles de recherche etc …<br /> A quelle place retrouve t on nos «&nbsp;grandes écoles&nbsp;» dans le classement international réalisé périodiquement ? Pas où notre ego nous situe en tous les cas.<br /> Pour avoir été détaché un peu plus d’un an à Séoul, j’avais eu l’impression de débarquer (de France) d’un pays en voie de développement à l’époque !
iThink
La Chine s’inspire des meilleurs, le Japon, pour rapidement les surpasser
aazert
École possible pour tout le monde,<br /> Accès aux services de santé,<br /> Aides aux plus démunis,<br /> Ne pas cracher dans la soupe xD.<br /> En bref je pense que plus de Chinois (même en proportion au vu du nombre habitant) rêvent de travailler en France que de Français en Chine
zeebix
C’est vrai, la Chine se développe de façon impressionnante, chez nous tout est beaucoup trop lent, on en fait une caisse pour chaque truc soit administratif soit les gens qui râlent etc …<br /> A chaque fois que j’y vais je mesure le fossé qui se creuse avec la France (et l’Europe).<br /> a quoi on rajoute la propreté et le respect des horaires …
nicgrover
On peut se demander à qui sera réservé ce service, certainement pas à l’ouvrier chinois…
kyrios
Wu Zili, a senior engineer on the research team, said the estimated cost of building a new maglev line would be between 250 million yuan (US$38.65 million) and 300 million yuan per kilometre, compared to 200 million yuan per kilometre high-speed rail. That cost could come down if maglev lines went into mass use.<br /> Oui, c’est mieux expliqué dans la source. C’est entre 25% et 50% plus cher que pour une ligne TGV classique mais comme pour tout, si il y a une production de masse, les prix vont baisser… enfin bon, attendons de voir une ligne en service avant de spéculer !
zoup01
C’est 3 à 4 fois ( 300 à 400% ) plus cher qu’une ligne TGV classique , pas seulement 25 à 50%.<br /> Une ligne TGV classique au prix français ( pas chinois), c’est 10 millions d’euros au km.
fifi58
Cela doit être des milliards !<br /> Mais, même avec 32 à 38 milliards d’euros, ce ne serait pas cher.<br /> Mais, c’est comme d’habitude, des annonces mirifiques, la réalité est, si elle existe un jour, beaucoup moins jolie.
PsykotropyK
zoup01:<br /> C’est 3 à 4 fois ( 300 à 400% ) plus cher qu’une ligne TGV classique , pas seulement 25 à 50%.<br /> Si c’est 3 à 4 fois plus cher, alors c’est +200 à +300% plus cher : si t’est à +25% ça correspond à x1.25.
micquer2
38 millions euro /Km soit 38 milliards €/1000 Km<br /> donc un paris- toulouse soit 650 Km couterait 25 milliards € !<br /> en a t’on les moyens ?
fifi58
Pour mémoire, le TGV Méditerranée a coûté 22 milliards de francs, soit 3,5 milliards €, pour 270 km.<br /> Ce qui fait moins de 13 millions € par kilomètre, en valeur de 1995.<br /> Soit, en € d’aujourd’hui, environ 20 millions € / km.<br /> Et il était considéré comme très cher.<br /> Finalement, la SNCF se débrouillait pas si mal…
Helios
Je ne vois tout à fait où vous voulez en venir. Les innovations majeures sont inaccessible à Monsieur tout le monde au départ, c’est souvent la seule façon d’avoir un projet rentable.
nicgrover
Je cite Helios «&nbsp;Le service à bord est aussi au dessus de nos TGV et se rapprochent de ce qui se fait dans les avions.&nbsp;» Dans mon post je parlais du service «&nbsp;classe&nbsp;» offert dans le train.<br /> Et je ne suis pas certain que les chinois puissent se déplacer aussi facilement que cela sans la permission expresse du parti.
Palou
nicgrover:<br /> Et je ne suis pas certain que les chinois puissent se déplacer aussi facilement que cela sans la permission expresse du parti.<br /> Surtout depuis que la Chine a installé des caméras partout en donnant ou en enlevant des points comme cela se passe depuis quelques temps, certains trucs leur sont interdits s’ils ont une notation négative
CharlesLouis
Non cela ne se passe pas comme cela en Chine. Les gens peuvent voyager sans aucun problème et les prix sont accessibles par la plus grand nombre (et non on ne travaille plus pour 300 euros en Chine depuis bien longtemps) les trains sont très souvent plein, et nombreux.<br /> Maintenant, en cette période particulière, il est vrai qu’il y a des contraintes de quarantaine obligatoire pour les personnes passant par des zone considérées à moyen danger ou haut danger, il est suggéré d’éviter les voyages mais pas interdit. Ils ne plaisantent pas ici avec cela, et ça leur réussi.<br /> Il est vrai aussi que certaine zone sont restreintes à cet instant pour les étrangers vivant ici mais cela reste temporaire et les raisons sont acceptées.
CharlesLouis
Les individus et les entreprises ont ici ce que l’on appelle un crédit social, l’objectif est de réduire les comportements malhonnêtes, le surendettement, identifier l’attitude d’un individu vis à vis de la communauté dans la masse.<br /> On peut être pour ou contre, chacun son point de vue, il faut en revanche arrêter de penser que tout est systématiquement utiliser contre les individus.<br /> Il en découle que la sécurité des individus est impressionnante en comparaison aux autres pays malgré la population la plus importante du monde, les gens restent libres de faire ce qu’ils veulent mais effectivement voler par exemple est déconseillé, il est fort probable qu’un voleur sera vite retrouvé.
Helios
Le système de note est plus étendu en Chine, mais vous devez savoir qu’en France les banques aussi notent chaque personne en fonction de votre situation pro, familiale, vos habitudes de dépenses, etc. Et si vous avez une note faible, vous ne pouvez pas avoir de crédit immobilier.<br /> Je ne tiens pas à défendre à tout prix la Chine mais il faut ouvrir les yeux. 1.La Chine ce n’est pas le truc horrible décrit dans les médias de masse. 2. Le niveau de vie des chinois a explosé et continue d’augmenter. 3. Le niveau de vie des français baissent. Je ne suis pas certain qu’un ouvrier intérimaire au SMIC considère qu’un aller-retour Paris Marseille au mois d’août soit très accessible.
Palou
je ne dis pas le contraire, ne connaissant pas assez le sujet pour en parler, juste un truc entendu aux infos
nicgrover
Merci pour ces précisions.
Wil4457
Un TGV et un Maglev n’a rien à voir techniquement.
fifi58
Techniquement oui, mais 3 remarques :<br /> Pour le client, il s’en fiche, c’est un moyen de transport ! Donc le coût de construction ayant une influence forte sur le prix des billet, cela à un impact que ce soit presque 2 fois plus cher. De même, mais personne n’en parle en général, les coût d’exploitation sont un autre élément important du coût global : or le Maglev exige un entretien fort coûteux, ne serait-ce que par la voie «&nbsp;active&nbsp;» (aimants à supra conducteurs…).<br /> Toujours pour le client, c’est le gain de temps qu’il «&nbsp;valorise&nbsp;» dans ses choix entre ne pas voyager, voyager en voiture, en train, en TGV, en avion ou en Maglev. Là, le gain de temps annoncé est mirifique, mais pas le double d’un TGV sur une distance similaire. Il n’est donc pas évident que la rentabilité soit bonne.<br /> À l’erre de l’écologie édictée obligation générale, proposer un moyen de transport très rapide, donc consommant beaucoup d’énergie (même s’il est «&nbsp;optimisé&nbsp;»), c’est quand même curieux. Déjà, sur le même TGV Méditerranée, c’était un des arguments des opposants : «&nbsp;Il ne faut pas dépenser de l’énergie pour aller plus vite&nbsp;».<br />
marc87
J’ai 2 fibres optiques a la maison en Chine, pour la moins chère je paye 20 yuans par mois soit 2,60 euros par mois.<br /> Et y’a meme la fibre optique en pleine campagne au milieu des rizières, dans maison des parents de ma femme.<br /> Et pour l’electricite, le studio que je loue a un célibataire, le locataire a dépense le mois denier 11 yuans soit 1,43 euros (0 abonnement, 0TVA, 0CSG, 0 Taxe bidule)
CharlesLouis
À vous lire on peut imaginer qu’il aurait été préférable de rester à la locomotive à vapeur ;)(personnellement, en temps que passionné de train j’adorerais)<br /> Je pense que c’est juste de l’innovation, le futur quoi. À l’échelle de la Chine avec un développement national, ce sera avec évidence compétitif.<br /> Au niveau écologique, d’après ce document de 2010,<br /> http://large.stanford.edu/courses/2010/ph240/ilonidis2/<br /> l’énergie nécessaire au fonctionnement est plus efficace au delà de 330km/h et légèrement moins à des vitesses moindre (un tgv monte jusqu’à environ 350km/h).<br /> Il faut imaginer que la technologie va évoluer de tel manière à ce que ce sera plus efficace même à des vitesses inférieurs.
fifi58
Apprenez que j’ai personnellement contribué pendant des années au développement du réseau TGV en France, sur l’aspect des études économiques !<br /> Et c’est justement ce qui me permet de dire qu’un projet «&nbsp;techniquement idéal&nbsp;», mais mal foutu sous l’aspect économique, est une catastrophe.<br /> En France, trop de projets TGV qui étaient bien partis, ont été «&nbsp;bricolés&nbsp;» par les politiciens pour faire plaisir à leurs électeurs, tantôt en lui faisant faire des zigzags inutiles, ou en lui imposant des arrêts tous les 50 km.<br /> Aussi, désolé, mais dire «&nbsp;ce sera avec évidence compétitif&nbsp;» n’est pas sérieux.<br /> L’inverse aussi !<br /> Chaque projet est un cas particulier, avec des points forts et des points faibles.
CharlesLouis
Bonjour,<br /> J’apprécie votre point de vue, je comprends aussi que quand on a des comptes à rendre on ne prend pas toujours les bonnes décisions.<br /> Heureusement que tout le monde ne cherche pas à être apprécié.<br /> Je vous invite à lire ce lien que je trouve intéressant.<br /> http://french.china.org.cn/business/txt/2019-05/13/content_74778248.htm<br /> Il n’y a qu’à voir une gare chinoise pour ne pas douter un instant de ces chiffres.<br /> Comment imaginer qu’avec un tel volume en 2019, qu’avec une telle évolution depuis 2008, qu’avec l’expérience acquise, une nouvelle technologie à grande échelle donc avec des coûts de creation optimisés et des coûts d’usage pas plus cher qu’avant ne sera pas viable? Il y a d’après moi des paris plus risqués.
fifi58
Certes il vaut mieux avoir beaucoup de passagers que pas assez !<br /> Mais ce n’est pas toujours aussi simple.<br /> Par exemple, le TGV Est avait dès le début de son exploitation en 2008 environ 15 millions de passagers annuels, ce qui était exactement le même nombre que le TGV Sud-Est en 1984/5.<br /> On pourrait donc estimer qu’ils seraient aussi rentables l’un que l’autre.<br /> Or, ce n’est pas le cas pour une raison bien cachée :<br /> L’axe Sud-Est est organisé en un chapelet de villes les uns derrière les autres, Lyon, Valence, Avignon, Marseille, Toulon, Nice, ainsi que Nîmes, Montpellier et Perpignan, lesquelles sont toutes assez importantes. Du coup l’organisation des dessertes est assez efficace, avec en gros 4 origine/destination Paris vers Lyon, Marseille, Nice et Perpignan, avec possibilité de panacher en heure creuse des Marseille-Toulon-Nice ou des Nîmes-Montpellier-Perpignan.<br /> L’axe Est est au contraire complètement en étoile : Paris vers Reims, Metz-Luxembourg, Chalon-en-Champagne, Nancy-Vosges et Strasbourg-Alsace ou Allemagne sont desservis par des TGV différents.<br /> Du coup, la différence n’est pas dans les recettes, mais dans les coûts, d’investissements en rames TGV (il en faut un minimum pour desservir chaque axe en heure de pointe) et aussi ceux d’exploitation (plus de TGV-km pour la même offre vue du client).<br /> Ça, ce n’est pas immédiatement visible.<br /> Donc, oui, il est probable qu’un axe TGV ou Maglev desservant plusieurs villes importantes soit plus rentable que l’inverse, mais ce n’est pas directement proportionnel.<br />
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Toyota annonce viser le zéro émission en Europe d'ici 2035
Les Etats-Unis proposent des aides massives pour migrer vers l'électrique (et ça ne plaît pas à l'Europe)
BMW a déjà livré un million de véhicules électriques, comme prévu
Peugeot veut être 100 % électrique d'ici à 2030
Le prix des batteries électriques poursuit une baisse pourtant menacée
Samsung dévoile ses nouvelles puces pour l'automobile, dotées de 5G
Quelles sont les voitures hybrides rechargeables les plus vendues en France en 2021 ?
L'Américain Hennessey annonce une voiture électrique à 3 millions de dollars, et pour ce prix, elle a six roues
SONDORS : la moto électrique qui fait tant parler donne enfin du concret et des dates
Lexus tease son prochain SUV électrique basé sur la plateforme e-TNGA
Haut de page