🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Télétravail : les réunions Zoom pourraient avoir des conséquences néfastes pour votre cerveau

23 mai 2022 à 15h40
12
Visioconférence © © shutterstock
© Shutterstock.com

Une étude a montré que les femmes qui passaient plusieurs heures par jour en visioconférence avaient une plus mauvaise image d'elles-mêmes.

Avec la pandémie de COVID-19 et le recours au télétravail qui semble parti pour durer dans les prochaines années, nous passons tous bien plus de temps qu'avant devant la webcam de notre ordinateur.

Des heures de Zoom au quotidien peuvent dégrader l'image que l'on a de soi-même

Une équipe de psychologues de l'université de Floride Sud a analysé les conséquences de ces nombreuses heures sur le comportement des salariées, et plus précisément sur leur rapport à leur propre image.

Les résultats sont alarmants. Selon les résultats de cette enquête, les femmes qui passent le plus de temps sur Zoom ou tout autre outil de visioconférence aurait une plus mauvaise image d'elles-mêmes que leurs collègues masculins. Elles présentent également une certaine fatigue de ce mode de conversation plus prononcée.

Dans le même temps, elles sont souvent encouragées à activer leur caméra dans l'idée que cela les avantagera, et qu'être séduisante à l'image les conduira à se montrer plus convaincantes en entretien ou en réunion. Elles pensent également que surveiller leur apparence leur permettra d'anticiper l'évaluation faite d'elles-mêmes par leurs collègues, leurs clients ou leurs employeurs.

L'auto-objectivation : un mécanisme psychologique aux effets durables et profonds

Ces résultats découlent d'un phénomène que les chercheurs appellent l'auto-objectivation. Ce mécanisme psychologique conduit les personnes à se traiter comme des objets que l'on observe.

L'auto-objectivation a des conséquences concrètes. Il a été démontré par exemple qu'une femme éprouvant de la honte à se voir dans un nouveau maillot de bain va modifier considérablement son alimentation. Mais elle peut aussi avoir, dans plusieurs cas, des difficultés dans l'apprentissage de certaines matières comme les mathématiques.

Les femmes sujettes à l'auto-objectivation peuvent également éprouver des dégradations de leurs performances motrices que ne rencontreront pas d'autres femmes, ou encore une capacité réduite à évaluer et à exprimer leurs émotions ou leur ressenti.

Les chercheurs invitent donc toutes les femmes pouvant se sentir concernées par ce mécanisme à désactiver autant que faire se peut leur caméra lors des réunions Zoom et à se protéger du regard des autres si elles en ressentent le besoin, afin de protéger leur santé mentale sur le long terme.

Source : The Conversation

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
10
Proutie66
« Les chercheurs invitent donc toutes les femmes pouvant se sentir concernées par ce mécanisme à désactiver autant que faire se peut leur caméra lors des réunions Zoom et à se protéger du regard des autres si elles en ressentent le besoin, afin de protéger leur SANTE MENTALE sur le long terme. »<br /> Et ça veut la parité :o)
Than
Ça pose surtout le problème à la racine : pourquoi ce sentiment d’objectivation ? Et que peut-on y faire, dès l’enfance.<br /> Pas quand elles ont subi 20 ans ou bien plus d’objectivation dans d’autres cadres.
Popoulo
Faut utiliser un filtre qui te pose une tête de lapin et affaire réglée.
Remoss
Drôle de période tout de même,<br /> d’un côté on voit le mouvement féministe se renforcer, l’égalité salariale/représentativité hommes/femmes s’améliorer (mais beaucoup trop lentement), les femmes se battre contre leur objectification et de l’autre côté, je vois de plus en plus de (jeunes) femmes complètement obnubilées par leur image sur les réseaux sociaux, prendre des poses hyper suggestives sur leur selfies etc…
Popoulo
@Remoss : user de ses charmes fonctionne moins bien en video conf avec x personnes qu’en tête à tête dans un bureau
Than
On remercie très fort le capitalisme pour ça…<br /> Quand tu peux faire 10k€ par mois en jouant de tes vidéos, ça en fait réfléchir. Le système économique incite à ça.<br /> Effectivement après ça fait pas du bien aux messages féministes…
Baxter_X
C’est tellement ce que je me dis aussi tous les jours!<br /> Cette schizophrénie permanente.
Goodbye
Euh je sais pas vous, mais en dehors d’une presentation, on active jamais nos webcam…
carinae
Clair… Étude vraiment bizarre. Il y en a qui ont visiblement du temps à perdre <br /> Je ne comprends vraiment pas ce besoin d’attendre toujours quelque chose des autres (ici visiblement la reconnaissance)…<br /> En France on est libre…y compris les femmes… Rien ne les obligent à passer leur temps sur zoom avec la caméra…. Mais en même temps elles ne sont pas les dernières a se prendre en photo et a les poster sur les réseaux sociaux…<br /> Allez donc comprendre mon bon monsieur
vidarusny
Il y a des personnes qui demande a ce que les webcams soient toujours activées. Pas par plaisir, voyeurisme ou mauvaise intention, mais simplement parce qu’il est plus facile pour eux de parler à des personnes, voir leurs mimiques, leurs signaux faibles… Ce qui fait clairement partie d’un échange construit…<br /> Je pense surtout que quand tu as besoin de ce type d’information une bonne réunion en face à face est indispensable. Toutes les réunions ne sont pas adaptés à la visio.<br /> Autre remarque, pourquoi sur certains outils, on a le retour de notre webcam à l’écran ? Pour les personnes qui n’ont pas confiance en elle, ça doit être horrible elle doivent passé leur temps à ce regarder voir si elles se tiennent bien etc…<br /> Sinon je fais partie des adeptes de ne pas mettre la webcam… consommation d’énergie, de data non indispensable. Si j’ai besoin de voir je le fais en face à face…
Popoulo
@vidarusny : si la personne n’est pas capable de faire un visio, je doute qu’elle soit capable de tenir une réunion avec une dizaine de personne en face d’elle. De plus, il est normal d’être présentable aussi bien vestimentaire que dans la manière de se tenir etc…, que ce soit en entreprise et donc en visio.
Urleur
C’est surtout regarder les vidéos tikmachin, les infludanger, etc… qui te bousille le cerveau, vivement des lois.
vidarusny
Popoulo:<br /> il est normal d’être présentable aussi bien vestimentaire que dans la manière de se tenir etc<br /> C’est évident, et d’ailleur je n’ai pas apporté de remarque sur ce sujet et ce n’est pas le sujet de ma réponse ! je dis juste que certaine personne n’ont pas confiance en elle et qu’effectivement ça peut être une source de stress supplémentaire. Il ne t’a pas échappé que la majorité de la population et des femmes n’entre pas dans le domaine de l’étude en question. C’est bien sur ces quelques personnes qu’il faut essayer de comprendre…<br /> Popoulo:<br /> si la personne n’est pas capable de faire un visio, je doute qu’elle soit capable de tenir une réunion avec une dizaine de personne en face d’elle<br /> Eh bien non pas vraiment, c’est bien pour ça que je prends l’exemple du retour vidéo, car en face de personne tu ne te vois pas continue, tu ne vois pas ta posture, tu ne vois pas l’image que tu renvoies… Et c’est cet aspect que j’ai mis en avant volontairement. Du coup pour les personnes concerné je pense qu’il est plus facile d’avoir une réunion en présentielle qu’en distanciel. c’est ce que je crois comprendre de l’article, d’où la plus grande fatigue etc…<br /> C’est aussi pour ça que la première partie de ma réponse est pour mettre en avant qu’il est parfois nécessaire de mettre la vidéo… après tu as pas tord, tu n’es jamais obligé, mais quand un client te le demande dire merde à ton client ce n’est jamais simple, même en y mettant les formes. Et on peut imaginer encore plus pour les personnes concernées par l’étude…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Casque de réalité mixte d'Apple : puce M2 et 16 Go de RAM, bien au-delà de tout ce qu'a fait la concurrence ?
Cette IA permet de reconnaître les visages anonymes des victimes de l’Holocauste
Apple : on sait (peut-être) quand le casque de réalité mixte sera annoncé !
D'impressionnantes peintures de guerre réalisées par IA pour soutenir l’Ukraine
Pour une IA responsable, Microsoft restreint la reconnaissance faciale
Voici Jetson ONE, le premier eVTOL volant à une place qui vole vraiment (Vidéo)
Une IA pour compter les moutons, on n’arrête pas le progrès
Vous pouvez désormais manger vos impressions 3D, grâce à la Pâtisserie Numérique
La Magie et la Tech font bon ménage, la preuve en images à VivaTech
Knext, le robot barista de demain qui fait saliver tout VivaTech
Haut de page