Test Corsair K70 RGB PRO : le clavier parfait au prix frappé ?

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
14 mars 2022 à 18h18
19
Corsair K70 RGB PRO © Corsair
© Corsair

S’il est un constructeur que l’on ne présente plus lorsque l’on parle de périphériques gaming, c’est bien Corsair. L’Américain s’est forgé une belle réputation à force de produits pas toujours innovants, mais à la richesse fonctionnelle indiscutable. Tel est le crédo de ce clavier gamer K70 RGB PRO que Corsair présente comme son nouveau « vaisseau amiral ».

Corsair K70 RGB PRO
  • Ergonomie et confort
  • Réactivité impeccable
  • Multiples fonctionnalités
  • 4 choix de switch Cherry MX
  • Repose-poignets amovible
  • Câble USB-C détachable
  • Tarification élevée
  • Repose-poignets « dur »
  • Pas d'USB pass-through
  • AXON pas si décisif

Quiconque connaît les claviers conçus par Corsair ne sera pas surpris par ce K70 PRO RGB. Il s’agit pour l’Américain de reprendre les atouts des précédents modèles de la gamme et d’y ajouter un soupçon de modernité en intégrant notamment la fameuse technologie AXON que Corsair a déployé pour convaincre les fanatiques de jeu vidéo. Avec elle, c’est la promesse d’une réactivité parfaite grâce à un taux d’interrogation de 8 MHz, huit fois plus que sur la majorité des claviers du marché. Véritable révolution ou ânerie marketing ?

Fiche technique Corsair K70 RGB PRO

Résumé

Norme du clavier
AZERTY
Type d'utilisation
Gamer
Sans-Fil
Non
Type de touches
Mécanique
Type de switch
Cherry MX Red

Format du clavier

Norme du clavier
AZERTY
Localisation du clavier
Français
Format du clavier
Normal
Compact
Non
TKL
Non
Ergonomique
Non
Type d'utilisation
Gamer

Connectivitée

Sans-Fil
Non
Technologie de connexion du clavier
Filaire
Interface avec l'ordinateur
USB

Ergonomie

Type de touches
Mécanique
Type de switch
Cherry MX Red
Clavier rétroéclairé
Oui (RGB)
Touches Multimédia
Oui
Touches macro
Oui
Pavé numérique
Oui
Modulaire
Non
Repose-poignet
Oui

Caractéristiques techniques

OS supporté(s)
Microsoft Windows
Type d'alimentation
Port USB
Anti-ghosting
Oui
USB pass-through
Oui
Nkey rollover
Intégral

Caractéristiques physiques

Largeur
444mm
Hauteur
40mm
Profondeur
166mm
Poids
1 150g
Corsair K70 RGB PRO
Un modèle pleine largeur sans touches macro additionnelles © Nerces

45 centimètres de bonheur…

Le K70 RGB PRO est très loin du dernier modèle de clavier Corsair passé entre nos mains, il s’agissait effectivement d’une version TKL qui, dépourvue de pavé numérique, flirtait avec les 30 centimètres de long. Là, nous sommes en présence de quelque chose de plus « normal », de plus encombrant donc. Le K70 RGB occupera une place importante sur le bureau et Corsair n’a d’ailleurs pas cherché à le rendre compact avec cette bande de fonctions supplémentaires et son repose-poignets.

Nous ne nous attarderons pas sur ce dernier : comme d’habitude chez Corsair, il est aisément escamotable et vient rendre la saisie plus agréable en évitant la « cassure » au niveau des poignets. En revanche, Corsair aurait pu en améliorer le confort, le rendre plus molletonné au lieu d’opter pour un produit en plastique assez dur. Puisque nous parlons accessoires, évoquons aussi d’emblée la présence d’un câble standard (1,8 m) tressé et détachable. Bien vu Corsair.

Corsair K70 RGB PRO © Corsair
Corsair K70 RGB PRO © Corsair

Prise USB-C, bouton mode « tournoi » et pieds réglables sur trois inclinaisons : impeccable © Nerces

Côté conception générale, il n’y a pas grand-chose à reprocher à Corsair. Le fabricant américain campe sur ses positions avec un châssis ouvert – frameless – où les touches donnent l’impression d’être en lévitation au-dessus de la plaque d’aluminium qui assure une bonne robustesse à l’ensemble. Le design du K70 RGB PRO ne souffre absolument aucune critique : c’est une merveille de technique, un produit parfaitement pensé même si l’originalité n’est pas de mise.

Corsair K70 RGB PRO © Corsair
Corsair K70 RGB PRO © Corsair

Quelques touches de raccourcis et la fameuse molette multifonction © Nerces

On retiendra tout de même la présence de quelques « fioritures » encore que Corsair ne soit clairement pas le seul à proposer cela : une molette est intégrée dans le coin supérieur droit et on peut lui associer diverses fonctions. De plus, quelques touches de raccourcis sont placées aux extrémités du clavier. En revanche, il n’est pas question de retrouver de touches dédiées aux macros ou de ports USB pass-through. Dommage.

Corsair a apporté un soin particulier aux touches de son produit pour lesquelles il a retenu un plastique PBT à double injection synonyme d’excellente durée de vie. Sous le clavier, Corsair a placé de larges patins antidérapants pour garantir sa stabilité et il est intéressant de noter que les deux pieds peuvent être repliés ou déployés sur deux niveaux pour un total de trois inclinaisons (0°, 6° ou 9°). Tout simple, mais pas si fréquent.

Corsair K70 RGB PRO © Nerces
Le marquage de certaines touches est un chouia « embouteillé » © Nerces

AXON et mode tournoi pour le roi du jeu vidéo

Exclusivement filaire, le K70 PRO RGB est un modèle que Corsair destine aux joueurs « exigeants » et il le fait payer assez cher avec un produit facturé près de 190 euros. Pour ce tarif, Corsair dispose heureusement de quelques arguments de poids. La stabilité et le confort de frappe sont évidemment parmi les principaux atouts de ce clavier, même si on est forcément un peu déçus par la dureté du repose-poignets qui rend l’accessoire pas aussi « cosy » que nous l’aurions souhaité – question de goûts peut-être.

Rien à redire en revanche sur la qualité des touches ou sur les contacteurs employés par Corsair. Là, le fabricant propose quatre choix, toujours en provenance de chez Cherry. Pour notre test, c'est la version MX Red que nous avons reçue, mais des MX Blue, MX Brown et MX Speed Silver complètent la gamme, chacun ayant ses avantages et ses défauts. Les Red sont d’une réactivité presque parfaite avec un retour rapide de la touche à sa position d’origine et des nuisances sonores contenues.

Corsair K70 RGB PRO © Corsair
Corsair K70 RGB PRO © Corsair
Corsair K70 RGB PRO © Corsair
Corsair K70 RGB PRO © Corsair

Corsair laisse le choix parmi quatre types de contacteurs Cherry MX : Red, Blue, Brown ou Speed Silver © Corsair

Qu’il soit utilisé pour de la saisie ou du jeu vidéo, le K70 RGB PRO est un modèle d’efficacité. Afin de parfaire la panoplie du joueur, Corsair invite l’antighosting et le nkey rollover à la fête. Plus original, l’Américain intègre deux technologies qu’il baptise mode tournoi et AXON. Le premier passe par un petit bouton en façade : activé, il coupe les macros pour éviter les fausses manipulations et passe le rétroéclairage en statique pour moins de distractions. Parfait en compétition.

Corsair K70 RGB PRO © Corsair
L'inévitable petite « signature », marque de fabrique de Corsair © Nerces

La technologie Corsair AXON est plus discutable. Sur le principe, il s’agit de rendre le clavier encore plus réactif en augmentant le nombre de données traitées à la seconde. Corsair parle ici d’un taux d’interrogation de 8 MHz, soit quatre fois plus que les meilleurs concurrents et huit fois plus que les claviers traditionnels. Problème, si des joueurs pros y trouveront peut-être un avantage – on parle de fractions de millisecondes –, nous avons été bien en peine de constater une franche différence.

Quand bien même AXON est superfétatoire, une chose est sure : le K70 PRO RGB est un clavier d’excellente facture pour joueurs exigeants. La réactivité en pleine action ne pose strictement aucun problème et les touches constituent des modèles du genre. Équipé de contacteurs MX Red, le clavier n’est pas le plus discret du marché, mais il reste dans la norme et Corsair évite le phénomène « d’écho » trop souvent présent sur les modèles à structure ouverte.

Corsair K70 RGB PRO © Nerces
iCUE est le logiciel que Corsair utilise pour tous ses périphériques gaming © Nerces

L’interface un peu brouillon de Corsair iCUE

Comme à son habitude, Corsair nous propose le logiciel iCUE pour accompagner son K70 RGB PRO. Notez bien que l’utilisation du soft est facultative et que le clavier fonctionne très bien sans : des combinaisons de touches permettent de jouer avec le rétroéclairage – au demeurant fort élégant et pas du tout agressif – ou de le désactiver complètement. En revanche, pour aller plus loin dans la configuration et profiter de quelques options supplémentaires, iCUE est un passage obligé.

Corsair K70 RGB PRO © Nerces
Corsair K70 RGB PRO © Nerces

Les fonctions essentielles sont présentes, mais l'accessibilité peut encore être améliorée © Nerces

C’est lui qui autorise le réglage touche par touche du rétroéclairage. Il permet aussi de modifier la fonction de chaque touche et de paramétrer la molette multifonction du K70 RGB PRO. iCUE est là pour ajuster le taux d’interrogation avec, au choix, 125, 250, 500, 1 000, 2 000, 4 000 ou 8 000 Hz. Enfin, iCUE permet la mise à jour du micrologiciel du clavier, mais on regrette que l’ensemble ne soit pas un peu mieux organisé : Corsair paie ici l’universalité du soft utilisé aussi bien pour les claviers, les souris que les casques ou tout autre périphérique de la marque.

Corsair K70 RGB PRO © Corsair
© Corsair

Corsair K70 RGB PRO, l'avis de Clubic

À plus ou moins 190 euros le clavier, on est en droit d’attendre un produit d’excellente facture. Pas d’inquiétude, soucieux de proposer un nouveau modèle haut de gamme, Corsair coche presque toutes les cases. Presque ? Cela dépend de votre exigence concernant le repose-poignet qui, selon nous, aurait pu être un peu plus confortable (son maintien magnétique n’est pas parfait non plus).

On peut aussi reprocher à Corsair de faire beaucoup de bruit autour de la technologie AXON et de ses 8 000 Hz de taux d’interrogation : une fonction certes novatrice, mais qui ne semble pas changer grand-chose au final. Peut-être pour les usagers les plus exigeants ? Reste que cela ne doit évidemment pas faire oublier toutes les qualités du K70 RGB PRO.

Des qualités de conception et de finition avec un châssis aussi robuste qu’il est élégant. Des qualités de durée de vie avec des switch Cherry MX éprouvés et du plastique PBT double injection pour les touches. Enfin, des qualités à l’usage grâce à sa réactivité hors pair, sa précision impeccable et son rétroéclairage remarquable.

Corsair K70 RGB PRO

8

Égal à lui-même, Corsair ne déçoit pas une seule seconde avec ce K70 PRO RGB qui devient logiquement le nouveau fer-de-lance des claviers gaming du constructeur américain. Confortable, précis, élégant et robuste, il ne souffre que d'un seul défaut, comme souvent chez Corsair, sa tarification élevée.

Les plus

  • Ergonomie et confort
  • Réactivité impeccable
  • Multiples fonctionnalités
  • 4 choix de switch Cherry MX
  • Repose-poignets amovible
  • Câble USB-C détachable

Les moins

  • Tarification élevée
  • Repose-poignets « dur »
  • Pas d'USB pass-through
  • AXON pas si décisif
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
9
MqcdupouletBasquez
ohhh le tapis dessous, il en jette !<br /> c’est quelle référence ?
Ccts
Il est beau … mais sérieusement… 190 euros pour un clavier !!! Je ne vois rien technologiquement qui puisse justifier un tel prix. La marge doit être gigantesque !
Nerces
Europa Universalis IV
Nerces
Pour les marges, j’aimerais aussi les connaître.<br /> Disons tout de même que les touches PBT et leur technologie AXON ça ne doit pas être gratuit. Mais mince, 190€ pour un clavier - aussi performant soit-il - c’est vraiment beaucoup trop
Aloyse57
Je viens d’acheter ce clavier en remplacement du Logitech G915 : enfin un lettrage entièrement éclairé et visible dans la pénombre.<br /> Et comme iCue est maintenant compatible avec ArmouryCrate, c’est quasi parfait.<br /> Sans compter qu’il est beaucoup moins onéreux.
Nerces
L’éclairage des touches est parfait. Seul défaut, je trouve le marquage un peu « chargé » sur les touches chiffres
Blackalf
L’éclairage est parfait…mais grâce à une astuce : c’est parce que tous les marquages sont regroupés dans le haut des touches. ^^<br /> Sinon perso, il ne faut plus me parler des Corsair K70 : 3 exemplaires à problèmes en moins de 3 ans. Je ne sais pas si ça provenait des switchs Cherry MX Red ou du pcb, mais le fait est là. <br /> Ceci dit, j’en suis à mon second Corsair K55 (le premier a tenu plusieurs années) qui n’est pas un mécanique, et je n’ai pas de soucis avec ceux-là.
Nerces
Bizarre, le K70 est pourtant réputé pour sa longévité : trois, on ne peut plus parler de « pas de chance »
Blackalf
C’est clair. ^^<br /> Premier exemplaire : après plusieurs mois, les touches r-t-y-f-g-h et parfois d’autres aux environs se sont mises à « bégayer », une simple pression affichait la lettre plusieurs fois. Je l’ai renvoyé au site de vpc qui m’en a envoyé un neuf sans discuter.<br /> Je n’ai pas utilisé ce second exemplaire (parce que j’avais entretemps acheté un Steelseries Apex M800, qui en passant n’a tenu qu’à peine plus de 2 ans avant de faire la même chose), je l’ai donné à un de mes neveux, et après quelques mois il a eu le même souci.<br /> A nouveau échangé par le site, le troisième exemplaire a tenu moins d’un an avant de faire comme les deux précédents. Et à ce moment la garantie était terminée. <br /> Bref je n’ai pas une expérience très positive des claviers mécaniques. ^^
MqcdupouletBasquez
Non mais je parlais du tapis de souris ou de clavier en image 16/16, quand on veut faire un set complet corsair, c’est vraiment pas mal en fait ^^ mais je me demande son nom du coup
Blackalf
Ce n’est pas très difficile à trouver. <br /> https://www.corsair.com/ww/fr/Catégories/Produits/Tapis-de-souris-gaming/c/Cor_Products_Mousepads?q=%3Arelevance%3AproductCategories%3ACor_Products_Mousepads_RGB_Multifunction&amp;text=#rotatingText
Aloyse57
Pareil avec 2 Logitech G810 de suite : chattering (bégaiement).
Blackalf
En fait c’est plutôt stuttering qui veut dire « bégaiement », chattering c’est « bavardage ». Mais on s’est compris. ^^
F4F_Ender
Je possède ce clavier et je ne sais pas si c’est moi mais c’est le premier clavier qui me pose des problèmes de frappes quand je veux écrire vite. Non pas que les touches ne fonctionnent pas mais je me trompe bien plus souvent. L’écart ou la hauteur des touches doit être différente et il faut s’y habituer. (J’avais déjà des claviers mécanique avant)<br /> Pour le reste il est parfait.
zomurn
190 euros un clavier…no comment.
Urleur
Bon test, mais le prix est vraiment trop cher pour du plastique. A contrario j’ai eu aussi les mêmes problèmes que Blackalf avec le Apex M800 et certaines touches ne fonctionnent plus ou bien il faut appuyer très fort, bref j’ai attendus que le prix baisse (-50 e) pour prendre le Apex 7 en RED en promotion, très bon, mais beaucoup de gadgets dessus comme la plupart. En conclusion pour n’importe quel claviers, souris, etc … mieux vaux attendre que le prix baisse.
Blackalf
Urleur:<br /> A contrario j’ai eu aussi les mêmes problèmes que Blackalf avec le Apex M800 et certaines touches ne fonctionnent plus ou bien il faut appuyer très fort<br /> Je pense qu’on a été victimes de la même chose : la presse a encensé à leur sortie les nouveaux switchs QS1 de Steelseries, inaugurés sur le Apex M800…or la marque ne les a vraiment pas utilisés longtemps, ce qui semblerait prouver qu’ils n’étaient pas si bons que ça. <br /> En règle générale, je n’achète pas ce qui vient de sortir, j’attend que ça a fait ses preuves. J’ai fait une exception pour le Apex M800, et je l’ai regretté. ^^
Urleur
comme toi, à l’époque j’avais regardé le test chez Numérique sois disant un excellent clavier, comme quoi les influenceurs c’est vraiment une arnaque et un terme à la « censured ». Ceci dit en secours j’ai toujours depuis 10 ans un clavier basique de chez basique marque logitec, jamais tombé en panne.
gamez
le prix est passé à 250€ aujourd’hui oO
Blackalf
Effectivement. <br /> PS : 184 € sur un site de vpc belgo-néerlandais.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Cet écran PC LG Ultrawide 29
Le prix du kit mémoire RAM PNY XLR8 2x8 Go DDR4 s'effondre
Chute de prix sur le boîtier PC moyen tour Corsair 275R Airflow
Logitech revisite sa gamme MX Master avec sa souris phare et deux claviers mécaniques
Microsoft dévoile son Project Volterra, un PC ARM aux allures de Mac mini
Découvrez la liste des nouveaux jeux compatibles avec le DLSS et le ray-tracing de NVIDIA
Dernière chance pour profiter des offres PC Fnac (jusqu'à -320€)
Des moniteurs Mini-LED, 4K, 240 Hz débarquent chez Samsung
AMD veut réinventer le PC portable du quotidien : moins cher, plus autonome
Procurez-vous un super écran PC Gaming à prix cassé chez Fnac/Darty
Haut de page