🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Test Bose QC 45 : Nom de Zeus ! Ce très bon casque est un retour vers le futur bien paresseux

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
22 octobre 2021 à 11h44
8
Test Bose QC 45

Bien étrange concept que ce QC45. On croyait la très vénérable gamme QC35 vouée à finir paisiblement son existence parmi les casques régulièrement (voire toujours) en promotion. Bose surprend ainsi son monde, car décide de redonner un coup de jeune à cette architecture. De quoi combler de bonheur ceux dont le design du Headphones
700
provoque des haut-le-cœur ? Reste que son positionnement très étrange, moins cher que son grand-frère en théorie, mais plus dispendieux en pratique, pourrait bien constituer le défaut principal de ce QC 45.

Bose QC45
  • Confort incroyable
  • Isolation toujours dans les meilleures
  • Sonorité assez claire
  • Simplicité d'usage
  • Multipoint particulièrement efficace
  • Mode Aware très équilibré
  • Expérience volontairement simplifiée
  • Kit main-libre en-deçà des attentes
  • Très mauvaise qualité audio en passif
  • Aigus un peu agressif

Salut, vieille branche d'arceau

Les amoureux des anciens QC 35 et QC 35ii seront aux anges, Bose n'a presque rien altéré de la formule originale. Ainsi, le QC 45, ou QuietConfort 45, est un casque Bluetooth à réduction de bruit active de type premium. Entendez par-là que sa conception est plus sérieuse que la moyenne, mais il ne peut pas prétendre au niveau, d'excellence, presque luxueux de modèles type Bang & Olufsen H95 , Bowers & Wilkins PX7 , Master & Dymanic MW65 , et bien sûr Airpods Max .

Test Bose QC 45

La conception reste très majoritairement plastique, mais un plastique de bonne qualité, qui s'installe au milieu d'un assemblage irréprochable. Sur ce point, Bose fait toujours un peu mieux que la référence Sony WH-1000Xm4 . Pour le reste, Bose continue de conserver ce qui marchait déjà
très bien sur ses premiers QC 35, à savoir un arceau qui résiste parfaitement aux torsions et aux pliages (sans le torturer bien sûr).

Contrairement au Headphones 700, le QC 45 est pliable, en plus de posséder des coques rabattables à plat. Cela lui permet rentrer dans une
housse rigide plus compacte que celle de son grand frère, directement héritée (identique) des versions récentes des QC 35/35 II. Le constructeur livre l'ensemble avec un câble de recharge USB-A vers USB-C, un peu trop court (format chargeur externe), ainsi qu'un câble Jack vers Jack extrêmement fin. Surtout, ce dernier met en avant une mauvaise habitude de Bose qui perdure encore : un connecteur format Jack 2,5 mm (plus petit) côté casque. Ce connecteur, en plus d'être plus fragile, est beaucoup moins courant que le classique Jack 3,5 mm. Cela donne une sorte de dimension fermée aux casques Bose.

Test Bose QC 45
Simple et efficace, la housse du QC 45 reste une très bonne référence pour ce modèle pliable

Difficile de trouver une vraie différence entre le Bose QC 45 et les anciens modèles. Les coussinets semblent s'appuyer sur un revêtement un peu plus "rigide" (mais conservent la même mousse interne), et les
boutons paraissent avoir une course légèrement plus faible. Ce dernier point est peut-être dû à l'âge de notre QC 35ii. Au final, la seule différence
évidente est le passage à un port de charge USB-C , contre l'ancien micro-USB des modèles de 2016/2017.

Test Bose QC 45
Le Bose QC45 à côté d'un Sony WH-1000Xm3, on sent assez vite une belle différence d'épaisseur, ce qui rend le Sony moins élégant sur la tête

Mais la grande force du modèle, force toujours présente même après plus de 5 ans, est immanquablement son confort légendaire. Très léger (237 g sur notre balance), le QC 45 combine des coussinets
enveloppants et doux, un repose-tête parfaitement rembourré, et une forme d'arceau suffisamment proche d'une tête standard pour garantir une bonne tenue. Le modèle peut se porter des heures, sans gêne, et s'adresse à toutes les morphologies (grandes et petites têtes). Il est même parmi les quelques casques totalement adaptés aux porteurs de lunettes.

Seul véritable avantage sur le Headphones 700, en plus de la structure pliable, ce confort fait du QC 45 le meilleur casque du marché en la
matière.

L'amour du tout bouton, la science de la restriction

Tout le monde n'accroche pas à la navigation tactile sur les casques, certes rarement parfaite. En revenant aux sources, Bose tire également un trait sur les "avancées" du Headphones 700. Ici, tout passe par un ensemble de quatre boutons, ainsi qu'un commutateur marche/arrêt/appairage.

Test Bose QC 45
L'application prend vraiment par la main les débutants, de manière très claire

Le principe est légèrement différent par rapport au QC 35 II. Sur la tranche gauche, un unique bouton permet de basculer entre les deux modes : Quiet (isolation active) et Aware (sorte d'hybride entre mode Transparence et mode ANC). À droite, les boutons de volume enserrent un bouton multifonction. Celui-ci permet la pause/lecture, le passage de pistes (deux ou trois appuis), et même d'appeler l'assistant vocal du téléphone (appui long).

Dans l'ensemble, la navigation est à la fois simplissime et toujours au point. On peut seulement regretter son manque de prise de risque. À côté d'elle, l'application Bose Music permet de l'épauler et l'enrichir… avec des restrictions presque diplomatiques.

Test Bose QC 45
Exit le mode ANC Off, il faut forcément choisir entre ANC au max, et mode Aware (ou Attentif en français)

Pour faire simple, Bose ne veut pas faire d'ombre à ce qui est toujours son haut de gamme, le Headphones 700. Ainsi, certaines fonctions, comme l'égaliseur (certes très basique), sont ici absentes. De même, la réduction de bruit et le mode Aware ne sont pas ajustables. Un peu plus embêtant, il n'y a pas de mode ANC off. Juste désactiver la notion d'ANC, ou de mode Aware, est impossible. À ce titre, le mode Aware remplace le mode ANC Off des anciens QC 35. Certes le principe de ce dernier est efficace (voir le chapitre sur l'isolation), mais nous aurions aimé avoir le choix.

Test Bose QC 45
Particulièrement dépouillé, l'application ne permet pas même une égalisation ou un réglage des modes de réduction de bruit. Le Headphones 700 doit rester le casque haut de gamme

Antithèse du WH-1000Xm4, le Bose QC 45 est l'exemple même du casque simple et surtout clés en main. Là où le Sony WH-1000Xm3, et encore plus
le WH-1000Xm4, sont réellement foisonnant dans leurs approches ergonomiques, Bose propose une expérience très Apple. Tout est en place dès la sortie de la boite, l'application est presque inutile.

Connectivité aussi moderne qu'avant, codecs aussi Apple qu'avant

Sur la connectivité, Bose était relativement en avance à son époque. Il était en tous cas l'un des rares constructeurs à proposer une connexion multipoint. Cette fonction bien pratique, et plutôt bien gérée (cela
n'est pas toujours le cas chez la concurrence), est bien évidemment intégrée sur le nouveau modèle. Elle reste d'une vraie efficacité, supérieure à ce que propose Sony sur le Xm4, car gérant mieux le basculement entre deux appareils.

Pour la connexion Bluetooth en elle-même, Bose délaisse la puce 4.2 du QC 35ii pour une version 5.1. Sur ce plan, la stabilité du signal est globalement la même, et semblable à ce qui se fait sur le Headphones 700. Mais encore ? La portée et la stabilité sont tout à fait convenables voire excellentes pour 2021. En même temps, l'univers du casque Bluetooth n'a pas vraiment fait de bond de géant dans ce domaine précis.

Test Bose QC 45
Qu'il y a-t-il de plus clés en main qu'un Bose ? Un autre Bose

En revanche, Bose perpétue sa tradition ascétique sur les codecs Bluetooth. La marque a longtemps (et cela est encore le cas) cultivé une image associée à Apple, c'est pourquoi seuls les codecs SBC et AAC sont
disponibles. Paradoxalement, le QC 45 intègre toujours le système d'appairage Google Fast Pair, système que Bose fut l'un des premiers à adopter.

À côté de cela, le constructeur conserve donc la bonne vieille prise Jack (même si pas universelle). Dommage de ne toujours pas avoir placé
une interface USB audio. Contrairement à Sony, Bose ne peut alors pas exploiter une sortie USB-A ou USB-C de PC pour sortir un signal audio. De même, pas possible d'utiliser le casque pendant un cycle de charge.

L'isolation qui se voulait plus grande

4 ans ont passé, Bose a-t-il réussi à améliorer encore ce qui restait, même maintenant, comme l'une des meilleures expériences en la matière ?

Soyons lapidaires : non. Malgré, nous n'en doutons pas, une nouvelle puce et de nouveaux algorithmes, Bose reproduit ce que nous avions déjà pointé du doigt en comparant le WH-1000Xm4 au WH-1000Xm3 : L'isolation active semble arriver à une sorte de plafond technologique. Apple a rejoint, voire un peu dépassé ses concurrents, sans plus ; Sony reste au top ; Bose est à peu près au même niveau. Il fait partie des 4-5 casques dont les différences se réduisent à quelques considérations de mesures, ou quelques détails à l'écoute. Cette technologie est arrivée à une certaine maturité, et ne connait plus de révolution. Il faudra, clairement, que les constructeurs développent une technologie à part pour relancer la course à l'ANC.

Test Bose QC 45
Mesure de l'isolation du casque. En bleu foncé : le signal témoin. En vert : isolation passive (casque éteint). En rouge : le mode ANC. En violet : le mode Aware. Ce dernier apporte une sorte d'isolation linéaire, entre 5 et 10 dB, sur tout le spectre

L'isolation passive, exploitable uniquement casque éteint, est déjà d'un très bon niveau, car atténue le spectre audio dès les médiums, et prend vite de l'importance. Sur ce plan, le casque serait déjà exploitable dans la grande majorité des cas.

En isolation active, la patte Bose reste tout aussi efficace qu'avant, mais sans une once d'amélioration par rapport au Headphones 700, qui
lui-même n'apportait rien de nouveau face aux premiers QC 35 de 2016. Celle-ci débute dès les plus basses fréquences, en étant déjà très efficace. En se rapprochant des médiums, elle atteint son optimum, ce qui la classe dans les quelques modèles d'excellence. D'une manière générale, si le silence n'est jamais total, son utilisation combinée avec de la musique, même à volume modéré, permet de se plonger véritablement dans sa bulle. On aurait apprécié que Bose repousse encore une fois la barre. Surtout, nous aurions apprécié pouvoir moduler son intensité.

Test Bose QC 45
Des coussinets très respirants, mais une isolation pourtant très importante

Le mode Aware est une nouveauté héritée du Headphones 700. Celle-ci est assez étrange, puisque n'est pas un mode Transparence à proprement
parler, mais un genre d'entre-deux. À ce titre, elle se permet à la fois d'isoler les basses de quelques dB (autour de 10 dB), et de récupérer une partie des médiums ainsi que des aigus. On pourrait interpréter son effet comme une petite atténuation générale (égale dans toutes les fréquences). Elle est assez efficace à ce titre, puisque les aigus, totalement sabrés dans la plupart des modes Transparence, sont ici largement récupérés. Dommage, encore une fois, de ne pas avoir proposé plusieurs intensités. Nous aurions aimé un vrai mode transparence. Notons également que le vent peut poser problème ici, puisqu'une bonne brise fait déjà saturer le microphone.

Terminons avec la dernière nouveauté promise, l'amélioration du kit mains libres. Ici, Bose met en avant une architecture à 4 microphones par côté, semblable à ce qui existe sur le Bose Headphones 700. Pour rappel, ce
dernier est tout simplement le meilleur casque du marché dans ce mode, talonné par l'Airpods Max .

Le kit main-libre est en progrès par rapport au Bose QC 35 II, mais reste clairement en-deçà de ce qui existe sur le Headphones 700, ce qui est
assez étonnant.

Test Bose QC 45
Aussi moderne qu'il soit, le QC 45 ne peut pas rivaliser avec l'autre Bose haut de gamme sur la gestion des microphones en mode main-libre

En milieu calme, la voix est très bien captée, encore qu'elle n'ait pas le niveau de naturel des excellents casques. Mais surtout, sa performance en milieu bruyant ne progresse pas vraiment par rapport aux QC 35 et QC 35II, qui ne déméritaient pas en 2017, mais accusent leurs années. Le bruit
est assez bien atténué, mais la voix est très loin d'être parfaite. On ne dira
pas que le Bose est mauvais, mais sa performance est décevante par rapport à ce que nous attendions, et surtout très loin du Headphones 700.

Autonomie en léger progrès

Que cela soit la conséquence de la nouvelle puce Bluetooth ou autres optimisations, le Bose QC 45 annonce une autonomie en progrès par
rapport aux précédents casques. Avec réduction de bruit, cette endurance passe ainsi de 20 h (QC 35 et Headphones 700) à 24 h.

En pratique, ce chiffre est globalement respecté, puisque nous avons alterné, suivant les utilisations, entre 23 h 40 et 24 h 40, ainsi que des résultats un peu plus faibles en poussant sur le kit main-libre.

Test Bose QC 45
Nouveau port USB-C flambant neuf, pour une autonomie 20 % plus élevée qu'avant

L'autonomie est dans une bonne moyenne, sachant que des concurrents type Sony (environ 30 h en ANC et codec AAC) font toujours un peu mieux. Il est à noter que, contrairement au Headphones 700, il n'existe pas
avec le QC 45 de housse optionnelle avec batterie intégrée.

Le son plus Bose que Bose

Depuis son modèle QC 25, et plus encore avec ses modèles QC 35, Bose semble avoir trouvé sa formule sonore définitive. La marque américaine
cultive le secret sur son transducteur et ses caractéristiques.

Niveau son, c'est simple, nous sommes globalement dans la signature des QC35/Headphones 700. À ce titre, Bose développe un son que l'on nomme parfois "en W", avec des basses légèrement en avant, sans excès, et quelques oscillations marquées dans les aigus.

Test Bose QC 45
En mode Bluetooth, ANC (vert) ou Aware (rouge, superposé), la qualité sonore est exactement la même. En filaire, le mode actif (bleu) reste tout aussi qualitatif. En revanche, l'écoute au casque éteint (orange) est toujours aussi catastrophique. On peut noter, néanmoins, que le plateau dans les aigus est un peu trop marqué avec le casque allumé

En 2021, le son développé est finalement assez étrange, presque passé de mode, mais il conserve pourtant énormément d'intérêts. Le premier est sa représentation assez contenue du son, loin des outrances basseuses que ses concurrents ont fini par rendre presque "normales" : Sony WH-1000xm4, B&W PX7 dans une moindre mesure, Sennheiser Momentum 3 .
Même le Airpods Max est déjà bien plus rond dans cette partie du spectre. Et des acteurs historiques de l'audio, comme Yamaha, ont placé les potards à un niveau stratosphérique.

Le Bose QC45 est, de fait, très polyvalent dans sa représentation sonore. Il évite la plupart des défauts de son concurrent Sony, mais n'échappe pas à d'autres. Si contrairement aux WH-1000X, les basses ne débordent jamais sur les voix, les aigus, marqués par plusieurs plateaux, conservent un son clair et assez détaillé, mais rapidement agressif en montant le volume. Le Sony comme le Bose ne sont clairement pas à citer comme des exemples pour les aigus, mais pour des raisons un peu différentes.

On ne peut bien sûr pas faire l'impasse sur le mode filaire. Avec le casque allumé, la performance est globalement aussi bonne, peut-être même un peu plus raffinée qu'en Bluetooth. En revanche, une fois éteint, le QC 45 apporte un résultat aussi mauvais que sur les précédents modèles. L'écoute est molle, voilée, assez inconsistante. Elle permet de largement dépanner, mais pas plus.

Test Bose QC 45

La qualité technique est sans doute un peu au-dessus côté Sony, dont la signature permet de donner plus de corps et, dans une certaine mesure, d'afficher une scène sonore plus large. L'accentuation des aigus de Bose va davantage projeter la scène sonore vers l'avant. Dans un cas comme dans l'autre, l'écoute reste assez passe-partout. Nous sommes typiquement sur un casque qui peut plaire à (presque) tout le monde, si l'on se donne le temps de s'habituer à cette signature.

Il est évident que, malgré cette performance sonore toujours efficace, partir sur le même transducteur qu'il y a plus de 5 ans devient presque
décevant. Encore une fois, le Headphones 700 doit rester le casque le plus premium, et lui-même était conservateur. Au moins, Bose aurait pu adoucir les aigus.

L'avis de Clubic

L'avance était bien là en 2016 et 2017, lorsque Bose a présenté ce qui était alors le meilleur casque du genre, et que Sony n'était pas encore arrivé à sa pleine maturité avec son WH-1000Xm2. Mais en 2021, si le
marché du casque n'a pas connu la fulgurante évolution des true wireless , de nombreux constructeurs sont depuis rentrés dans la danse avec de vraies bonnes références.

Que penser donc de ce Bose QC45, dont les promesses d'améliorations sont pratiquement inexistantes ? Il reste clairement un très bon modèle, car n'a pas perdu sa couronne de casque le plus confortable du marché. De même, sa réduction de bruit active se classe toujours parmi les meilleurs élèves. Sa sonorité, perfectible mais intelligemment atypique, lui permet de se démarquer des élans très basseux de la norme.

Son plus grand adversaire est finalement le Headphones 700, qui l'empêche de prétendre à certaines fonctions et certaines technologies. Celui-ci propose plus de fonctions, et un kit main-libre bien supérieur, pour un tarif plus faible en pratique. Le QC 45 est donc une mise à jour feignante, mais reste paradoxalement l'archétype du bon casque nomade.

Bose QC45

8

Toujours aussi confortable, simple d'usage, et isolant, le QC 45 ne semble pas si daté pour un produit qui n'est rien d'autre qu'une petite mise à jour du QC 35 ii. Bose avait de la marge pour rattraper son concurrent Sony, mais les limitations que le constructeur semble s'imposer ne permettent pas à ce très bon casque nomade de devenir un leader du genre.

Les plus

  • Confort incroyable
  • Isolation toujours dans les meilleures
  • Sonorité assez claire
  • Simplicité d'usage
  • Multipoint particulièrement efficace
  • Mode Aware très équilibré

Les moins

  • Expérience volontairement simplifiée
  • Kit main-libre en-deçà des attentes
  • Très mauvaise qualité audio en passif
  • Aigus un peu agressif

Fabrication 8

Confort 10

Ergonomie 7

Isolation 8

Autonomie 7

Qualité sonore 7

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
7
Zebion
Pour Bose en négatif vous pouvez mettre aussi très mauvais service après vente et obsolescense programmée. J’avais un QC35 qui fonctionnait très bien, pas utilisé pendant le Covid, j’ai réutilisé la semaine dernière, il allait toujours bien, puis j’ai vu un update via l’app et depuis il ne s’éteind plus jamais (même avec le bouton sur off). J’ai vu des gens qui avait ce genre de problème aussi. Contact chez Bose, aucune réponse. Et demande de réparation via le site, j’ai reçu le message que le produit n’est plus supporté mais pour 240€ je peux avoir la nouvelle génération de QC35 … non merci, il avait 3 ans.
k43l
Pas besoin de l’envoyer en réparation. Suffit de le brancher à une prise usb et il redémarre.<br /> J’ai déjà eu le soucis toujours étonné que les gens n’ai pas essayé.<br /> En point négatif je rajouterai son fonctionnement trop basique pour une mise à jour 2021.<br /> Retirer le casque de la tête aurait du arrêter la musique.<br /> Et je rajoute le câble pas du tout pratique 2.5mm mâle et 3.5mm mâle.<br /> Bravo pour cette bêtise qui rend impossible son achat à l’étranger dans les magasins.
Zebion
Sisi j’ai essayé car effectivement j’ai trouvé ça sur leur site. Alors ils disent de l’éteindre quelques secondes et de le brancher sur secteur et rallumé … Problème … Comment je l’éteind ? Donc j’ai essayé comme ça, ça n’a pas marché et j’ai même essayé en vidant la batterie (musique 1 nuit :p), branché sur le secteur et ça n’a pas marché non plus. J’ai refais en le retirant des appareils connus sur le smartphone et le pc … ça n’a pas marché non plus. J’ai même regardé si c’était facile de retirer complètement la batterie, mais bon c’est pas si facile pour moi, donc voila. Mais je suis 100% certain que c’est suite à l’update qu’il y avait.
k43l
Bon peut être que le qc35ii a la chance de redémarrer quand c’est comme ça.<br /> Ou c’est le miens. Bientôt 3ans et pas de soucis avec hormis ce blocage en on et changement des coussinet cette année.
ron333
Pas très affriolante, cette mise à jour. Je possède le QC35 depuis 2016, j’en suis très satisfait, il marche toujours parfaitement (seulement eu à changer les coussinets une fois), la batterie tient bon.<br /> S’il me faut le remplacer, ce sera par un autre QC35 (ou QC35II), maintenant qu’on peut le trouver à bon prix.
benben99
Bose, c’est en général un prix cher pour une qualité qui est bien en deça de ce que ça devrait être…<br /> J’avais un casque Bose payé cher et après même pas un an et peut-être une centaine d’heures d’utilisation, un des deux écouteurs (le gauche) a laché… Bref, le truc de 300 balles s’est retrouvé à la poubelle. Oui, il y a une garantie, mais l’ayant acheté dans un autre pays en voyage, ca ne fonctionnait pas.<br /> En tout cas, ils ont perdu ma confiance avec ce citron. Maintenant j’ai des Huawei buds et c’est top. Pour le prochain casque on verra.
robert_b
En lisant l’article, je pense plutôt que son plus gros concurrent c’est le QC35, car nettement moins cher et vu l’upgrade, ça vaut pas la différence de prix.
clockover
Bose, c’est surtout la marque qu’on paie.<br /> J’ai un 700 et la qualité de la connectivité Bluetooth est bien meilleure sur du casque pro pourtant moins cher.<br /> Ok il réduit bien le bruit et est relativement confortable mais sinon…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le nouveau SoC MediaTek Pentonic 2000 est le premier processeur TV 7 nm à lire le 8K 120Hz
Samsung et Sony verront-ils leurs gammes de téléviseurs s'étoffer de modèles QD-OLED en 2022 ?
La Fnac brade le prix du casque Pro Gaming HyperX Cloud pour le Black Friday
L'intégralité des téléviseurs OLED 2021 de Panasonic supporte pleinement la 4K 120Hz VRR
Panasonic annonce les RZ-B210W, des True Wireless simples et colorés, pour une bonne expérience audio
Avis aux amateurs de cinéma, Sonos prend désormais en charge le DTS Digital Surround
Master & Dynamics MG20 : un casque gamer sans-fil et nomade par un spécialiste de l'audio luxueuse
Le nouvel Instax de Fujifilm réunit l'instantané et le numérique dans un seul appareil
Razer dévoile deux casques gamer Kaira et Kaira Pro pour PS5
Denon dévoile 2 paires d'écouteurs, dont une à réduction de bruit, à un tarif plutôt accessible
Haut de page