Chine : un cargo 100 % électrique pour transporter du charbon

le 26 décembre 2017 à 18h41
0
L'électrique a pris d'assaut le monde automobile, notamment à cause du DieselGate, mais d'autres secteurs s'y intéressent. Parmi eux, un secteur peu connu du grand public : celui des navires de transport de marchandises. La Chine a dévoilé en novembre 2017 avoir lancé le premier navire cargo 100 % électrique au monde. Une véritable révolution qui, en Chine, prend un tournant un peu absurde.

Si le cargo est censé ne pas polluer grâce à un moteur 100 % électrique, la Chine va l'utiliser pour alimenter l'énergie la plus polluante qui soit.

2 heures de charge pour les batteries au lithium



Le cargo, construit par l'entreprise Guangzhou Shipyard International Company Ltd, est capable de transporter jusqu'à 2.000 tonnes grâce à ses 70,5 mètres de long. Un record pour un bateau 100 % électrique. Et il est alimenté par des batteries au lithium permettant de délivrer 2.400 kilowattheures. En comparaison, les voitures électriques consomment 40 fois moins.

Les batteries se chargent en deux heures, soit le temps nécessaire à décharger, et elles permettent une autonomie de 80 kilomètres avec une vitesse de pointe de 12,8 kilomètres par heure. Le bateau, qui n'émet donc aucune pollution, a été mis en service sur la rivière des Perles et c'est là que son existence prend une tournure un peu particulière.

01F4000007922635-photo-e-commerce-chine.jpg


Un bateau électrique pour alimenter les centrales à charbon ?



L'idée d'un cargo 100 % électrique a de quoi séduire : fin des émissions polluantes et, surtout, fin du risque de marées noires. Mais avec une autonomie de 80 kilomètres, il est évident que ce n'est pas encore possible de faire faire à ce type de bateaux la traversée de l'Atlantique. Ça tombe bien, ce n'est pas son but.

Le bateau va servir tout simplement à transporter du charbon. Ce dernier, qui est le combustible fossile le plus polluant de tous, servira à alimenter les diverses centrales qui se trouvent sur la rivière des Perles.

Les Chinois ont donc construit un bateau respectueux de l'environnement pour réduire les coûts liés au transport de la forme de combustible la moins respectueuse du même environnement. Si vous avez envie de crier très fort « kamoulox ! », c'est le bon moment.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Opera 52 pour Android : le VPN s'améliore ainsi que la prise en charge des PDF
La tablette Amazon Fire 7 se paie un petit rafraîchissement
Google suspend ses relations avec Huawei et lui retire sa licence Android
La RATP et Airbus travaillent ensemble à faire atterrir les taxis volants en France
Facebook modifie son algorithme pour mettre en avant davantage les contenus de nos amis
William Shatner (Star Trek) nous raconte en vidéo comment la NASA va retourner sur la Lune
Une app mobile pour diagnostiquer les otites en
Désenchantée : la saison 2 pour tous sur Netflix dès le 20 septembre
Edge Chromium, la version de développement continue son évolution
Les bactéries océaniques qui produisent de l’oxygène altérées par la pollution plastique
Hyundai et Kia investissent dans Rimac pour développer deux sportives électriques
Fondation / e / : des smartphones Android remis à neuf... les services Google en moins
La dernière maj Xbox One vous permet de voir si vos amis jouent sur PC ou console
Formule E : notre reportage dans l’antichambre des voitures électriques
Des chercheurs conçoivent un réseau de neurones artificiels
scroll top