Le P.-D.G. de Renault estime que la pénurie impactera l'entreprise jusque mi-2022

01 décembre 2021 à 09h15
4
Renault Captur E-Tech 160 Plug-In © Camille Pinet pour Clubic
© Renault

La pénurie de puces électroniques continue de toucher différents secteurs comme celui des ordinateurs, du jeu vidéo ou encore de l’automobile. Chaque entreprise la subit plus ou moins durement et Renault devra y faire face encore l’année prochaine.

Le P.-D.G. de Renault estime que la pénurie impactera l'entreprise française au moins jusque mi-2022.

Renault impacté par la pénurie jusque mi-2022

La pénurie de puces électroniques frappe sévèrement un large éventail de marchés, dont celui de l’automobile. Les problèmes d’approvisionnement sont tels que le marché européen a reculé au point de revenir à son niveau de 1995. Une situation qui risque encore de durer l’année prochaine et qui n’épargnera pas les grands constructeurs français, dont Renault. 

L'impact de pénurie de semi-conducteurs va continuer jusqu’à la mi-2022, a estimé Luca de Meo, Directeur général de la marque au losange lors d’une interview rapportée par Bloomberg. Le groupe automobile maintient d’ailleurs sa prévision de perte de production de 500 000 véhicules en 2021 à cause de la crise causée par la pandémie du Covid-19, ce qui représente presque un cinquième de sa production l’année dernière.

Des perturbations dans les usines

Face à ce contexte singulier, Renault donne la priorité aux voitures et véhicules commerciaux aux marges les plus hautes alors que la demande des particuliers et des professionnels reste forte. « La demande est là, ce sont les pièces qui nous manquent [...] Dans certains cas, Renault a été forcé d’envoyer quelqu’un en Asie pour récupérer directement les pièces. C’est la pagaille », a-t-il déclaré aux journalistes présents lors d’un événement à l'usine de Flins, dans les Yvelines, dont la transformation a été lancée ce 30 novembre malgré les aléas de la pandémie. 

La « Refactory » produira encore des Renault Zoe et Nissan Micra jusqu’en 2024 après quoi elle se consacrera totalement au recyclage des véhicules d’occasion et de leurs pièces. Une étape importante dans la stratégie de Renault, mais qui connaît quelque perturbations. L’usine fermera par exemple plus longtemps en cette fin d’année, du 23 décembre au 12 janvier, à cause des pénuries de semi-conducteurs et de matières premières. À terme, l’objectif du groupe français est de « passer à 180 véhicules par jour, soit 45 000 par an, à l'horizon 2023 » afin de générer environ  200 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel d’ici deux ans, rapporte Les Échos .

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
zoup01
Sa vision du retour à la normale est très optimiste…<br /> Certaines grosses entreprises ne voient pas le bout de la pénurie avant 2023.
bafue
Milieu d’année 2022 il sont optimiste c’est sur !!
jfachal
D’un autre coté , vu que les ventes de bagnoles se sont effondrées …
LeToi
C’est normal c’est Tesla qui a tout pris !
MattS32
Les ventes se sont effondrées justement parce que la production ne suit pas… Mais la demande reste très forte.<br /> C’est juste que les gens quand on leur annonce 6 mois de délai ou plus, ils finissent par renoncer à acheter du neuf et regardent côté occasion (marché qui est du coup devenu ultra tendu aussi, y a des spécialistes de l’occasion qui se retrouvent en difficulté alors qu’il y a une forte demande, mais qu’ils n’ont plus assez de stock pour y répondre, et que la vente du peu de stock qu’ils arrivent à avoir ne suffit plus à couvrir leurs frais fixes…).
Blackalf
MattS32:<br /> Les ventes se sont effondrées justement parce que la production ne suit pas… Mais la demande reste très forte.<br /> C’est juste que les gens quand on leur annonce 6 mois de délai ou plus, ils finissent par renoncer à acheter du neuf et regardent côté occasion<br /> Exact, avant d’opter pour une Toyota Aygo, mon beau-fils et moi avons été voir les Peugeot 108, Citroën C1 et même la Dacia Sandero…les vendeurs nous annonçaient «&nbsp;6 mois de délai minimum, voire plus&nbsp;», contre 2 chez Toyota (ça a finalement été 3 mois et demi).<br /> Et ils nous ont aussi dit que beaucoup d’acheteurs potentiels étaient rebutés par les délais annoncés et changeaient d’avis. Donc oui, la demande est bien là mais l’offre ne suit pas.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Yamaha dévoile EMF, un scooter électrique futuriste à batterie interchangeable signée Gogoro
L'Autopilot de Tesla sera au coeur d'un procès crucial en février
En 2021, Tesla bat les constructeurs allemands en Allemagne... mais Volkswagen n'est pas loin
Tesla vante la puissance de calcul de ses véhicules... mais il faut un Raspberry pour y profiter de CarPlay
Les draisiennes électriques sont désormais légales, direction les pistes cyclables
Le retour de la Fiat Panda se fera en électrique, et pas cher, selon Olivier François
Dès cet été, il vous sera possible de fermer/ouvrir votre Hyundai avec votre iPhone
Volvo Trucks : la nouvelle génération de camions électriques est VNR
Tesla : le Cybertruck encore repoussé
Subaru a construit une voiture électrique de plus de 1070 chevaux, réservée aux circuits
Haut de page