La pénurie de semi-conducteurs frappe durement le marché automobile européen

15 octobre 2021 à 16h32
17
Production automobile
© Shutterstock

La pénurie de puces électroniques fait de nombreuses victimes, et le secteur de l’automobile est particulièrement touché.

Ces problèmes d’approvisionnement ont fait reculer le marché de l’automobile européen, désormais revenu à son niveau de 1995.

Le marché automobile européen en recul

Le secteur de l'automobile souffre de sa très forte demande en composants électroniques pour ses véhicules de plus en plus équipés. Les principaux marchés ont tous enregistré des baisses à deux chiffres en l’espace d’un an, notamment avec une chute de 32,7 % en Italie, de 25,7 % en Allemagne, de 20,5 % en France et de 15,7 % en Espagne. Un recul qui alarme l’Association des constructeurs européens (Acea), d’autant qu’en septembre 2021, le marché européen est revenu à son niveau de 1995 avec 718 598 voitures neuves vendues, soit une baisse totale de 23,1 % sur un an. En tout, ce sont malgré tout plus de 7,5 millions de véhicules vendus depuis le début de l’année 2021, ce qui représente 500 000 voitures de plus que l’année dernière sur la même période. 

Dans son communiqué, l’Acea souligne que l’industrie de l’automobile a été particulièrement touchée par la pénurie de semi-conducteurs et se retrouve de surcroît en concurrence avec d’autres secteurs tout aussi gourmands et qui captent une partie des pièces disponibles. Cette situation devrait durer une bonne partie de 2022, d’autant que « de nouvelles flambées du variant Delta de la COVID touchent des nations productrices importantes en Asie de l’Est », explique l’Association britannique des constructeurs (SMMT). L’organisme estime que « les perspectives devraient être encore réduites » en octobre, à moins que cette pénurie « ne puisse être résolue rapidement ».

Source : Le Monde

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
14
loracle
Tant mieux, l industrie auto fabrique a un rythme frénétique, sans se soucier de quoi que ce soit, je suis pour une régulation du nombre de véhicule produit par an, psq ils nous baratinent avec leur auto écolo/électrique alors que des tonnes de tôle et ce qui vas avec sont lâché dans la nature chaque année, sans oublier les émanations nocives, une vraie saloperie ces industriels et leurs bagnoles.
zeebix
Ce qu’il faut pas lire sérieusement … Bah oui arrêtons tout. puis les ouvriers qui bossent, même pas grave.<br /> Avoir une vision si étroite du monde c’est, je trouve bien triste, l’écologie c’est bien … mais tout mettre en suspend pour c’est une ineptie sans nom.
loracle
Justement, l offre est supérieure a la demande sinon les prix baisseraient de façon significative, alors que la ils fabriquent juste pour ne pas être dépassé par la concurrence, polluent et pillent encore plus les matières premières, qui ne sont pas infinies, sinon les voitures produites en l année plus le marche de l ocaz qui n arrête pas de grandir, on vas pas en finir, donc autant limiter ou réguler.
zebulon90
J’espère que tu n’as pas fait de cours d’économie, sinon je n’aimerais pas voir l’état de tes notes…<br /> Dans les faits, c’est exactement l’inverse de ce que tu penses :<br /> Tous les constructeurs produisent en flux tendu selon les commandes (d’où les plusieurs mois d’attente après une commande).<br /> S’il y avait surproduction, les prix baisseraient justement car ils n’arriveraient pas à vendre.<br /> Si une limitation de la prod par an était en place, alors les prix monteraient car il n’y aurait plus assez de voitures pour les consommateurs et là ils se permettraient de monter les prix (principe des enchères).<br /> C’est comme les SUV. il faut arrêter de croire que les constructeurs forcent les acheteurs à prendre ça. A ce que je sache, tous les autres modèles sont toujours disponible. Si on en voit tant, c’est que vous les achetez, c’est donc pourquoi ils en produisent et ils en font de plus en plus.<br /> N’achetez que des 108 ou C1 et vous verrez pulluler les petites voitures au lieu de mastodonte sur les routes.
HunterAlex
Faudrait commencer par arrêter de se renvoyer la balle. Vendeurs comme Acheteurs, tous coupables. Vendeurs à cause du lobbying, de la publicité mensongère, de l’obsolescence programmée. Acheteurs parce qu’on fond, c’est eux qui décident.
aneonyme10
Alors moi j’y comprends rien,je travaille a Peugeot Sochaux,pardon «&nbsp;Stellantis&nbsp;»,on travaille plein pot on fait les samedis et on va travailler la toussaint et le 11 novembre pour sortir les 3008 et 5008,la direction n’a jamais fait autant de bénéfices malgré la Covid et la pénurie de semi cond,tous ça dans une ambiance délétère on est traité comme de la merde la dedans j’ai plein de collègues qui font des burnout ou qui demandent carrément leurs comptes ça c’est le progrès , le modernismes c’est beau
Palou
Bah oui, comme ça les voitures couteront le double de leur prix vu la rareté, et seuls quelques riches pourront en acheter, pas les ouvriers pour aller travailler bien sûr …<br /> Encore un discours de bobo parigot qui a tous les transports en commun qu’il veut
loracle
T’excite pas, moi je parlais du surplus, pi les riches achètent des voitures de luxe et les ouvriers des bagnoles a moindre cout, chacun sa niche, ou est le rapports ?, DACIA tu connais ca marche aussi tu c, on est en 2021, la voiture est plus accessible qu il y a 30 ans, a te lire ca se voit que tu défends la couche la moins aisée c est bien, mais ta quand même ta ptite bagnole, que tu change chaque 5/6 ans, donc t est pas crédible bobo.
Palou
loracle:<br /> a te lire ca se voit que tu défends la couche la moins aisée c est bien, mais ta quand même ta ptite bagnole, que tu change chaque 5/6 ans, donc t est pas crédible bobo<br /> Raté, preuve que tu ne me connais pas, et ma p’tite bagnole a 7 ans et demi déjà<br /> (je voulais changer ma Bentley Continental GT parce que le cendrier était plein mais je vais attendre encore un peu). Tu es certainement plus bobo que moi … alors je te laisse dans ton rêve !
djfredey
C’est surtout que tu racontes n’importe quoi. Depuis le début de la crise, la demande explose l’offre.<br /> Si tu avais vraiment lu l’article, alors tu aurais compris que le secteur souffre du manque des semi-conducteurs mais surement pas de l’offre ! Tu n’as qu’a voir les stocks de véhicules neufs qui fondent comme neige au soleil et un marché de l’occasion qui ne s’est jamais aussi bien porté.<br /> Donc à l’heure actuelle, la classe la moins aisée souffre car comme dit plus haut, l’occase se porte très bien donc dure de trouver des bonnes voitures pas chère et les bobo que tout le monde diabolise souffre également car ils commandent des voitures qu’ils ne verront qu’un a deux ans plus tard. Et bien sur les ouvriers dans les usines qui ne profitent pas forcément du chomage partiel ( merci l’exception française pour une fois ! )<br /> Bref ?
Blackalf
djfredey:<br /> Tu n’as qu’a voir les stocks de véhicules neufs qui fondent comme neige au soleil<br /> C’est clair, en Belgique, beaucoup de showrooms sont pratiquement vides. ^^<br /> Grosse concession Renault pas loin de chez moi : il reste en tout et pour tout 3 voitures. Dans une concession Ford, il n’y a plus guère que des Mustang et des pick-ups.<br /> Mon beau-fils devait recevoir une Toyota Aygo neuve fin septembre, on lui a dit que s’il avait de la chance il l’aurait pour la fin de l’année (ce qui ferait 5 mois de délai au lieu des 2 annoncés).<br /> Et aussi que pour ceux qui commanderaient une Aygo maintenant, ils ne l’auraient pas avant au mieux mai 2022.
Feunoir
En fait le secteur automobile, en particulier Toyota qui en est surement l’inventeur (comme de beaucoup de méthode), utilise le «&nbsp;lean manufacturing (lien vers wikipedia)&nbsp;», méthode dont la plupart des usines, même hors secteur, automobile essayent depuis d’approcher.<br /> C’est la méthode «&nbsp;juste à temps&nbsp;» appliqué a tout. On recherche a éliminer tout ce qui n’est pas a haute valeur ajoutée, les pertes de temps surtout mais pas que.<br /> On a aussi quasi pas de stock, le plus proche possible du flux tendu, du début jusqu’au bout, donc normalement, une voiture fabriquée est une voiture déjà vendue, que quelqu"un attend, donc en situation normale le secteur automobile n’est pas vraiment celui qui fait le plus de surproduction inutile car c’est souvent déjà acheté.<br /> Par contre l’année dernière il y a eu un arrêt d’usines non prévue coté automobile mais pas vraiment coté semi-conducteur, et quand les uns demandent un arrêt des livraisons (car gestion en pas de stock dans leur flux) alors que les autres avaient du mal à suivre l’augmentation des commandes, les premiers ont été fort dépourvu quand ils sont revenu pour prendre leur place car des plus gros qu’eux ont surement sauté sur l’occasion, car comme on dit, qui va à la chasse… Bon cela c’est surtout pour 2020<br /> Ironiquement j’avais lu un article sur le fait que Toyota a été l’un des premiers à refaire du stock de pièces au Japon avec ses partenaires historiques japonais, sentant surement la blague arriver, mais cela n’a pas suffit car ils sont aussi impactés, pour ceux qui ont commencé plus tard cela doit être pire, le secteur semi conducteur est vraiment au max mais cela ne suffit pas
cpicchio
Quelques faits : le marché de l’automobile en France est un marché où l’âge moyen des véhicules tourne autour de 9 ans. Et quand des véhicules arrivent en bout de course, un certain nombre est envoyé en Afrique pour une seconde vie.<br /> L’autre partie est recyclée, notamment l’acier / alu.<br /> Et c’est très bien que certains revendent leurs véhicules au bout de 2 - 3 ans, cela permet d’avoir des véhicules d’occasion.<br /> Et compte-rendu du coût des véhicules (non sens de ne pas maîtriser ses stocks), l’offre n’est pas supérieure à la demande. Il y a par contre une surcapacité des moyens de production (en gros les usines ne tournent pas à 100%), en partie pour des raisons de flexibilité.
iodapro
Le coté positif de la pénurie est que certains constructeurs sont contraints a produire moins de véhicules «&nbsp;bourrés de bugs logiciels&nbsp;» qui ne seront, pour certains, jamais résolus !( expérience perso de + de 6 ans) Malheureusement ça ne dureras pas et sans régulation par les pouvoirs publiques dont c’est pourtant la responsabilité, nous devrons attendre «&nbsp;de gros dégâts&nbsp;» avec des victimes pour que les mesures de «&nbsp;recadrage&nbsp;» de ces constructeurs soient prises ! ! Charmante société que voila .
pecore
Si cela pouvait servir de signal d’alerte que nos ressources ne sont pas infinies et notre capacité à augmenter la production de ces ressources encore moins. Mais il ne faut pas trop rêver, on préfère toujours se focaliser sur les effets (moins de voitures, c’est horrible !) au lieu de réfléchir aux causes.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Toyota annonce viser le zéro émission en Europe d'ici 2035
Les Etats-Unis proposent des aides massives pour migrer vers l'électrique (et ça ne plaît pas à l'Europe)
BMW a déjà livré un million de véhicules électriques, comme prévu
Peugeot veut être 100 % électrique d'ici à 2030
Le prix des batteries électriques poursuit une baisse pourtant menacée
Samsung dévoile ses nouvelles puces pour l'automobile, dotées de 5G
Quelles sont les voitures hybrides rechargeables les plus vendues en France en 2021 ?
L'Américain Hennessey annonce une voiture électrique à 3 millions de dollars, et pour ce prix, elle a six roues
SONDORS : la moto électrique qui fait tant parler donne enfin du concret et des dates
Lexus tease son prochain SUV électrique basé sur la plateforme e-TNGA
Haut de page