Au Canada, la vente de véhicules thermiques neufs sera strictement interdite en 2035

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
30 juin 2021 à 13h55
81
Kia IONITY
© Kia

Le mouvement se généralise et cette fois c’est au tour du Canada d’annoncer la fin de la commercialisation des voitures à moteurs thermiques pour 2035. Le pays à la feuille d'érable se range aux côtés de nombreux pays.

Tel que la Norvège, le Royaume-Uni, la France ou certains États américains comme la Californie, le Canada sonne le glas des moteurs thermiques avec une date butoir fixée à 2035.

Le futur sera électrique

Le Canada vient allonger la liste des pays ayant pour objectif d’interdire la vente de voitures neuves à motorisation thermique. Après la chasse au diesel, l’essence va subir le même sort rapidement. La Norvège, pays précurseur dans l’adoption du véhicule électrique, sera la première à interdire la vente de véhicules purement thermique dans moins de quatre ans, l’échéance étant fixée à 2025.

Le Royaume-Uni suivra cinq ans plus tard, en ayant annoncé l’échéance à 2030. La France mettra également fin aux moteurs thermiques d’ici à 2040. Cette échéance, tout comme celle du Canada, semble plus réaliste pour permettre un déploiement efficace et pertinent des réseaux de charge.

Pour faciliter l’adoption du véhicule électrique dès maintenant, le gouvernement canadien offre un bonus de 5 000 dollars pour l’achat d’un véhicule électrique dont le prix est inférieur à 55 000 dollars.

Des dates butoirs pour imposer le changement

Face aux enjeux environnementaux, les gouvernements ont tranché en optant pour un avenir électrisé, n'en déplaise aux détracteurs du véhicule électrique. Fixer des dates limites pour mettre un terme à la vente de voitures à motorisation thermique impose aux constructeurs automobiles de revoir leur stratégie pour adapter leurs offres aux nouvelles dispositions règlementaires.

Si 2025 peut sembler très proche, un objectif à 10 ou 15 ans laisse plus de temps pour mettre en place tout l’écosystème nécessaire à l’adoption massive du véhicule électrique. Le maillage des bornes de recharge est encore insuffisant face aux implantations des stations-service. Est-ce la bonne stratégie pour les transports du futur ? L’avenir nous le dira.

Avec le développement rapide de la voiture électrique, les bornes de recharge poussent comme des champignons partout en France. Afin de trouver la station la plus proche de chez vous et la plus adaptée à vos besoin, plusieurs sites ont géolocalisé l’ensemble des infrastructures dédiées.
Lire la suite

Source : Electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
81
33
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Et si Master Chief vous guidait en vacances ? Waze s'offre une mise à jour spéciale Halo Infinite
Malgré la baisse des primes à la conversion, les Français craquent pour des voitures électriques
Nouveau record pour le Hyundai Kona électrique, qui a parcouru 790 km en une seule charge
Le taxi volant électrique de Joby Aviation parcourt 240 kilomètres, un record
Mercedes tease sa future berline électrique EQE
Automobile : près de 50 % des Français actifs réfléchissent à passer à l'électrique
La Renault ZOE va bientôt tirer sa révérence, remplacée par la Renault 5 électrique
Retrofit : la Citroën DS de 1971 renaît en version tout-électrique
Tesla : la dernière mise à jour inclut Disney+ et un mode Car wash
Haut de page