La Lune est plus jeune que ce qu'on avait estimé jusqu'à présent

17 août 2020 à 00h45
21
lune

Cela ne lui fera sans doute pas plaisir : la Lune est plus jeune qu’on ne le pensait. Finalement, elle aurait 85 millions d’années de moins qu’escompté.

Une étude publiée dans Science Advances, menée par une équipe de géophysiciens du Centre de recherche allemand pour l'aéronautique et l'astronautique (DLR) dirigée par Maxime Maurice en association avec des chercheurs de l'université de Münster, attribue un nouvel âge à la Lune.

La Lune, rejeton de la collision entre une protoplanète et la Terre

Il y a 4,5 milliards d’années, la Terre est en pleine expansion. Elle grossit en amassant de la matière via les planétésimaux, des amas compacts de poussière de plusieurs dizaines de mètres de diamètre, au sein d’un système solaire encore primitif. Au fil des années (quelques millions…) les composants lourds s’enfoncent vers le centre de la planète, constituent un noyau de fer et de nickel, tandis que les éléments plus légers remontent à la surface pour former un manteau rocheux sur un océan de magma.

Au cours de ce processus, une protoplanète, que les hommes ont ensuite baptisée Theia, d’une taille similaire à celle de Mars, entre en collision avec la toute jeune Terre. Si à l’époque, ce violent impact cause vraisemblablement un important cratère de plusieurs milliers de kilomètres de profondeur, il n’en reste plus aucune trace de nos jours. En revanche, l’agglomération de débris engendrés par cette collision donne naissance à notre satellite, la Lune, « en à peine quelques milliers d’années » selon Doris Breuer, chef du département de physique planétaire de l'Institut de recherche planétaire DLR et co-auteur de l'étude.

Cette théorie de la formation de la Lune fait consensus. En revanche, il existait des désaccords quant à la date à laquelle tout ceci s’est produit. Ainsi, selon l’étude dont il est question dans cet article, l’évènement eu lieu il y a 4,425 milliards d’années, à 25 millions d’années près.

Maxime Maurice résume : « Les résultats de notre dernière modélisation suggèrent que la jeune Terre a été frappée par une protoplanète quelque 140 millions d'années après la naissance du système solaire, il y a 4,567 milliards d'années. Selon nos calculs, cela s'est produit il y a 4,425 milliards d'années - avec une incertitude de 25 millions d'années - et la Lune est née ».

Une analyse de l’évolution de la composition des minéraux

Comme mentionné plus haut, sur Terre, il n’existe aucun vestige de la collision ayant enfanté la Lune. Et malheureusement, aucun des échantillons de roches lunaires en notre possession ne permettent d’estimer l’âge du satellite.

Par conséquent, afin d’affiner leurs estimations, les chercheurs ont dû utiliser une autre méthode, indirecte : un modèle de solidification.

lune1

À l’instar de la Terre, la naissance de la Lune s’est elle aussi déroulée dans une orgie de magma en fusion. En effet, l'énergie issue par l’accrétion a généré un océan de magma de plus de 1 000 kilomètres de profondeur. Il s’est rapidement refroidi et solidifié en surface. Mais sous la croûte lunaire, la fusion a perduré pendant longtemps. Or, jusqu’à présent, les scientifiques n’étaient pas en mesure de déterminer cette durée. C’est désormais possible grâce à un nouveau modèle informatique.

Celui-ci est capable de gérer l’ensemble des processus qui entrent en jeu dans la cristallisation du magma. Résultat : « Il a fallu près de 200 millions d'années pour qu'il se solidifie complètement » rapporte Maxime Maurice. C’est une durée nettement plus longue que celle estimée par les anciens modèles. Ceux-là suggéraient que la consolidation s'était achevée en 35 millions d’années.

lune2

À partir de ces données, il restait une dernière étape pour déterminer l’âge de la Lune : étudier l'évolution de la composition des minéraux silicatés formés lors de la cristallisation de l’océan magmatique au fil du temps. Heureusement pour les chercheurs, leur composition se modifie drastiquement à mesure de la solidification. Ainsi, comme l'explique Sabrina Schwinger, co-auteure de l’étude, « en comparant la composition des roches de la lune à celle prédite à partir de notre modèle, nous avons pu retracer l'évolution de l'océan jusqu'à son point de départ, au moment où la lune s'est formée ».

Ce n'est pas tout, puisque comme l’indique Thorsten Kleine, de l'Institut de planétologie de l'Université de Münster, cela coïncide avec la période de formation du noyau terrestre : « C'est la première fois que l'âge de la Lune peut être directement lié à un événement qui s'est produit à la toute fin de la formation de la Terre, à savoir la formation du noyau ».

Source : Phys.org

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
22
frenchboy79
Celle qui orbite ? A ce sujet, les avis divergent.
Intangir
Les vieilles histoires de Lune qui resurgissent …
cyrano66
Ha ben voila !!!<br /> Encore un complot de dénoncé.<br /> On nous cache des millions d’années.<br /> C’est un scandale<br /> Les Échantillons ne permettent pas de dater la Lune ?<br /> L’excuse facile. L’homme n’est jamais allé sur la lune Donc il ne peut pas dater les échantillons fantômes.<br /> Et puis comme la terre est plate la lune l’est aussi.<br />
Blackalf
cyrano66:<br /> Les Échantillons ne permettent pas de dater la Lune ?<br /> Pas au carbone 14, en tout cas, il ne peut dater que les matières organiques et la roche n’en est pas une, et sa limite maximum est de 50.000 ans
ginovanelli
Cela " ne " lui fera sans doute pas plaisir.
louchi
Petite amecdote, comme disait Coluche: «&nbsp;La Lune s’éloigne de la Terre à une vitesse moyenne de 3,8 cm par an, d’après le Lunar Laser Ranging Experiment. La vitesse d’éloignement actuelle est considérée comme anormalement élevée.&nbsp;»<br /> C’est pour ça qu’on la voit de plus en plus mal, au fil des ans…
newseven
Je ne pense pas qu’on peut utiliser cette méthode pour daté la lune !<br /> Parce-que si je me trompe pas .<br /> Le carbone 14 ne peut pas daté plus ou moins que - 35 000 ans .<br /> Par-contre je trouve que la lune ne fait pas son age .<br />
Blackalf
newseven:<br /> Je ne pense pas qu’on peut utiliser cette méthode pour daté la lune !<br /> Et qu’est-ce que j’ai écrit ? <br /> Quant aux 50.000 ans, cherches et tu verras que la majorité des sources sérieuses mentionne cette limite
MardukAsthar
Parce qu’à cette époque la surface était magmatique, et même s’il y avait eu un début de croûte terrestre un tel impact l’aura liquéfié, rendant la formation d’un cratère détectable impossible.<br /> On pourrait se dire que le refroidissement lent serait détectable, mais l’hadéen commençait à peine, même si ça a eu lieu 85Ma plus tard que prévu il y a encore eu 400Ma derrière de grand bombardement tardif, maintenant cet état où les composés pouvaient se séparer, les éléments les plus lourds de la terre et de ses impacteurs-theia comprise tombants au fond dans le noyau. Ce n’est qu’après ça que la croûte s’est réellement formée.
lsacrow
Si j’ai bien compris, à une époque la terre était ni plus ni moins qu’un lac de lave en fusion, lance un caillou dans l’eau, au bout de quelques secondes il ne reste rien de l’impact sur la surface de l’eau…je le comprend comme ça moi.
Peter_Vilmen
A cette vitesse, même après un milliard d’années tu ne verrais pas de différence dans le ciel (0,01% de différence)
Intangir
L’impact est peut être situé sous l’Antarctique.<br /> Cela explique l’axe de déviation de la Terre<br /> La Lune qui ne représente que 1.23% de la masse de la Terre n’est peut être que la légende de Nibiru chez les Sumériens.
montagne04
Contrairement à la lune, la géologie terrestre est encore active (tectonique des plaques, volcanisme). C’est cette activité qui a gommé l’impact.
keyplus
on peut aussi dire moins vieille
TNZ
divergent, c’est énorme ! © P. Desproges
frenchboy79
<br /> étonnant, non ?
raymond_raymond
Ces mêmes scientifiques qui nous prédisent la destruction de la planète dans 20 ans à cause de ces fichus pollueurs et leur moteur thermique et qui laissent ouvert le robinet d’eau pendant qu’ils se brossent les dents et ne jettent pas leur emballage plastique dans la bonne poubelle, les mêmes que vénèrent Gréta et toute sa clique d’écolos vous osez dire maintenant qu’ils peuvent se tromper ??
cyrano66
Encore un coup des écolos ! <br /> Mega rien à voir, ça frise le ridicule.<br /> Tout les sujets ne sont pas propices à étaler son Climatoscepticisme et sa haine des ecolo…<br /> L’intérêt de cet article est d’annoncer que les avancées dans les modèles de calculs permettent d’affiner l’âge de la lune.<br /> Je ne vois pas en quoi ça pourrait jeter le doute sur toutes les conclusions scientifiques quelles qu’elles soient.<br /> Faudrait raison garder
LondonUK371
Vous savez pourquoi on voit tout le temps la même face de la lune ? Parce qu’elle tourne sur elle-même à la même vitesse que la Terre. Lol elle est bonne celle-là !
cyrano66
Meuh non !!!<br /> Pffff<br /> C’est parce qu’elle est plate comme la terre.<br /> Du coup les mecs se sont pas embêtés à peindre l’autre face et l’on laissée noire.<br /> C’est pour ça que de temps en temps la lune disparaît.<br /> Parce qu’on voit sa face noire.<br /> Et pendant ce temps les mecs changent les ampoules de la face lumineuse.<br /> Les mecs payés par le complot qui veut nous prendre pour des imbéciles.<br /> Mais heureusement on veille !<br />
newseven
Oui mais d’autres disent que la marge d’erreur au-delà de 30 000 ans est trop grand et ne peut être vraiment validé.<br /> Mais<br /> Par-contre c’est blizzard sur Google Firefox , je ne tombe pas sur les mêmes résultats Windows vs Linux !<br /> Pour le 50 000 ans j’ai tombé sur plusieurs site avec Windows.<br /> fr.wikipedia.org<br /> Datation par le carbone 14<br /> La datation par le carbone 14, dite également datation par le radiocarbone ou datation par comptage du carbone 14 résiduel, est une méthode de datation radiométrique fondée sur la mesure de l'activité radiologique du carbone 14 (14C) contenu dans la matière organique dont on souhaite connaître l'âge absolu, c'est-à-dire le temps écoulé depuis la mort de l'organisme (animal ou végétal) qui le constitue.<br /> Le domaine d'utilisation de cette méthode correspond à des âges absolus de quelques centaines ...<br /> CEA/Découvrir &amp; Comprendre<br /> La datation par le carbone 14<br /> Le carbone 14, est radioactif ; sa radioactivité décroît au fil du temps à un rythme parfaitement régulier. Les scientifiques s’en servent comme « chronomètre » pour estimer l’âge d’objets très variés : œuvres d’art, roches, fossiles…<br /> De tout façon .<br /> C’est sûr qu’ils ne peuvent pas utiliser cette méthode pour la lune.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Zelda Skyward Sword : la version Deluxe sur Nintendo Switch pour Noël ?
Le Pentagone crée une nouvelle unité d'enquête sur les OVNI
Rétrogaming : vous pouvez désormais jouer à Quake Arcade Tournament Edition sur PC
Huawei : vers la fin du support Android sur les modèles disposant des Google Services
EA Access et Origin Access fusionnent en un seul service : EA Play
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Les meilleures séries d'anthologie
Les meilleurs series animes
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Soldes d'été : l'enceinte Bluetooth Ultimate Ears Boom 2 Lite pour seulement 59€
Haut de page