🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

La NASA organise la première sortie extra-véhiculaire féminine, en urgence

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
16 octobre 2019 à 13h58
2
ISS EVA
L'astronaute Drew Morgan sur l'ISS le 11 octobre

Enchaînement actuellement les sorties en scaphandre sur les flancs de l'ISS, la NASA doit réorganiser son planning à cause d'une panne. La première EVA entièrement féminine de l'histoire aura donc lieu ce vendredi 18 octobre.

Sur la Station Spatiale Internationale, une part importante des travaux de ce mois d'octobre est dédiée au changement d'anciennes batteries nickel-hydrogène par de nouvelles unités lithium-ion, livrées par le cargo japonais HTV-8 le mois dernier. La tâche est difficile puisqu'il faut déplacer ces imposants blocs pour les installer tout au bout de la gigantesque poutre centrale de la station, où sont fixés panneaux solaires et régulateurs de chaleur. Deux sorties ont déjà eu lieu les 6 et 11 octobre, avec les astronautes NASA Christina Koch et Andrew Morgan, qui ont réussi à prendre de l'avance sur le planning.

Une sortie d'urgence

Lors de ces sorties, les dispositifs de chargement des batteries (que l'on appelle des BDCU pour Battery Charge/Discharge Unit) sont logiquement mis hors ligne. Mais l'un des trois dispositifs, éteint le 11 octobre, ne s'est pas rallumé correctement. Or, quel intérêt y a-t-il à avoir des batteries neuves si on ne peut pas les charger ? Il faut donc aller remplacer d'urgence ce BDCU et essayer de comprendre pourquoi il est tombé en panne avant de continuer les changements de batteries. Une sortie EVA (Extra-véhiculaire) « d'urgence », car non planifiée, est ainsi prévue le 18 octobre.

La NASA souhaite par ailleurs étudier les procédures de mise en fonction durant quelques semaines, afin de s'assurer que ni celles-ci, ni les nouvelles batteries ne soient à l'origine de ces pannes (une autre ayant eu lieu au printemps 2019).

Fini les polémiques

Pour faire face à ce changement de programme, la NASA disposait de plusieurs options d'équipage : l'agence a choisi de proposer ce travail à Jessica Meir (qui devait initialement aller remplacer des batteries cette semaine) et Christina Koch (qui a effectué les sorties précédentes, les 6 et 11 octobre). A priori anecdotique, cette situation est en fait une première historique : en 58 ans de vols habités, jamais une mission extra-véhiculaire n'a été effectuée par deux femmes. Il s'agit donc de la première sortie en scaphandre entièrement féminine de l'histoire de l'exploration spatiale.

L'événement sera particulièrement suivi, notamment à cause d'une polémique embarrassante pour l'agence américaine, qui avait beaucoup communiqué quant à la première sortie EVA entièrement féminine en mars dernier... Avant qu'un changement impromptu de scaphandre n'empêche l'astronaute Anne McClain d'en faire partie. Cette fois, plus de soucis de taille, les combinaisons sont prêtes, et les deux astronautes vont pouvoir relever le défi de cette opération d'urgence.

Source : Spacenews
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
carinae
effectivement “anecdotique” même si c’est une 1er … Ça ne va pas faire avancer le schmilblick !
notolik
A mon avis, l’absence de gravité et la combinaison rendent plus difficile la manipulation des boulons que des “imposants blocs”…<br /> Tout est compliqué dans une EVA. L’endurance et la préparation l’emportent largement sur la force physique.<br /> Aller les filles !!!
ebottlaender
Les écrous, pas les boulons <br /> C’est la tradition dans une EVA, il y a toujours un écrou qui ne veut pas. Dans ce domaine comme dans bien d’autres (à de très rares exceptions) les femmes sont aussi capables que les hommes.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Sous la pression d’avocats humains, l'intelligence artificielle ne pourra finalement pas plaider
LastPass : le piratage de novembre est bien plus large que ce qu'on croyait
Coup de tonnerre dans la tech : le Japon et les Pays-Bas adoptent les restrictions américaines sur les composants chinois
Voici notre top 5 des applications cette semaine
Les ventes de smartphone ont plongé en 2022, au plus bas depuis (très) longtemps !
Au nom de l’honnêteté intellectuelle, Sciences Po décide de bannir l’usage de ChatGPT
Soldes : Amazon sacrifie le prix de ce smartphone Realme !
Netflix : en France, quel opérateur a le meilleur débit ?
Data privacy day : quels sont les risques de ne pas utiliser un antivirus ?
Vous allez pouvoir laisser tomber votre Galaxy S23 tout neuf de bien plus haut... mais ne le faites pas exprès, hein
Haut de page