Thomas Pesquet lance un concours pour tester des projets à bord de l'ISS

25 février 2019 à 22h07
6
Thomas Pesquet

Le CNES vient de lancer un concours destiné aux étudiants de l'Enseignement supérieur. Ceux-ci vont pouvoir proposer leurs projets, et les trois meilleurs d'entre eux seront embarqués par le spationaute Thomas Pesquet, lors de sa prochaine mission à bord de l'ISS.

L'annonce s'est déroulée à l'université Paul Sabatier, à Toulouse. Thomas Pesquet, spationaute français, et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, ont alors donné le coup d'envoi du concours Génération ISS.

Envoyer son projet dans l'espace

Organisé par le Centre national d'études spatiales (CNES), il « offre l'opportunité aux étudiants du supérieur de se mobiliser autour de projets artistiques, médiatiques, pédagogiques, technologiques ou scientifiques ». La définition est donc assez large, d'autant que le règlement précise que « tout projet (typiquement non embarqué) ne requérant aucune des ressources associées à l'ISS est éligible ».

Generation ISS

Mais les trois projets lauréats (maximum) n'auront pas postulé pour rien. Ils se verront en effet soutenus par le CNES, grâce notamment à la désignation d'un correspondant au sein de l'organisation et à une aide financière, pouvant aller jusqu'à 50 000 euros. Ils pourront surtout faire appel à la Station spatiale internationale (ISS) pour concrétiser leur idée. Et ce, grâce à Thomas Pesquet, qui testera les projets dans l'espace, lors de son prochain voyage, prévu pour fin 2020 - début 2021.

Inscriptions ouvertes jusqu'au 5 avril 2019

Pour être éligible au concours, vous devez impérativement être un(e) étudiant(e) inscrit(e) dans un établissement français d'enseignement supérieur. De plus, le projet doit respecter certaines limites concernant la mobilisation de l'équipage et du système de télémesure de l'ISS, ainsi que sur le poids et le volume d'équipements à embarquer.

Si vous avez la tête dans les nuages et des étoiles plein les yeux, vous pouvez dès à présent envoyer une lettre d'intention argumentée sur le site de Génération ISS. Vous avez jusqu'au 5 avril 2019 pour déposer cet acte de candidature. Ensuite, vous aurez jusqu'au 7 juin prochain pour envoyer votre dossier complet. Avant de croiser les doigts pour faire partie des finalistes, qui exposeront leurs idées à l'oral le 20 juin 2019, puis des lauréats, annoncés le jour même.

Source : L'Express
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
jbaudrand
on a bien de la chance d’avoir monsieur Pesquet pour apporter du rêve aux grands enfants…
NOXteam
oui c’est ben vré
twist_54
Ha ce monsieur Pesquet, quel magnifique faire valoir pour le CNES et l’ESA !
PierreKaiL
Absolument quel magnifique spacy men !! ok je sors…
Fulmlmetal
Ils en sont arrivés à ce point de ne plus savoir quoi faire là haut ?<br /> Il est vraiment temps d’arrêter cette station, tourner la page, et relancer la conquête spatiale, la vraie.
jbaudrand
Moi je trouve que ca permet d’apporter des nouvelles idées plus facilement dans l’espace que d’attendre plein de validation de chef de projet dans le cursus normal… C’est triste de tout voir négatif à chaque fois qu’il y a un coin de ciel bleu qui apparait à l’horizon…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Tim Cook célèbre l’anniversaire posthume de Steve Jobs avec cette vidéo hommage
Les tests de référence des prochains GPUs intégrés d'Intel fuitent (et ils sont prometteurs)
L'UE va investir 20 milliards par an pour développer l'usage de l'intelligence artificielle
Les jeux Xbox arriveront sur Switch via le Xbox Game Pass et Project xCloud
Otto Bathurst (Peaky Blinders, Black Mirror) sera en charge de la série Halo pour Showtime
Il y a 40 ans, Harley Davidson avait déjà un prototype de moto 100% électrique
Une Tesla volée pistée via l'app... jusqu'à ce qu'elle tombe en rade de batterie
Samsung présente son Galaxy Fold plus en détails dans une vidéo de 4 minutes
Haut de page