Explorez le trou noir Sagittarius A* en VR sur YouTube

le 02 décembre 2018 à 19h32
0
Black Hole
© ESO/Gravity Consortium/L. Calçada

Il est maintenant possible d'explorer Sagittarius A*, le trou noir au cœur de notre Voie lactée, en réalité virtuelle sur YouTube.

Cette vidéo VR sur 360° a pu être réalisée grâce à une simulation qui reprend le toutes dernières données disponibles concernant Sagittarius A*.

Un voyage immersif au cœur de la Voie lactée


En attendant de pouvoir un jour visionner la toute première image d'un trou noir en créant un télescope virtuel de 10 000 kilomètres de diamètre grâce au consortium international de l'Event Horizon Telescope (EHT), ces chercheurs de l'université de Radboud de Nimègue, aux Pays-Bas, continuent leurs recherches dans le cadre du projet BlackHoleCam visant à comprendre le mystérieux phénomène.

L'équipe du BlackHoleCam, qui est également l'un des partenaires actifs de l'EHT, vient de publier une vidéo dans laquelle l'observateur se retrouve en orbite autour de Sagittarius A*, le trou noir supermassif au centre de notre Voie lactée et dont on possède maintenant des preuves formelles de son existence. Leurs travaux ont été publiés dans Computational Astrophysics and Cosmology.

Jordy Davellaar, l'un des chercheurs de l'équipe de BlackHoleCam, explique : « Dans notre codage pour la simulation, nous avons utilisé la théorie générale de la relativité d'Einstein. Cela nous a permis de visualiser tous les effets que vous auriez lors de votre déplacement autour d'un trou noir, tel que la déviation de la lumière, la distorsion de votre champ de vision due à votre vitesse. Cela fournit l'expérience la plus réaliste possible de ce que nous pensons de cet environnement. La simulation est unique et est encore plus réaliste que les visualisations du film Interstellar ».

Une expérience accessible à tous


Une expérience immersive et déconcertante où l'on peut voir l'attrait de la matière vers le trou noir, les tourbillons de plasma, ainsi que son disque d'accrétion. Une simulation avec un très haut niveau de réalisme qui sera aussi bien utile pour les chercheurs que pour d'autres publics, comme le souligne Jordy Davellaar : « Les visualisations que nous avons produites ont un grand potentiel de sensibilisation. Nous les avons utilisées pour initier les enfants au phénomène des trous noirs et ils en ont vraiment appris quelque chose. Cela suggère que les visualisations immersives en réalité virtuelle sont un excellent outil pour montrer notre travail à un public plus large, même lorsqu'il s'agit de systèmes très complexes comme les trous noirs ».

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Beesexual, la nouvelle campagne de Pornhub pour aider à sauver les abeilles
Le redémarrage du Large Hadron Collider (LHC) pourrait nous donner des clés sur la matière noire
Twitter : Jack Dorsey a rencontré son plus grand « fan »... Donald Trump
Après le vélo électrique, Xiaomi présente un cyclomoteur électrique de 120 km d'autonomie
Tesla dévoile une voiture sans volant, qui serait commercialisée dès 2021
Les trottinettes Lime piratées en Australie pour dire des phrases salaces
Revue de presse - Le Samsung Galaxy Fold plie... sous le poids des critiques
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure trottinette électrique pour votre usage ?
GTX 1650 : côté multimédia, la puce entrée de gamme de NVIDIA hérite de la génération Volta
Razer ajoute une dalle OLED 4K à son Blade 15 et revoit le design du Blade Pro 17
Oppo lance le Reno 10x zoom : un smartphone haut de gamme avec Snapdragon 855 pour 799€
Contre toute attente, Samsung travaillerait sur deux smartphones pliables supplémentaires
Tesla dévoile Robotaxi, son service de voitures autonomes en autopartage
Projet Wing : Google obtient l’autorisation de faire voler ses drones de livraison aux US
Accusé à tort par la reconnaissance faciale, un étudiant réclame 1 milliard à Apple
scroll top