Dîner depuis la stratosphère ? Ce sera bientôt possible, mais ça va être lunaire

16 mai 2023 à 12h00
15
© Zephalto
© Zephalto

L'entreprise française Zephalto propose une expérience de tourisme spatial hors du commun : un séjour de 3 heures à 25 kilomètres d'altitude au-dessus de la Terre à bord d'une capsule pressurisée baptisée Céleste et transportée par un « ballon stratosphérique » à l'hélium.

La firme propose actuellement de préréserver un séjour à bord de Céleste. Les premiers vols prévus de fin 2024 à mi-2025 ont déjà été pris d'assaut. Désormais, des créneaux pour la mi-2025 et les années suivantes sont disponibles, mais en quoi consiste cette expérience ?

« L'art de vivre à la française » depuis la stratosphère

Zephalto a été fondée en 2016 par Vincent Farret d’Astiès avec l'idée de « voyager vers les étoiles, sans polluer, en harmonie avec les éléments ». Ainsi, la capsule dispose de 6 sièges pour un voyage jusqu'à la stratosphère mené par deux pilotes afin de permettre aux passagers de vivre l'« Overview Effect », une prise de conscience décrite par les astronautes lorsqu'ils découvrent la Terre depuis l'espace. La technologie de l'entreprise « s'appuie sur les 60 ans d'expérience de l'Agence spatiale française (CNES) en matière de vols en ballon », assure-t-elle.

L'expérience proposée par Zephalto veut se démarquer en s'inspirant du « luxe et [de] l'art de vivre à la française ». Un repas gastronomique avec des plats préparés par de grands chefs ainsi qu'une dégustation œnologique sont également au programme.

« Zephalto offre une expérience unique à ses voyageurs dans des conditions de confort et de sécurité inégalées. La capsule pressurisée, conçue par les plus grands designers et architectes français, est un objet d'exception en soi », détaille l'entreprise, qui compte Airbus et l'agence spatiale européenne (ESA) parmi ses partenaires. Au total, l'expérience dure 6 heures.

© Zephalto
© Zephalto

L'évolution du tourisme spatial

Autre argument avancé par Zephalto : le très faible impact environnemental de son expérience. Elle assure offrir « le moyen le moins polluant d'atteindre la stratosphère ». Un vol suborbital de fusée émet environ 4,5 tonnes de CO2 par passager, détaille l'entreprise, contre 26,6 kilos pour atteindre la stratosphère avec Céleste.

Les billets de préréservation sont vendus à 10 000 euros et permettent aux acheteurs de réserver une place au moment de la mise en vente des billets. Au total, un voyage à bord du Céleste devrait tout de même coûter 120 000 euros.

Zephalto n'est pas la seule entreprise à espérer transporter des passagers dans une montgolfière de luxe. La société américaine Space Perspective prend actuellement des réservations pour son « ballon de l'espace » Spaceship Neptune. Ces différentes offres reflètent l'essor du tourisme spatial qui devrait proposer, au fil des années, des expériences de plus en plus originales.

Sources : CNN, Zephalto

Mathilde Rochefort

Avide de nouvelles technologies et particulièrement férue de la marque à la pomme, j’en fais mon métier depuis près d’une décennie. Réseaux sociaux, IA et autres applications… Je partage mon expertise...

Lire d'autres articles

Avide de nouvelles technologies et particulièrement férue de la marque à la pomme, j’en fais mon métier depuis près d’une décennie. Réseaux sociaux, IA et autres applications… Je partage mon expertise quotidiennement sur le World Wide Web.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (15)

themancool87_1_1
« Elle assure offrir « le moyen le moins polluant d’atteindre la stratosphère ». Un vol suborbital de fusée émet environ 4,5 tonnes de CO2 par passager, détaille l’entreprise, contre 26,6 kilos pour atteindre la stratosphère avec Céleste. »<br /> Moins polluant.<br /> Mais ça reste une pollution pour satisfaire les plus riches, largement dispensable.
Space_Boy
hmmm…voyons<br /> repas d’un chef…je ne pense pas que vous allez dans l’espace pour manger du foie gras.<br /> quid la sécurité?<br /> 6h …c’est plus que le voyage avec Origin.<br /> j’y crois pas une seconde qu’en 2024-2025 des touristes en ballon vont faire ce truc…<br />
bizbiz
On pourra aller fumer dehors?<br /> [] &lt;----
BossRreynolds
La température extérieure est de ??? Et si c’est un tarif de groupe ça fait atterrir plus d’un. Ça change de Space X et son futur tarif.<br /> Donc si il pleut pas bien y penseront à beaucoup d’entre nous.<br /> C’est un Bon plan… Pour séduire non ?
Bidouille
s’inspirant du « luxe et [de] l’art de vivre à la française »<br /> C’est sûr qu’au prix du billet on ne s’attend pas à mangeur un jambon beurre, ni même un plateau repas Air France.
eaglestorm
ça va cartonner ce truc
Zimt
Purée c’est génial !!<br /> Si j’étais millionnaire j’aurai déjà signé.<br /> Faire une bouffe avec vue sur la Terre carrément <br /> De plus comme c’est par ballon, le bilan carbone est tellement ridicule comparé à une fusée.
TheLoy
Qui dit ballon dit pas de contrôle de la direction n’est-ce pas ?<br /> Du coup pour l’atterrissage ça se passe où ?
Sacrilege83
« L’art de vivre à la française »<br /> Selon les millionnaires…
fredolabecane
Et pof, tu percute un satellite et tu redescends aussi sec, mais beaucoup plus vite.
Buzet
@TheLoy<br /> Il faut voir ça avec Elon, il a une Tesla Uber qui traine là-haut, ou il a l’option Felix Baumgartner en cas d’extrême urgence, dans les 2 cas, le moins dangereux pour le moment, c’est de rester diner sur terre en regardant le ciel ^^
Mindview
Les mauvaises langues diront que ça fait cher le dîner de cons.
SPH
Il n’y a pas de satellites à cette altitude (enfin, je crois).<br /> Moi, j’aime l’idée.<br /> Par contre, si le ballon survole la corée du nord ou la russie…
CallMeLeDuc
impossible de percuter un satellite à 25km d’altitude.<br /> Les plus bas ce sont les Starlink et ils sont déjà situé a 550km de la terre.<br /> Et si je pouvais me permettre de craquer 20k€ pour ce voyage dans le cosmos je le ferais sans hésiter.<br /> rab de mon bilan co2
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page

Sur le même sujet