🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Vous avez 450 000 dollars de côté ? Vous pourrez bientôt vous payer un tour dans l'espace

18 février 2022 à 09h40
27
VirginGalactic © Virgin Galactic

Virgin Galactic va vous permettre de réserver votre place à bord de son avion suborbital. Si vous êtes un peu ric-rac, inutile d’appeler de suite votre banquier : l’acompte est de « seulement » 150 000 dollars.

Depuis le 16 février, vous pouvez ensivager de faire comme Richard Branson, plus spécifiquement d'embarquer à bord du VSS Unity de Virgin Galactic, direction l’espace. Le prix total du ticket s’élève à 450 000 dollars, ce qui équivaut à environ 396 000 euros.

Dans les traces de Richard Branson

L’acompte à verser lui, s'élève donc à 150 000 dollars (132 000 euros). La date des premières expéditions ouvertes au public n’est pas précisée ; elles ne devraient pas avoir lieu avant quelques mois.

Rappelons que Richard Branson, fondateur de Virgin Galactic, a effectué le premier vol suborbital « touristique » en juillet dernier . Les deux pilotes Dave MacKay et Michael Masucci, aux commandes de l'avion fusée VSS Unity l’avait transporté, ainsi que trois autres passagers, à environ 50 miles d'altitude (80 km). L’entreprise revient d’ailleurs sur ce premier vol touristique dans la vidéo ci-dessous.

Désormais, Virgin Galactic souhaite "démocratiser" ce type d’expérience en l’ouvrant à un plus large public… Tout du moins, à un public susceptible de débourser quelques centaines de milliers de dollars.

Si vous avez de quoi débourser une telle somme et que l'aventure vous intéresse, vous pouvez remplir le formulaire disponible à partir du site web de l’entreprise . Le nombre de places est naturellement limité. L'objectif de vente fixé par l'entreprise s'élève à 1 000 billets, dont 700 ont déjà été réservés au cours des mois précédents.

Quelques minutes en apesanteur pour les astronautes du dimanche

Le ticket réservé permettra de vivre un « un voyage de 90 minutes comprenant le lancement et une accélération à Mach-3 vers l'espace ». Une fois en l’air, « les astronautes profiteront de plusieurs minutes d'apesanteur hors du siège et d'une vue imprenable sur la Terre depuis les 17 hublots du vaisseau », précise Virgin Galactic.

Un journaliste de The Verge explique quant à lui que le VSS Unity sera transporté par un avion porteur White Knight Two à une altitude d’environ 15 km. Il sera ensuite lâché pour amorcer sa montée, jusqu’à 80 km d’altitude. Là, les passagers pourront alors flotter en apesanteur quelques minutes avant de redescendre vers le plancher des vaches.

S’il faudra vous délester de 150 000 dollars pour espérer être du voyage, comme mentinné en début d'article, les dates des futurs lancements restent inconnues pour l’instant. Les premiers vols ne devraient toutefois pas décoller avant fin 2022, au plus tôt.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
19
dredd
Est-ce qu’on va pouvoir regarder son linge de faire lessiver dans la laverie de l’espace comme Branson sur la photo ?
_Troll
Pour voyager quelques minutes en apesenteur, il faut une porte monnaie qui ose defier la gravite.
benben99
Excellent, 450,000 $ c’est pas pour les smicards, mais c’est un souvenir inoubliable, sans aucun doute.<br /> Je pourrais envisager cela éventuellement.
Hep
La connerie humaine n’a pas de limite… en hauteur non plus visiblement…
MisterDams
C’est pas si cher que ça pour une activité aussi exclusive. Pour un Neymar, c’est 1 semaine de salaire (et juste le salaire).<br /> En équivalence, un SMICard qui se paye va à Disneyland pour faire Space Mountain fait plus de folie.<br /> Sinon pour moins cher, des vols Zero G ça se trouve à 6 000€, au même titre qu’on trouve des voitures à 20k€ et d’autres à 3 millions.
Fraaalesi
Je pense que, lorsque la jeune génération découvrira comment certain on souillé leur planete (le coût en CO2 du « tourisme spatial » est énorme) avec les problemes qui vont en découler, il est possible qu’ils ressortent la guillotine.<br /> Et je ne les blâmerai pas.<br /> « 4,5 tonnes de CO2 par passager », soit « deux fois l’émission individuelle annuelle permettant, selon le Giec (groupe d’experts climat de l’ONU, NDLR), de respecter l’objectif du +2 °C de l’accord de Paris » de 2015
Fraaalesi
Nous devrions tous nous battre pour que « tourisme spatial » sonne comme une aberration dans la tête de tous. Que cracher sur un touriste spatial soit normal. Que le tourisme spatial soit honteux.<br /> Et ne pas confondre « tourisme spatial » dans lequel des riches ont des loisirs de riches surpolluants en pleine crise climatique avec « recherche spatiale » destinée à faire avancer la Science.
Bombing_Basta
Malheureusement la matrice est remplie de Cyphers…<br /> La plupart espèrent bien sûr devenir des Reagans…
_Troll
Pas besoin de se battre pour cela, le tourisme spacial apparait deja comme une abberation et une honte pour beaucoup de gens. Un tel gaspillage des ressources de la planete et sa pollution pour un ‹ souvenir inoubliable de quelques minutes ›. Au minimum ces entreprises devraient etre taxees au profit de la depollution, ce serait beaucoup plus acceptable.
MisterGTO
alors que le co2 dépensé toutes les semaines pour des championnats de baballes, pour voir des voitures tourner en rond… c’est vachement mieux
Thamien
Tu parles d’évènements publics financés par des gens. Ces événements (sportifs, artistiques ou culturels) ont un coût (et un bilan carbone) qui est surtout à mettre en relation avec les sommes que sont prêts à engager spectateurs, téléspectateurs et/ou sponsors…et du coût de l’infrastructure (mutualisée) nécessaire…<br /> Dans le cas du tourisme spatial le coût est en relation avec la dépense des moyens techniques nécessaires à sa réalisation…<br /> Après que les gens qui remplissent les stades payent l’impôt et que ce qui remplissent les fusées trouvent souvent des moyens de s’en soustraire, est un autre débat.
Bombing_Basta
Et tu crois qu’on en est pas conscients non plus ?<br /> Tu crois vraiment qu’un mec qui dénonce le tourisme spatial va aller ensuite regarder la coupe du monde au qatar ou les jo d’hiver en chine, ces abominations écologiques et humaines ?<br /> Comme dirait l’autre, faudrait pas avoir de colonne vertébrale pour une telle versatilité…
MisterGTO
Il suffit de lire ce forum depuis longtemps pour voir que la dénonciation des comportements anti-écologiques est à géométrie variable selon les intérêts de chacun.<br /> Et pas que sur ce forum bien entendu, partout dans la vraie vie
zoup01
C’est sûr que je n’ai pas vraiment le même budget vacances <br /> De toute façon, pas question pour moi de monter dans une fusée, ni de descendre dans une grotte.
Bombing_Basta
Et prendre l’escensseur ça passe ?<br />
zoup01
Oui, ça passe
MisterDams
Ne pas confondre « tourisme spatial » et « recherche spatiale », effectivement. En revanche, l’un peut bénéficier à l’autre.<br /> La récupération des éléments des fusées, les recherches sur l’économie de carburant… tout ça sera financé beaucoup plus vite grâce aux touristes, car les sociétés auront plus de budget R&amp;D que jamais grâce à des volumes de vente inimaginables pour de la seule recherche.<br /> Y’a qu’à prendre l’exemple du sport automobile, où la F1 coûte cher et pollue énormément. Pour autant, elle a permis l’invention du turbo (donc le downsizing), de la récupération d’énergie cinétique (parfait pour l’hybridation), châssis en fibre de carbone (pour réduire le poids), ABS et anti-patinage (pour la sécurité).<br /> Est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? Tout dépendra de ce qu’on fera de l’espace demain et des innovations qu’on aura trouvé… Si c’est toujours limité à lancer des satellites dans 50 ans avec 15% de conso en moins, c’est clair que ça sera un beau gâchis.
Joel192
J’adore les commentaires, car beaucoup considèrent que ces sommes sont ahurissantes. C’est vrai. Mais en fait, pour l’enregistrement le forfait est ce que gagne Mbappé en un jour et le voyage complet en 4 jours 1/2, c’est à dire un peu moins d’une semaine. Alors franchement où est l’erreur?
Martin_Penwald
Si j’avais 450.000 dollars à claquer, j’achèterais des barils de pétrole brut que je viderais dans des réserves naturelles.
Martin_Penwald
Facile. Le salaire de Mbappé est obscène.
bmustang
à 1500€ par mois, je les aurait dans 25 ans et si seulement je mets l’intégrité de côté. Est-ce que vous croyez vraiment que cet article peut intéresser vos lecteurs ? Je n’en suis pas vraiment sur ! il y a d’autres plaisirs ailleurs et plus utiles que ces voyages qui font rêver uniquement les plus riches.
EricARF
Peut-être l’année prochaine. Cette année-ci, nous allons à Torremolinos.
Fraaalesi
En fait, je suis un passionné de F1. Je la suis depuis 30ans. Pour autant, j’ai réalisé que toutes ces belles promesses ne servent jamais à rien du point de vue environnemental: tous les gains sont toujours contrebalancés par des pertes encore plus importantes (effet rebond, etc…). Donc le techno optimisme, non, il ne m’aura plus.<br /> Au point de quasi non retour environnemental où on en est, il faut tout arreter. Maintenant.
Zimt
Et dire que j’ai un crédit deux fois moindre et qu’il va me falloir 25 ans pour le rembourser…<br /> Et pendant ce temps-là, petit délire d’ultra-riche : « Ho tiens, si j’allais flotter 5 minutes dans l’espace … 450.000$ ?? Pas cher. »<br />
cid1
A 80 KM de la terre, peut-on appeler cela l’espace de plus un plaisir court de cinq minutes…pour 450000$ j’appelle ça une connerie, mais certains ont les moyens de tout se permettre.
Guillaume1972
Alors un vol dans l’espace est un bien grand mot, je dirai plutôt suborbital, la limite de Karman qui correspond à l’espace se trouve à 100 km, donc 80, ce n’est pas vraiment l’espace.
twist_oliver
encore plus cher que Disneyland Paris
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sur la Station spatiale internationale, il devient plus facile d'éjecter ses poubelles
Aïe, aïe, aïe, déjà un gros problème pour la petite sonde CAPSTONE
OneWeb teste avec succès la connectivité dans les avions, et prépare sa 2e génération de satellites
Ça y est, la petite sonde CAPSTONE se dirige seule vers la Lune !
Asteroid Day : l'ESA retire de ses prévisions une potentielle collision en 2052
Un Cygnus à tout faire ! Le cargo NG-17 est reparti de la station spatiale hier
La petite sonde CAPSTONE de la NASA décolle vers la Lune !
La Chine pourrait tenter de ramener des échantillons de Mars deux ans avant la NASA et l'ESA
La sonde spatiale Psyche ne partira pas explorer son grand astéroïde avant 2023
Découvrez les clichés du deuxième survol de Mercure de la mission BepiColombo
Haut de page