🔴 Soldes : jusqu'à - 60% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Encore raté pour Astra, qui échoue à atteindre l'orbite depuis Cape Canaveral

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
11 février 2022 à 16h50
19
astra fusée 0008 échec nasa © astra/John Kraus
Dommage, parce que le partenariat était alléchant... © Astra / John Kraus

Décidément, que l'orbite est dure à atteindre… Pour la quatrième fois en cinq lancements, la petite fusée Rocket d'Astra a échoué à sa mission après 3 minutes de vol. Les satellites de la mission ELaNa 41 de la NASA sont perdus, mais l'entreprise du NewSpace espère encore rebondir.

Cotée en Bourse, Astra subit un gros revers.

Avantages théoriques

Installée en Californie, Astra envoyait jusqu'ici ses fusées vers le site de lancement de Kodiak en Alaska , ce qui pose des défis logistiques importants et limite le type d'orbite que sa fusée Rocket peut atteindre. Ce premier tir depuis Cape Canaveral devait donc mettre en évidence plusieurs avantages du petit lanceur.

Sa facilité d'emploi d'abord, car il ne requiert pas d'infrastructure spécialisée pour décoller. Sa capacité à emmener des satellites au service de la NASA ensuite, avec cette mission ELaNa 41 qui permet à des satellites conçus et fabriqués par des étudiants de rejoindre l'orbite basse. Et enfin, faire grimper sa cadence de tir… En effet, Rocket souhaite proposer des prix planchers de seulement 2,5 millions de dollars par décollage, mais pour cela il faudra un rythme de lancements très élevé. Malheureusement pour Astra, après ce 10 février, les clients risquent de patienter un peu, le décollage s'étant très mal passé.

Une grosse anomalie

Après quelques jours de retard liés à la météo, puis à un équipement au sol défaillant et un dernier report à cause d'une extinction des moteurs une seconde après leur allumage le week-end dernier, le décollage a eu lieu comme prévu ce 10 février à 21 h (Paris). Les premières phases de vol se sont très bien passées, et la fusée suivait la bonne trajectoire, jusqu'à l'extinction de ses cinq moteurs Delphin situés sur le premier étage.

En rapide succession, le lanceur devait alors éjecter l'étage et sa coiffe, puis allumer le moteur du deuxième étage. Il semble que la coiffe se soit mal séparée, et que le deuxième étage se soit tout de même allumé. Sous l'effet de la poussée, la coiffe a fini par céder, mais l'ensemble était déjà dans une spirale qui s'est vite révélée incontrôlable. Les responsables d'Astra, son fondateur et P.-D.G. Chris Kemp en tête, se sont vivement excusés pour ce nouvel échec.

Astra fusée coiffe problème boink © Astra Space/Nasaspaceflight
Capture d'écran prise... après la commande de séparation de la coiffe. Le deuxième étage lui est rentré dedans © Astra / NASA Spaceflight

Astra la vista, baby

En réalité, ce n'est pas la première fois qu'Astra subit un raté lors d'une tentative de vol orbital. C'est même l'inverse, à l'exception du décollage et de la mise en orbite réussie du 20 novembre dernier, tous les autres lancements ont mal terminé. Certains, comme celui du 3 décembre 2020, ont échoué très près de leur objectif…

Mais les statistiques sont très dures avec Astra et sa petite fusée : 4 échecs sur 5 tirs orbitaux, sans oublier un incendie qui a consumé le premier exemplaire complet, et deux ratés lors d'essais initiaux. Pourtant, portée par des levées de fonds et par des soutiens industriels (Planet) et institutionnels (NASA, Space Force), Astra compte bien se relever de cette dernière déconvenue. Il s'agira malgré tout d'identifier les causes et de les corriger rapidement, en évitant que la Bourse ne douche les espoirs de la marque. Depuis l'échec d'hier, le titre a perdu un tiers de sa valeur…

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
14
cid1
Pas de quoi rassurer la NASA et les potentiels autres clients.
Gwynplaine
Ils connaissent Ariane ?
Mandolin-Kid
Caramba ! Encore raté !
benben99
C’est une véritable humiliation… Pas fort.
Korgen
Le but à terme de la NASA est de ne plus dépendre des russe ou des européens. Il est aussi possible qu’un lancement d’Astra coûte moins cher et ai moins de contraintes (administratives, charge utile, calendriers, etc…) qu’un lancement d’Ariane. Je vois mal l’armée américaine demander un lancement par une agence européenne avec tous les risques d’espionnage industriel alors qu’ils peuvent tout verrouiller avec une société américaine
phil995511
@Eric Bottlaender<br /> « Cape Canaveral » s’écrit Cap Canaveral…<br /> Ce n’est pas une cape de films de capes et d’épées mais bien un cap tel le Cap Horn.<br /> Une si grosse erreur de français en plein titre d’un article ça fait un peu tache quand même.
juju251
Le dire de manière plus sympa, ce ne serait pas possible, non ?<br /> C’est LOURDINGUE cette intolérance à la moindre erreur sur les articles.
Gus_71
In english, it’s ‹ Cape Canaveral › :<br /> en.wikipedia.org<br /> Cape Canaveral<br /> Cape Canaveral (Spanish: Cabo Cañaveral) is a cape in Brevard County, Florida, in the United States, near the center of the state's Atlantic coast. Officially Cape Kennedy from 1963 to 1973, it lies east of Merritt Island, separated from it by the Banana River. It is part of a region known as the Space Coast, and is the site of the Cape Canaveral Space Force Station. Since many U.S. spacecraft have been launched from both the station and the Kennedy Space Center on adjacent Merritt Island, the...<br />
Palou
Je t’invite à admirer « Cape » sur Google Maps et pas Cap <br /> __Temp Cape Canaveral805×963 51.7 KB<br />
gymnez
Hé les gars, c’est une perte de temps vos bla bla, ce qui compte c’est le contenu, tout le monde a le droit à l’erreur, nous n’avons pas besoin du bac pour nous exprimer, il faut un peu alimenter le sujet et non pas le diminuer avec ce genre de polémique.
luck61
Conçu a la va vite ,pas assez de tests, c’est dommage car ça va pénaliser les futurs petits lanceurs
ebottlaender
Eh non, raté, c’est un nom propre, c’est la base de Cape Canaveral.<br /> Renseignez vous un peu, pour le coup vous ne faites qu’étaler de l’ignorance.
ebottlaender
Après, on peut dire les deux pour le lieu en général, mais en fait le nom propre de la base, c’est la base de Cape Canaveral. On peut dire « cap » pour le lieu global, car c’est situé sur le cap (maritime) Canaveral.
Korgen
Oui sauf que les noms propres sont aussi sujets à la francisation. Tout comme London se dit Londres en français, Cape Canaveral s’écrit Cap Canaveral en français. Cela vaut autant pour le lieu que pour le nom de la base car le nom complet de la base est « Base de lancement de Cap(e) Canaveral » (Cape Canaveral Space Force Station). Il n’y a donc AUCUNE faute.<br /> CQFD
ebottlaender
La francisation des noms propres est (et doit rester) une exception, un cas particulier, sans quoi vous iriez à Nouveau-York et Les Anges. Elle pose d’ailleurs de nombreux problèmes, car date généralement d’une période où la langue locale était traduite pour simplification au français (par exemple d’un point de vue linguistique c’est une bêtise de dire Mexique mais d’appeler la capitale Mexico). Les noms récents ne sont pas traduits et respectent la langue locale. Or Cape Canaveral (la base de la Space Force, pas le Cap géographique) est le nom propre du site, il est donc tout à fait correct d’écrire Cape. C’est la base de la Space Force de Cape Canaveral.<br /> D’autre part si on francisait ça il faudrait dire la base du Cap Canaveral et non de Cap Canaveral (car à ce moment là, vous utilisez une demi-règle, soit « Cape Canaveral » est un nom propre et invariant, soit c’est traduit comme cap et il faut accorder la phrase). Et il y a encore le cas correct de cap, car du cap maritime.<br /> En réalité, quand on aborde pas ça sous forme de l’insulte directe « vous vous êtes trompé quel nul en français », c’est un cas assez intéressant. De manière générale vous trouverez les deux, le Larousse se prononçant pour Cap, et la majorité des spécialisés ou non qui écrivent Cape (une recherche google pour « Cape Canaveral fusée » montrera à quel point l’usage du nom propre original est répandu). L’essentiel étant, si on le considère comme un nom propre invariant, de ne pas changer en milieu d’article et de rester cohérent.
Palou
@tous : on va se calmer sur l’écriture de Cape ou pas Cap et revenir au sujet de l’article,<br /> merci par avance parce que discuter pendant 3 jours de ce détail ne fait pas avancer ce sujet Astra
Korgen
Il n’y a pas grand chose à dire sur une fusée qui s’est foirée. Mieux vaut ce débat sur l’orthographe qui peut être instructif que le sempiternel troll « pognon foutu en l’air blablabla ».<br /> Comme dit ebottlaender : c’est un cas assez intéressant.
6nema
Finalement y’a qu’Elon qui n’a pas besoin d’équipe de tournage à Londres pour faire croire qu’il a bien atterri la ou il le dit !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Sur la Station spatiale internationale, il devient plus facile d'éjecter ses poubelles
Aïe, aïe, aïe, déjà un gros problème pour la petite sonde CAPSTONE
OneWeb teste avec succès la connectivité dans les avions, et prépare sa 2e génération de satellites
Ça y est, la petite sonde CAPSTONE se dirige seule vers la Lune !
Asteroid Day : l'ESA retire de ses prévisions une potentielle collision en 2052
Un Cygnus à tout faire ! Le cargo NG-17 est reparti de la station spatiale hier
La petite sonde CAPSTONE de la NASA décolle vers la Lune !
La Chine pourrait tenter de ramener des échantillons de Mars deux ans avant la NASA et l'ESA
La sonde spatiale Psyche ne partira pas explorer son grand astéroïde avant 2023
Découvrez les clichés du deuxième survol de Mercure de la mission BepiColombo
Haut de page