Thomas Pesquet et l'ISS : les magnifiques photos d'une idylle très spatiale

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
13 janvier 2022 à 14h45
5
ISS flyaround inspection crew-2 vue d'ensemble hublot © NASA
© NASA

Le 8 novembre dernier, la capsule Crew Dragon se détachait de l'ISS. Mais, avant de rentrer, une dernière mission : inspecter la Station spatiale iinternationale. Thomas Pesquet est à l'appareil, pour des clichés qui n'iront pas dans sa collection personnelle… Ils sont très importants pour observer la station !

La NASA les publie ici par petits lots… En tout cas, on ne boude pas notre plaisir !

Il y a plus d'une décennie, lorsque les astronautes s'approchaient de l'ISS en navette, les deux grands véhicules s'inspectaient régulièrement l'un l'autre. Mais, depuis leur mise à la retraite en 2011, l'opération est loin d'être systématique. Certaines missions en Soyouz se sont aussi achevées par une « séance photo », mais côté américain, il a fallu attendre Crew Dragon. Le 8 novembre, après le désamarrage de la mission Crew-2 , Shane Kimbrough et Megan McArthur restent au commandes. C'est Thomas Pesquet qui est assigné aux photos. Durant plus d'une heure, il « mitraille » la Station spatiale internationale alors que la capsule réalise un tour complet autour d'elle.

ISS station spatiale internationale crew 2 flyover © NASA
On voit au premier plan le port d'amarrage qui a accueilli Crew Dragon à son arrivée, et celui sur le dessus qui permet à un deuxième véhicule américain de s'amarrer automatiquement (en général un cargo, pour que le bras robotisé puisse atteindre sa soute). © NASA

Le résultat est très esthétique et documente très bien les derniers changements de l'ISS… Pour la NASA et pour les agences partenaires, c'est aussi une documentation très importante pour évaluer l'état de chaque module, de chaque panneau et des équipements extérieurs.

ISS Station crew 2 inspection flyover au-dessus du nil © NASA
La Station, de nuit, passe au-dessus du Delta du Nil. La perspective est impressionnante, mais pour l'ISS, on ne voit principalement que les modules du "centre" de la station. Ceux de la partie russe sont partiellement visibles et sont ici sur le dessus, et ceux de la partie USOS (non russe) sont principalement derrière la poutre centrale. © NASA
ISS station Columbus zoom flyover inspection crew 2 © NASA
Zoom sur le module européen Columbus et sa nouvelle plateforme Bartholomeo (visible en haut à gauche), à côté du Node 2. On voit bien ici aussi la différence entre les ports IDA (au centre en haut) avec leur "tunnel" auquel viennent s'amarrer les véhicules automatisés, et les ports de "berthing" (centre droit, face à nous) auxquels on accroche les cargos avec des ouvertures plus larges comme Cygnus. © NASA
ISS flyaround inspection crew-2 vue d'ensemble panneaux © NASA
Cette vue d'ensemble permet de bien voir les deux nouveaux panneaux solaires installés en 2021 (lors notamment des sorties de Thomas Pesquet) et qui recouvrent partiellement les anciens. Il ne faut pas se laisser abuser par leur petite taille, ils fournissent plus d'énergie ! © NASA
ISS flyaround inspection crew-2 vue d'ensemble station © NASA
La Station vue du dessous. Les amateurs entraînés pourront sans difficultés reconnaître les véhicules en visite ce jour-là, à savoir un cargo Cygnus (et ses panneaux solaires ronds), une capsule Soyouz et deux cargos Progress. © NASA
ISS flyaround inspection crew-2 vue zoom panneau abimé © NASA
Régulièrement remarquée par les internautes, cette déchirure existe depuis une décennie sur les panneaux des radiateurs de l'ISS. Elle est suivie pour vérifier que la pièce ne se détache pas et que la situation reste stable. © NASA
ISS flyaround inspection crew-2 vue d'ensemble russe © NASA
Zoom sur la partie russe qui a reçu deux nouveaux modules en 2021 ! Malheureusement, cette vue est sur le dessus, et Nauka et Pritchal sont sur le dessous... © NASA

Alors, bien reposés ? Prêts pour une année spatiale 2022 sur les chapeaux de roues ? Exploration, astronautique , tourisme spatial, satellites : les 365 jours qui s'annoncent seront riches en événements en tout genre. Petit tour d'horizon, pour se donner envie, de ce qui pourrait avoir lieu en 2022.
Lire la suite

Source : NASA

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
PaowZ
«&nbsp;Le 8 novembre dernier, la capsule Crew Dragon se détachait de l’ISS2&nbsp;»<br /> Quoi ?? Ça fait déjà plus de 2 mois ?? J’ai l’impression que c’était hier… ^^
solistice
Moi ça me fait rêver.<br /> Voilà
SlashDot2k19
Superbes photos
Pixou
Ouais, et le JWST ça fait déjà 3 semaines qu’il est parti ^^
smover
Moi aussi !!<br /> Merci pour cet article… Quelle vue magnifique de la Terre ils ont de là haut.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Ça y est, Starlink est officiellement disponible pour un usage semi-nomade
Le télescope James Webb est presque prêt et s'entraîne à suivre des objets
La capsule Starliner de Boeing s'amarre enfin à la station internationale
La sonde interstellaire Voyager 1 envoie des données
Plus près de toi, Soleil ! La sonde européenne Solar Orbiter livre des images inédites
L'atterrisseur InSight va bientôt prendre sa retraite (mais il écoute quand même les tremblements de Mars)
Voici le son d'un trou noir... et c'est beau
Boeing et la NASA sont prêts pour tester à nouveau la capsule spatiale Starliner
SpaceX défie les statistiques et passe (déjà) le cap des 20 décollages en 2022
Le plus gros séisme jamais détecté sur une autre planète a eu lieu sur Mars (et vous pouvez l'écouter)
Haut de page