Des astronomes ont découvert une "planète Pi" dont la révolution dure 3,14 jours

27 septembre 2020 à 11h23
7

Une nouvelle planète vient d’être découverte grâce aux données récoltées par le télescope spatial Kepler. Fait amusant, elle a la particularité d'orbiter autour de son étoile en 3,14 jours. Le nom de la petite dernière n'a donc pas été difficile à trouver : elle s’appellera Pi, en référence à la fameuse constante d’Archimède.

Pi est en réalité le surnom de cette planète, officiellement nommée K2-315b. Nous devons cette facétie à Prajwal Niraula, diplômé du MIT et principal auteur de l’étude sur ce sujet publiée dans l'Astronomical Journal.

Une planète de la taille de la Terre

La découverte de cette planète a pu être réalisée grâce aux informations que Kepler a récoltées en 2017 à la suite de sa mission K2. Le télescope spatial de la NASA utilisait la méthode du transit pour repérer des exoplanètes, un procédé photométrique très utilisé pour ce type de recherches.

Cette méthode consiste à mesurer les petites variations périodiques de la luminosité d'une étoile qui apparaissent au moment où une planète passe devant elle, ce qui permet ainsi de déterminer la présence d’un corps céleste en transit à proximité. Après avoir étudié les données K2, les scientifiques ont exploré le système via l’observatoire au sol SPECULOOS, (« Search for habitable Planets EClipsingULtra-cOOl Stars », en français « Recherche de planètes habitables autour d’étoiles extrêmement froides ») un réseau de télescopes situé principalement dans le désert d'Atacama au Chili, mais bénéficiant également d’un cinquième télescope nommé Artémis dans l'hémisphère nord.

Les recherches des astronomes du MIT ont porté leurs fruits puisque « π Earth » est le 315ème système planétaire découvert grâce à K2. La planète se situe à 185 années-lumière de la Terre et serait du même gabarit que cette dernière. En effet, les études menées grâce à l'observatoire SPECULOOS ont permis d'estimer le rayon de K2-315b qui correspondrait à 0,95 fois celui de notre planète bleue (0,95 ).

La bien nommée Pi se déplace autour d’une étoile ultra-froide de faible masse : sa taille fait grosso modo un cinquième de celle du Soleil. Dotée d’une belle endurance, elle effectue son parcours à une vitesse de 81 kilomètres par seconde - environ 290 000 kilomètres par heure – et met donc 3,14 jours terriens pour terminer un périple entier autour de son étoile.

Pi, une possible candidate modèle pour le télescope spatial James-Webb

Avec Pi, les fantasmes habituels de découvrir une planète potentiellement habitable se sont vite envolés : du fait de son orbite serrée et donc de sa proximité avec son étoile, la planète qui porte le nom de la constante mathématique universelle afficherait plus de 175 degrés Celsius au thermomètre… Une température idéale pour y faire cuire une bonne tarte, comme on peut le lire dans le communiqué du MIT, mais un chouïa élevée pour y habiter.

Cependant, Prajwal Niraula indique que c'est précisément son atmosphère qui en fait un objet d'étude intéressant. En effet, la planète pourrait bien être la candidate idéale pour le nouveau télescope spatial James-Webb (ou JWST) « un télescope conçu pour sonder l'atmosphère de ces mondes extraterrestres ».

7
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Le OnePlus 8T 5G à prix vraiment cassé chez Rakuten
Sony lance un écran 3D sans lunettes : le Spatial Reality Display
Le film Battlestar Galactica a trouvé son scénariste, en la personne de Simon Kinberg (X-Men)
ClipDrop, l'application qui copie-colle les objets réels dans Photoshop est disponible !
Corsair annonce un casque spécialement créé pour les Xbox Series X et S
Vie privée : le mythe d’Internet
AMD travaillerait sur un GPU Navi orienté crypto-monnaie
Ergo Series : LG lance ses moniteurs Nano-IPS haut de gamme et ergonomiques
Tesla : Les usines de Shanghai et Berlin livreront des Model Y dès 2021
On a testé pour vous : le recrutement de profils tech sur talent.io
scroll top