Des signes de vie datant de 3,5 milliards d'années découverts en Australie

26 septembre 2019 à 16h06
0
stromatolites.jpg

Des scientifiques ont découvert des organismes microbiens vieux de 3,5 milliards d'années en Australie. C'est l'un des plus vieux signes de vie sur Terre découvert à ce jour.

Ces organismes étaient contenus dans des stromatolites, des formations calcaires qui apparaissent dans les couches géologiques âgées de 3,5 à 1 milliards d'année.

Les plus vieilles roches de la planète

Ces stromatolites ont été retrouvées dans la région de Pilbara, dans l'ouest de l'Australie. Cette région contient un ensemble de roches très anciennes, que les scientifiques étudient depuis les années 1980, cherchant à savoir si elles contiennent des traces d'organismes vivant ou non.

C'est d'ailleurs en ce sens que Raphael Baumgartner et son équipe de l'University of New South Wales ont étudié les stromatolites de la formation de Dresser, vieille d'environ 3,5 milliards d'années. Depuis leur découverte - dans les années 1980 donc - les chercheurs prêtent aux stromatolites des origines biogéniques, soit une formation induite par des êtres vivants. Mais, jusqu'à aujourd'hui, cette théorie n'avait pas encore été prouvée, faute de matière organique préservée dans la roche. De fait les échantillons étudiés précédemment étaient issus des parties supérieures de la formation de Dresser, se révélant très altérés par l'érosion.

Pour leurs recherches, Baumgartner et son équipe ont pu travailler sur des stromatolites issues de roches plus profondes. En révélant de la matière organique préservée dans ces échantillons, leurs résultats, publiés dans la revue Geology, prouvent notamment le caractère biogénique de la stromatolite.

Découvrir l'origine de la vie sur Terre et sur Mars

La question sous-jacente à ce type d'étude est bien évidemment celle des origines de la vie sur Terre. Mais pas que.

« Comprendre d'où vient la vie sur Terre est extrêmement important pour comprendre notre ascendance. Et à partir de là, cela pourrait nous aider à comprendre où la vie pourrait également avoir éclos - par exemple, où cela pourrait avoir démarré sur d'autres planètes », a explique le Dr. Baumgartner à un journal universitaire de Sydney.

En effet, les scientifiques des missions Mars 2020 de la NASA et ExoMars 2020 de l'ESA étudient également les roches stromatolites de la région du Pilbara. Ces dernières pourraient aider à mieux comprendre la formation de Mars et concourir à la recherche de la vie sur la planète rouge.

Source : UNSW Sydney
Modifié le 26/09/2019 à 17h35
36
19
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Le CSA monte une équipe de professionnels des médias pour lutter contre les fake news
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes
SFR augmente le prix de ses forfaits internet fixe
Amazon dévoile le calendrier pour recevoir ses commandes avant Noël
Xbox Series X : GDDR6, 4K 60fps, 12 teraFLOPs... quelles specs derrière Scarlett ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top