La Commission européenne lance un portail open data pour la recherche scientifique

Par
Le 25 novembre 2018
 0
big data

La Commission européenne vient de présenter à la communauté scientifique ce vendredi sa solution cloud qui permettra de fournir un environnement fiable pour analyser, stocker et réutiliser les banques de données scientifiques : l'European Open Science Cloud.

L'European Open Science Cloud (EOSC) a pour objectif de rassembler les multiples et disparates bases de données scientifiques des États membres de l'Union européenne.

Le Big Data au service de la science

Présenté à Vienne lors d'une séance inaugurale sous la présidence autrichienne du Conseil de l'UE, ce projet fait preuve d'une grande ambition puisqu'il vise à fournir à 1,7 million de chercheurs et plus de 70 millions de professionnels des secteurs scientifiques et technologiques, mais aussi des sciences humaines et sociales, un accès open data à une gigantesque base de données.

Lors de cette conférence, Mariya Gabriel, commissaire européenne à la société numérique a déclaré que l'EOSC permettra « à des millions de chercheurs de stocker, gérer, analyser et réutiliser des larges quantités de données issues de la recherche, dans un environnement sécurisé, par-delà les technologies, les disciplines et les frontières ». Elle ajoute : « Il rendra accessible la valeur du Big Data en fournissant une capacité de calcul intensif, de classe mondiale, une connectivité à haut débit, ainsi que des services de données et logiciels de pointe pour la science, comme les algorithmes d'intelligence artificielle ».

Un projet développé en moins de trois ans

600 millions d'euros ont été débloqués pour mettre l'EOSC en place, un projet qui, selon Carlos Moedas, commissaire chargé de la recherche, de la science et de l'innovation, est devenu une réalité en moins de trois ans « grâce à l'engagement des scientifiques, de l'industrie et des États membres de l'UE ».

Les participants de cette conférence devaient également entériner la structure de gouvernance de l'EOSC et s'engager à contribuer au développement de ce portail scientifique open data. Un conseil de gouvernance sera ainsi nommé et présidé par la Commission européenne et chaque État membre pourra désigner un membre du Conseil. Le conseil de gouvernance aura pour mission d'élaborer un plan de mise en œuvre stratégique, des plans de travail annuels, ainsi qu'un cadre normatif de participation à l'EOSC.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Sciences

scroll top