La Commission européenne lance un portail open data pour la recherche scientifique

Matthieu Legouge Contributeur
25 novembre 2018 à 19h03
0
Big data

La Commission européenne vient de présenter à la communauté scientifique ce vendredi sa solution cloud qui permettra de fournir un environnement fiable pour analyser, stocker et réutiliser les banques de données scientifiques : l'European Open Science Cloud.

L'European Open Science Cloud (EOSC) a pour objectif de rassembler les multiples et disparates bases de données scientifiques des États membres de l'Union européenne.

Le Big Data au service de la science

Présenté à Vienne lors d'une séance inaugurale sous la présidence autrichienne du Conseil de l'UE, ce projet fait preuve d'une grande ambition puisqu'il vise à fournir à 1,7 million de chercheurs et plus de 70 millions de professionnels des secteurs scientifiques et technologiques, mais aussi des sciences humaines et sociales, un accès open data à une gigantesque base de données.

Lors de cette conférence, Mariya Gabriel, commissaire européenne à la société numérique a déclaré que l'EOSC permettra « à des millions de chercheurs de stocker, gérer, analyser et réutiliser des larges quantités de données issues de la recherche, dans un environnement sécurisé, par-delà les technologies, les disciplines et les frontières ». Elle ajoute : « Il rendra accessible la valeur du Big Data en fournissant une capacité de calcul intensif, de classe mondiale, une connectivité à haut débit, ainsi que des services de données et logiciels de pointe pour la science, comme les algorithmes d'intelligence artificielle ».

Un projet développé en moins de trois ans

600 millions d'euros ont été débloqués pour mettre l'EOSC en place, un projet qui, selon Carlos Moedas, commissaire chargé de la recherche, de la science et de l'innovation, est devenu une réalité en moins de trois ans « grâce à l'engagement des scientifiques, de l'industrie et des États membres de l'UE ».

Les participants de cette conférence devaient également entériner la structure de gouvernance de l'EOSC et s'engager à contribuer au développement de ce portail scientifique open data. Un conseil de gouvernance sera ainsi nommé et présidé par la Commission européenne et chaque État membre pourra désigner un membre du Conseil. Le conseil de gouvernance aura pour mission d'élaborer un plan de mise en œuvre stratégique, des plans de travail annuels, ainsi qu'un cadre normatif de participation à l'EOSC.
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
Grève du 5 décembre : les meilleures applications mobiles pour contourner les perturbations
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top