La découverte de l'expansion cosmologique n'est plus attribuée à Edwin Hubble

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
02 novembre 2018 à 08h46
7
Nebuleuse de la Carene
La nébuleuse de la Carène

La loi fondamentale énonçant l'expansion de l'univers ne doit désormais plus être appelée Loi de Hubble ! C'est la formule Loi de Hubble-Lemaître qui a été retenue par l'Union astronomique internationale (UAI), en l'honneur de Georges Lemaître, un prêtre belge assez peu connu par le grand public, mais considéré comme le « père du Big Bang ».

Rendre à César...

C'est suite à un vote des membres de l'Union astronomique internationale (la même organisation qui révoqua le statut de planète pour Pluton) qu'il faut désormais appeler la loi de Hubble, qui décrit l'univers en expansion, Loi de Hubble-Lemaître. Un changement de paternité qui « rend à César ce qui appartient à César » !

Georges Lemaître, astronome et chanoine catholique belge, aurait en effet été le premier à prédire l'expansion de l'Univers en s'appuyant sur un modèle issu de la relativité générale. En 1927, deux ans avant qu'Edwin Hubble ne publie ses travaux, Georges Lemaître rédige un article intitulé « Un univers homogène de masse constante et de rayon croissant » dans les Annales de la Société scientifique de Bruxelles. Cet article caractérise précisément la relation linéaire entre la vitesse et la distance des galaxies en s'appuyant notamment sur des observations réalisées par Edwin Hubble et Gustaf Strömberg.

Cependant, rédigé en français dans une revue « marginale » à cette époque, l'article de Lemaître ne sera traduit vers l'anglais qu'en 1931, après la publication des travaux de Hubble. En outre, la traduction omet les écrits relatifs à la constance du rapport distance-vitesse aujourd'hui connue sous le nom de Constante de Hubble. Plus tard, on apprendra par le biais de Mario Livio, astrophysicien israélien, que Lemaître aurait en fait traduit lui-même son article et qu'il se serait autocensuré pour éviter une polémique et finalement laissé l'entière paternité de la découverte à Edwin Hubble.

Un changement de paternité adopté en majorité, mais non sans controverse

Questionnés par vote électronique et ayant répondu favorablement au changement de paternité à plus de 78%, les membres de l'UAI se félicitent de rendre honneur à Georges Lemaître, considéré comme le « père du Big Bang » grâce à son hypothèse de l'atome primitif (et la découverte de l'expansion de l'univers).

Jan Govaerts, professeur de physique à l'UCLouvain, a déclaré : « En rebaptisant la loi fondamentale de l'expansion de l'univers comme étant la Loi de Hubble-Lemaître, la communauté scientifique internationale reconnaît unanimement aujourd'hui le professeur Georges Lemaître comme le fondateur de la cosmologie physique moderne et de la théorie du Big Bang ».

Toutefois, de nombreuses voix se sont élevées à l'encontre de ce changement de paternité, à l'instar de Matthias Steinmetz qui pense que « c'est une mauvaise pratique de changer l'histoire de manière rétroactive ». D'autres points ont alimenté la controverse, notamment une rencontre probable qui aurait eu lieu en 1928 entre Hubble et Lemaître. Une date clé, puisqu'elle se situe entre la publication de leurs travaux respectifs.

En outre, selon certains, Hubble n'a jamais revendiqué la paternité de la découverte de l'expansion de l'Univers, mais a réalisé de nombreuses observations pour déterminer la relation distance-vitesse des galaxies. La fameuse constante de Hubble.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Nikon Photo Contest 2019 : les candidatures sont ouvertes
Freebox V7 : la Mamie du Cantal rentre mardi de Normandie… avec les box ?
⚡ Bon Plan : Dark Souls Remastered sur PS4 & Xbox One à 19€
Halide se met à jour pour le mode Portrait de l’iPhone XR
Molotov forcé de retirer de sa plateforme la fonction d’enregistrement de chaînes SFR
Une série basée sur les jeux-vidéo Zelda serait en préparation
Des nouvelles cellules solaires capables de générer de l'électricité et de l'hydrogène
D'après des chercheurs, il y a 50% de chances de trouver de la vie sur Mars d'ici 3 ans
Opera va proposer une option pour masquer le bandeau d’avertissement des cookies
Haut de page