Bientôt des matériaux de synthèse aussi solides que la soie de la veuve noire

25 octobre 2018 à 11h25
0
Veuve noire

Des chercheurs ont réussi à décrypter le processus de production de toiles par les veuves noires. Ils pourraient ainsi synthétiser des matériaux aussi solides que la soie fabriquée par cette espèce fascinante d'araignées.

Avant d'être une héroïne Marvel, la veuve noire est une araignée vivant dans des climats tempérés, et capable de produire une soie d'une robustesse exceptionnelle. Des scientifiques de l'université Northwestern et de l'université d'État de San Diego se sont penchés sur son processus de fabrication et sont parvenus à en dévoiler certains secrets.

La nouvelle « théorie des micelles modifiées »

De précédentes études avaient montré que le processus de création de la soie des veuves noires reposait sur des protéines sous forme de micelles, des agrégats sphériques de molécules hydrophiles et hydrophobes. Mais elles ne permettaient pas de comprendre ce qui se déroulait à l'échelle du nanomètre, dans les glandes de production de soie, et donc de reproduire cette fabrication.

L'assemblage complexe de protéines vu par Spectroscopie à résonance nucléaire
L'assemblage complexe de protéines vu par spectroscopie à résonance nucléaire © SDSU

L'équipe de recherche, menée par Nathan C. Gianneschi et Gregory P. Holland, a utilisé des technologies de pointe, pour observer de plus près ces cellules. Elle a alors découvert que les protéines de soie n'étaient pas stockées sous forme de simples particules sphériques, comme on le pensait, mais de micelles de 200 à 500 nm de diamètre, assemblées suivant une hiérarchie complexe. Ce qu'ils ont appelé « théorie des micelles modifiées » serait ainsi à l'origine de la solidité de la soie de la veuve noire.

De nombreuses applications pour un tel matériau

Les chercheurs espèrent désormais pouvoir reproduire ce processus de fabrication de façon synthétique. En effet, les domaines d'application d'un matériau d'une telle robustesse seraient innombrables. Il pourrait par exemple servir pour des textiles haute performance pour l'armée, pour des constructions plus résistantes, pour une alternative écologique au plastique ou pour des applications biomédicales.

Bref, il est encore difficile d'imaginer toutes les possibilités permises par une synthèse de la soie de la veuve noire, mais il est certain que ce serait un progrès non négligeable. Cela va de soie.
3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top