Ils tentent de créer la carte 3D la plus détaillée du corps humain

Par
Le 27 septembre 2018
 0
cellule dentritique

Initié en 2017, le projet HuBMAP a pour objectif de développer une cartographie biomoléculaire complète du corps humain en 3D. Soutenu par les Instituts américains de la santé (NIH), le coût de ce projet est estimé à 54 millions de dollars pour les 4 prochaines années.

HuBMAP est une idée qui ne manque pas d'ambition, puisqu'elle consiste à élaborer la carte la plus détaillée du corps humain afin de montrer comment tissus et organes fonctionnent et interagissent au niveau cellulaire.

Mieux comprendre la biologie humaine

Avant l'apparition de la technologie 3D, c'était pratiquement impossible de réaliser une carte avec un tel niveau de détails. Ziv- Bar-Joseph, professeur à l'Université Carnegie Mellon, a déclaré : « Nous passons de la 1D à la 3D [...] c'est l'une des prochaines étapes pour vraiment comprendre la biologie humaine ».

En effet, le corps humain à l'âge adulte est composé de plusieurs dizaines de milliards de cellules, chacune d'elles contenant de nombreuses biomolécules ayant un rôle différent, telles que les protéines et les acides nucléiques, ou encore d'organites qui répondent à des fonctions biologiques bien précises.

Le NIH ne s'attend pas à ce que les chercheurs développent une carte sans faille de l'ensemble du corps humain et de ses milliards de cellules, mais espère plutôt que le projet fournira un cadre pour élaborer une cartographie plus complète au fur et à mesure des avancées de la science. À ce titre, le HuBMAP pourrait mettre à disposition un grand nombre de données à disposition de la communauté internationale de scientifiques, des informations qui pourraient être d'une grande aide pour d'éventuelles futures études.

James Anderson, le responsable de la coordination des programmes du NIH, a confirmé les attentes de l'Institut : « Nous nous attendons à ce que HuBMAP fournisse un cadre essentiel aux efforts mondiaux visant à comprendre de manière globale le corps humain au niveau biomoléculaire. »

Il faudra attendre 2025 pour atteindre la phase finale du projet HuBMAP, mais les premiers résultats devraient être publiés d'ici 4 ans.

HuBMAP n'est pas le seul projet qui vise à cartographier l'ensemble du corps humain. The Human Cell Atlas Initiative, financé par le secteur privé, tente lui aussi de cataloguer le génome humain. La première version de cet atlas est prévue pour 2022.
Modifié le 27/09/2018 à 17h42

Les dernières actualités Sciences

scroll top