Un macaque cloné avec la technique de Dolly

Alexandre PAULSON
27 janvier 2018 à 14h12
0
Deux chercheurs chinois viennent de donner naissance aux deux premiers primates clonés, en employant la même technique qui avait permis la naissance en 1996 au Royaume-Uni de la brebis Dolly.

Les deux biologistes envisagent maintenant de produire en série des animaux qui permettront de faire progresser la recherche sur l'inactivation de certains gènes, et faire progresser la médecine humaine.

La technique de Dolly perfectionnée



Il s'appellent Zhong Zhong et Hua Hua (Zhong Hua, en chinois nation chinoise). Ces deux bébés macaques sont nés à deux semaines d'intervalle Shanghaï, et ils sont les deux premiers clones de leur espèce. Ils ont en effet la particularité de posséder des patrimoines génétiques absolument identiques.

Leur naissance est une première, que les deux chercheurs à l'origine de cet exploit racontent en détail dans un long article publié dans la revue Cell. Pour y parvenir, Qiang Sun et Muming Poo, de l'Institut de neurosciences de l'Académie des sciences chinoise à Shanghaï, ont en effet repris les bases de la technique qui avait permis, en 1996, à Ian Wilmut de donner naissance au premier clone animal de l'histoire, la célèbre brebis Dolly, décédée en 2003.



Taux d'échec élevé



Cette technique consiste en gros tout d'abord à prélever le noyau d'une cellule adulte différenciée, c'est-à-dire possédant des caractéristiques spécifiques, associées à une fonction précise, comme les globules rouges transportant le sang, ou les kératinocytes, qui fabriquent la kératine des ongles et des cheveux. Ce noyau cellulaire "adulte" est ensuite placé dans un ovocyte, la cellule sexuelle femelle, préalablement évidée de son noyau d'origine. Après quelques jours in vitro, l'ovocyte devenu blastocyte est implanté dans l'utérus d'une mère porteuse.

Le taux d'échec est très élevé : pour Dolly, Ian Wilmut s'y est repris 435 fois ! A Shanghaï, 21 femelles macaques ont été inséminées. 6 ont eu une grossesse, mais seulement deux bébés sont arrivés jusqu'à leur terme. Les perfectionnements apportés par l'équipe chinoise permettent de porter le rendement du transfert nucléaire 10 à 15 %. Zhong Zhong et Hua Hua jouent aujourd'hui dans leur cage comme n'importe quel chimpanzé, mais leur destin sera unique : Qiang Sun et Muming Poo veulent maintenant reproduire l'expérience pour développer des lignées génétiquement identiques. En modifiant le génome de ces clones, ils espère progresser dans l'étude des effets de l'inactivation de certains gènes.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top