Sony rachète Insomniac Games, les créateurs de Marvel's Spider-Man

Thibaut Popelier Contributeur
21 août 2019 à 07h02
0
Insomniac Games

Alors que la cérémonie d'ouverture de la Gamescom 2019 suivait son cours, Sony Interactive Entertainment a lâché, sans prévenir, une petite bombe sur les réseaux sociaux. En effet, la marque japonaise a annoncé le rachat d'Insomniac Games, qui devient donc le treizième développeur à rejoindre les Worldwide Studios du constructeur nippon.

20 ans plus tard, le mariage est enfin officialisé

Depuis le tout premier Spyro, sorti en 1998 sur PlayStation, Sony et Insomniac Games ont tissé des liens de plus en plus solides au fil des années. Le studio californien a ainsi développé de nombreuses sagas pour le géant nippon, dont celle du légendaire dragon violet (qui appartient maintenant à Activision), Ratchet & Clank, Resistance ou encore Marvel's Spider-Man.

Un rapprochement définitif était donc pressenti depuis très longtemps mais c'est seulement deux décennies après leur première collaboration que les deux parties ont décidé de franchir le pas.

Ainsi, Insomniac Games n'est plus un studio indépendant et passe désormais sous la houlette de l'entité Sony Interactive Entertainment Worldwide Studios. Les développeurs ont pris la parole via un communiqué adressé à leurs fans, dont voici un extrait :

« Aujourd'hui marque le début d'un nouveau chapitre dans l'évolution de notre studio. Nous sommes heureux de placer Insomniac dans la meilleure position possible afin d'offrir des expériences novatrices à nos fans pour les années qui viennent. Notre structure ainsi que notre approche resteront similaires dans nos studios à Burbank et Durham, et nous continuerons de cultiver notre culture unique ».


Rien ne changera chez Insomniac

Malgré ce rachat, Insomniac Games gardera une certaine indépendance si nous en croyons les propos de Shawn Layden, le président des Worldwide Studios de PlayStation. Ce dernier a été interviewé par The Hollywood Reporter, une fois la nouvelle du rachat rendue publique :
« Pour Insomniac, peu de choses changeront. C'est un studio fantastique, ils réalisent des jeux superbes. Personne n'ira les voir pour leur dire comment faire un jeu [...] Je pense que les Worldwide Studios leur offriront une meilleure proximité avec les innovations, aussi bien au niveau du design que de la technologie [...] Rien n'altérera leur culture ou leurs capacités à créer des jeux fabuleux comme ils le font depuis plus de 20 ans ».

Rappelons également qu'Insomniac Games a réalisé plusieurs jeux pour la réalité virtuelle et ont même créé une exclusivité Xbox One en 2014 intitulée Sunset Overdrive. Shawn Layden est resté assez flou à ce sujet en déclarant que lui et ses équipes ne s'étaient pas encore penchés sur cette licence afin de voir ce qu'il était possible d'en faire. Si la sortie d'un second opus n'est pas totalement improbable, il est maintenant certain qu'il s'agira d'une exclusivité PlayStation.



De leur côté, tous les membres des Worldwide Studios (Naughty Dog, Sucker Punch, Guerrilla Games, Santa Monica...) se sont réjouis de l'arrivée d'Insomniac Games dans leur famille.

Sony vient ici de réaliser un véritable tour de force alors que Microsoft a effectué plusieurs achats conséquents (Obsidian, Double Fine, Ninja Theory...) ces derniers mois. Les exclusivités ont encore de beaux jours devant elles.

Source : Insomniac, Kotaku
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Un démantèlement des GAFA ?
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Le GPS européen Galileo est désormais utilisé sur un milliard de smartphones
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top