Black Mirror Bandersnatch : jouez à un des jeux de l'épisode

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
01 janvier 2019 à 17h09
0
Black Mirror Bandersnatch Tuckersoft


Avec Black Mirror: Bandersnatch, Netflix a permis aux spectateurs d'interagir directement avec la fiction. Il est ainsi possible de faire des choix et d'explorer ainsi plusieurs embranchements du scénario. Si tout le monde n'a pas été convaincu par cet épisode un peu à part, l'équipe en charge de sa création a mis les petits plats dans les grands pour rendre l'univers du long métrage encore plus crédible.

Plus de 5 heures de film enregistrées et 13 fins alternatives, voilà comment il est possible de résumer brièvement ce nouvel opus de Black Mirror. Il plonge le spectateur en 1984, aux côtés du jeune Stefan Butler. Ce dernier est passionné par les jeux vidéo et, à seulement 19 ans, il est embauché par la plus grosse compagnie (fictive) du milieu : Tuckersoft. Il aura alors la lourde tâche de développer Bandersnatch, une adaptation du célèbre roman rédigé par Jérôme F. Davies. C'est maintenant que cela devient très intéressant...

Quand la fiction et le réel se mélangent

En visionnant le film, plusieurs personnes ont remarqué l'intégration d'un QR Code à un moment précis. Une fois scanné, il permet d'accéder au site web du fameux développeur Tuckersoft. Il est alors possible de consulter l'histoire du studio, les jeux qui sont sortis et nous en apprenons plus sur les figures emblématiques qui ont fait le succès de l'entreprise. Pas moins de neuf titres sont listés comme Bandersnatch, Metl Hedd ou encore Nohzdyve.

Voici ce qu'il est possible de lire sur la page d'accueil : "Tuckersoft était une société de développement de jeux vidéo qui a dominé le marché dans les années 80. L'entreprise était une vraie usine à succès, le fondateur faisant même référence à sa société comme étant "le Motown du jeu vidéo". Colin Ritman (Metl Hedd, Nohzdyve) et Stefan Butler (Bandersnatch), superstars du milieu, étaient les figures de proue de la société". Un easter-egg sympathique mais qui ne s'arrête pas là.

Un vrai jeu créé pour l'occasion

Il existe une version alternative de ce site. Dans cette autre réalité, le jeu de Colin n'a jamais été terminé à cause d'un incident tragique. En bas de la page, voici ce qui est affiché : "Un sombre concours de circonstances a mené à l'annulation de Nohzdyve, jeu très attendu de Colin Ritman, et à la fin de la carrière pourtant prometteuse de Stefan Butler". Le titre ne figure donc pas dans la liste des jeux de la société.

Enfin, pour terminer en beauté, sachez qu'il est bel et bien possible de jouer à Nohzdyve. Pour cela, il suffit de se rendre sur la page du jeu et de cliquer sur le bouton "Télécharger" en bas. Vous devrez utiliser un émulateur ZX Spectrum (comme Speecy par exemple) pour le lancer. Hélas, Bandersnatch et tous les autres jeux ne sont pas jouables... pour le moment.

Source : Techcrunch
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Facebook : les utilisateurs prêts à mettre de côté leur compte pour 1000 dollars en moyenne
Des corps célestes recouverts de saphirs et rubis : une nouvelle classe exotique d’exoplanètes ?
LG : de nouvelles barres de son compatibles Dolby Atmos, DTS:X et Google Assistant
L'Autriche s'invente, elle aussi, une taxe GAFA sans attendre l'Europe
Dell revient en bourse après 5 ans d'absence
Des écoles chinoises équipent leurs élèves d'uniformes de tracking
Durant ses élections parlementaires, le Bangladesh coupe tous les réseaux mobiles
Zotac lancera au moins deux RTX 2060
Samsung prépare une enceinte intelligente à plus petit prix
Facebook : Mark Zuckerberg,
Haut de page