Overwatch : les joueurs Linux accidentellement bannis

18 septembre 2018 à 13h03
3
banned.jpg

Suite à un bug, la majorité des joueurs d'Overwatch sous Linux ont été bannis. Un problème heureusement rapidement résolu par Blizzard.

Avec plus de 40 millions de joueurs à travers le monde, Overwatch fait définitivement partie des FPS les plus populaires du moment. Disponible sur la plupart des plate-formes, les gamers ayant choisi d'y jouer sous Linux ont cependant récemment rencontré un petit souci.

En effet, suite à un bug, la grande majorité d'entre eux ont eu la mauvaise surprise, lors de leur connexion, de voir que leur compte avait été banni définitivement, avec un message pouvant se traduire par :

"L'activité récente sur ce compte montre l'utilisation d'un programme de chat non autorisé, également connu sous le nom de "hack", qui nuit à l'expérience des joueurs".

Une information rapportée par le biais d'un rapport publié par PCGamesN.

Problème de compatibilité

Il aura fallu attendre un certain nombre de plaintes, et notamment par le biais de Reddit, pour que la raison de ces bannissements soit enfin repérée.

En cause, le résultat d'un changement apporté à l'outil de compatibilité appelé DXVK, qui fonctionne avec un programme appelé WINE pour traduire DirectX en Vulkan, une API graphique compatible avec Linux.

Selon Blizzard, tous les bannissements accidentels devraient aujourd'hui déjà avoir été levés.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Accident mortel pour les passagers d'une Tesla sans personne au volant
Volkswagen a dévoilé son modèle électrique ID.6 au Salon de Shanghai
Fitbit lancerait un nouveau bracelet connecté « élégant » sobrement nommé Fitbit Luxe
L'Apple Mac mini (2020) dans sa version 256 Go en promotion (-10%)
La pénurie de semi-conducteurs met à l’arrêt les usines de Stellantis (Peugeot/Citroën)
Pour la 6G, Huawei veut repenser le Web afin d'appliquer plus facilement la censure
Euro numérique : le respect de la vie privée est la principale préoccupation des Européens
Tesla règle ses comptes (à l'amiable) avec son ex-employé parti chez Xpeng
Une pénurie de HDD / SSD ? Les cryptos et le proof of space en cause
Le Bitcoin, outil privilégié pour financer des activités criminelles ? C'est faux, d'après un rapport d'un ancien patron de la CIA
Haut de page