Corée du sud : une loi contre le harcèlement sexuel dans les jeux vidéos ?

Par
Le 18 septembre 2018
 0
overwatch.jpg

Un membre de la commission de l'égalité des sexes et de la famille de l'Assemblée nationale sud-coréenne a récemment indiqué être en train de travailler sur une nouvelle loi qui rendrait le harcèlement sexuel dans les jeux vidéo en ligne, punissable juridiquement.

Alors que la Corée du Sud condamnait en juin dernier un homme soupçonné d'avoir conçu différents hacks pour le jeu OverWatch, le pays semble bien décidé à continuer sa guerre contre les dérives des gamers. Une lutte sans fin qui pourrait bientôt passer par la création d'une nouvelle loi qui rendrait juridiquement punissable le harcèlement sexuel dans les jeux vidéo en ligne.

En effet, d'après le site Dot Esports.com, un représentant de la commission de l'égalité des sexes et de la famille de l'Assemblée nationale sud-coréenne aurait récemment commencé à travailler sur une loi allant dans ce sens.

Report this toxic scrub


Il faut dire que la grande majorité des jeux vidéo en ligne connaissent leur lot de joueurs toxiques. Et s'il s'agit la plupart du temps d'une toxicité se traduisant par des phrases comme "omfg, get aids fcking noob" ou encore "uninstall plz", il arriverait de temps à autres que les joueuses soient quant à elles, plutôt victimes de remarques sexuellement "explicites", voire carrément de harcèlement.

Parmi les jeux vidéo particulièrement ciblés par cette potentielle future loi, OverWatch qui connaît un succès retentissant en Corée du Sud. Et comme tous les joueurs du FPS ont leur compte lié à leur numéro de sécurité sociale dans le pays, bien que l'article coréen original ne le précise pas, cette information pourrait bien être la méthode employée par l'unité de lutte contre la cybercriminalité du pays afin de retrouver les potentiels joueurs au comportement déviant.
Modifié le 17/09/2018 à 17h31

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top